Ouverture de la Classe de formation du chinois (cours d’été) à l’intention des législateurs thaïlandais

[Source]    Institut Confucius de l’Université Kasetsart en Thaïlande [Time]    2019-03-27 15:25:06 
 

La Classe de formation du chinois (cours d’été) à l’intention des législateurs thaïlandais, organisée conjointement par le Secrétariat du Sénat de Thaïlande et l’Institut Confucius de l’Université Kasetsart (KU), s’est officiellement ouverte le 19 mars. Surachai Liengboonlertchai, premier vice-président de l’Assemblée nationale législative (ANL) de Thaïlande, a assisté à la cérémonie d’ouverture.


Photo de groupe

Lors de la cérémonie d’ouverture, M. Surachai a remercié tous les enseignants de l’Institut Confucius de la KU pour leur travail acharné, ainsi que la directrice chinoise Gao Huimin pour sa conception soigneuse de manuels scolaires et sa participation à l’enseignement. Selon lui, le contenu pédagogique de cette édition de la Classe de chinois est très riche et sera très utile à l’apprentissage de législateurs, en leur permettant d’acquérir des connaissances utiles. Dans le même temps, le premier vice-président a remercié les législateurs de leur attachement à la Classe de formation du chinois, en louant leur attitude sérieuse et diligente.


M. Surachai Liengboonlertchai

Suwannee Hutayana, directrice du Bureau de chinois et d’autres langues du Secrétariat du Sénat, et l’agent de liaison Zhang Bowen, ont déclaré que la Classe de formation du chinois à l’intention des législateurs thaïlandais organiserait annuellement deux éditions plus un cours d’été dans son futur enseignement, afin que la formation du chinois dédiée aux législateurs se tiennent régulièrement. De plus, selon eux, il serait possible d’organiser à l’avenir une formation du chinois pour les fonctionnaires de l’ANL.


Zhang Bowen présente un manuel aux législateurs thaïlandais.

La Classe de formation du chinois à l’intention des législateurs thaïlandais ont tenu trois éditions consécutives depuis son lancement en 2018. L’Institut Confucius a mené une collaboration étroite avec le Secrétariat du Sénat de Thaïlande pour rédiger des manuels de dialogue en chinois et d’autres matériels de soutien pédagogique adaptés aux législateurs participant à la formation.


Gao Huimin apprend aux législateurs thaïlandais à lire des caractères chinois.

Après la formation systématique au cours des deux premières éditions, le niveau de langue chinoise des législateurs formés a été considérablement amélioré, et ils ont maîtrisé des expressions de salutation et d’accueil en chinois utilisées lors des visites de haut niveau. Ce cours d’été, qui combine le travail et la vie des législateurs, proposera des exercices linguistiques systématiques avec un objectif d’apprentissage plus clair et des contenus pédagogiques plus riches. Parallèlement, ce cours mènera des pratiques linguistiques et des échanges culturels relatifs en fonction du niveau et des caractéristiques d’apprentissage des législateurs, dans le but de renforcer l’effet d’apprentissage du chinois et d’approfondir la compréhension culturelle entre les deux pays.


Des législateurs apprennent le chinois activement.

Dans le contexte de l’approfondissement constant de la coopération sino-thaïlandaise dans le cadre de « la Ceinture et la Route », l’Institut Confucius de la KU a mis en valeur ses propres caractéristiques, s’est intégré dans la société locale avec une attitude professionnelle et modeste, et a développé activement des projets de marque sur l’enseignement du chinois à différents niveaux. Il continuera de renforcer la coopération avec l’ANL et le Secrétariat du Sénat de Thaïlande. A la lumière de l’esprit de la recherche de la perfection, l’Institut Confucius s’efforce de mener à bien la Classe de formation du chinois à l’intention des législateurs thaïlandais et les événements d’échanges culturels, en vue d’apporter une nouvelle contribution à l’intensification de la compréhension mutuelle entre les peuples chinois et thaïlandais.

Article : Li Shuang

 
mot clé:

Nouvelles concernées