Une initiative de coopération courageuse et prometteuse : des personnalités étrangères parlent de la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route »

[Source]    Quotidien du Peuple [Time]    2019-03-20 13:29:08 
 

Pour que nous obtenions de meilleures opportunités de développement

Alessandra Lavagnino (Italie)

La construction de « la Ceinture et la Route » a permis de promouvoir le développement commun de différents pays. Elle a profité à de nombreux pays riverains dont les populations ont bénéficié du développement. Cette initiative chinoise a proposé une toute nouvelle conception et une solution de référence pour le futur développement de l’économie mondiale.

Mon histoire avec la Chine a commencé il y a une soixantaine d’années. En 1957, inspiré par son vif intérêt pour la culture chinoise, mon père Francesco Lavagnino a tourné avec Carlo Lizzani, réalisateur italien célèbre, un documentaire intitulé « La Grande Muraille » en Chine. Après son retour en Italie, mon père m’a raconté son expérience, ce qui m’a beaucoup impressionnée. Dès lors, j’ai commencé à connaître ce pays assez mystérieux pour le monde extérieur à l’époque.

Au début des années 1970, j’ai eu l’honneur d’être sélectionnée comme enseignante d’italien envoyée par le gouvernement italien à l’Institut des Langues étrangères de Shanghai (actuellement l’Université des Etudes internationales de Shanghai) pour l’apprentissage et l’enseignement. Depuis lors, je m’engageais toujours dans des domaines liés au chinois et à la culture chinoise. Après l’établissement de l’Institut Confucius de l’Université nationale de Milan en 2009, j’ai pris le poste de la directrice italienne.

Chaque année, je visite la Chine. Pendant les quarantaines d’années écoulées, j’ai assisté aux changements prodigieux apportés par « la vitesse chinoise ». Je suis de plus en plus fascinée par le charme de la culture chinoise profonde et étendue. Je tiens à souligner le lien que je maintiens avec Dunhuang. En 1973, l’année où je n’étais pas encore allée en Chine, Dunhuang et la peinture murale constituaient le thème de recherche de mon mémoire. En tant que ville importante située sur l’ancienne Route de la Soie, Dunhuang est un palais artistique et un trésor documentaire. Jusqu’aujourd’hui, nous ressentons ici toujours la prospérité des échanges commerciaux et culturels à l’époque le long de cette route.

L’Europe et l’Asie sont étroitement liés depuis l’antiquité sur les plans culturel, linguistique et idéologique et au niveau de la civilisation. A l’ère de l’Empire romain, l’Italie a eu des échanges commerciaux avec la Chine et des pays eurasiatiques à travers l’ancienne Route de la Soie partant à partir de Chang’an (Est) et aboutissant à Rome (Ouest). Sur cette voie, l’Italie, nœud de communication en Méditerranée et pivot de l’ancienne Route de la Soie, occupe une position géographique unique avec des avantages de coopération.

La coopération économique et commerciale entre l’Italie et la Chine est devenue plus solide à travers le temps, grâce aux caravanes sur l’ancienne Route de la Soie et aux bateaux de commerce sur la mer. Actuellement, l’Italie est l’une des plus importantes destinations des investissements chinois dans l’Union européenne. Pays essentiel sur « la Ceinture et la Route », l’Italie qui a constaté les grandes opportunités de développement apportées par cette initiative, est disposée à mettre en place une série de mesures pour attirer les entreprises et les technologies chinoises, et à aider ses entreprises à ouvrir le marché chinois. La construction conjointe de « la Ceinture et la Route » permettra aux deux pays d’approfondir leur partenariat et d’obtenir de meilleures opportunités de développement.

Sans aucun doute, « la Ceinture et la Route » est une initiative de coopération courageuse et prometteuse. Ces dernières années, les réalisations accomplies par la Chine sont bien évidentes. La construction de « la Ceinture et la Route » a permis de promouvoir le développement commun de différents pays. Elle a profité à de nombreux pays riverains, dont les populations ont bénéficié du développement. Cette initiative chinoise a proposé une toute nouvelle conception et une solution de référence pour le futur développement de l’économie mondiale.

Je m’engage dans le domaine éducatif et les recherches culturelles. Historiquement, l’ancienne Route de la Soie a offert des occasions d’échanges culturels entre l’Orient et l’Occident, et la sagesse et la civilisation de l’Eurasie ont échangé et se sont inspirées à travers cette route. A l’heure actuelle, de la construction de « la Ceinture et la Route », je remarque de nouveaux dynamisme et opportunités apportés par cette voie internationale à la prospérité culturelle.

L’Italie et la Chine représentent respectivement une ancienne civilisation à l’Ouest et à l’Est. Les échanges entre elles remontaient loin dans l’histoire. Aujourd’hui, les échanges culturels se multiplient davantage entre les deux pays. L’Institut Confucius de l’Université nationale de Milan, et ses 4 Classes Confucius et ses 12 antennes d’enseignement, dénombrent au total 3 305 élèves. A Milan, 6 universités proposent des cours de chinois. Dans la région de Lombardie où se trouve Milan, 43 écoles ont inclus le chinois dans leurs cours obligatoires. De plus en plus d’Italiens, qui s’intéressent à la longue histoire et à la culture brillante de la Chine, commencent à apprendre le chinois. Parallèlement, de plus en plus d’Italiens font leurs études et travaillent en Chine. La construction de « la Ceinture et la Route » a permis à nos deux pays un nouveau moyen de communication et une nouvelle plate-forme de coopération.

Depuis l’année 2016, l’Institut Confucius de l’Université nationale de Milan organise chaque année un séminaire sur la coopération de « la Ceinture et la Route ». Dans le futur, nous profiterons de ce couloir d’or pour œuvrer aux échanges culturels plus profonds entre l’Italie et la Chine, mener des dialogues et innover les modes d’échanges. La construction de « la Ceinture et la Route » a créé un âge d’or sans précédent pour les échanges culturels entre les deux pays, alors que les échanges culturels entre l’Orient et l’Occident ainsi que la communication entre les peuples injecteront un dynamisme plus fort à la construction de « la Ceinture et la Route ».

Le monde d’aujourd’hui est un monde ouvert, et nous portons tous la responsabilité de promouvoir le développement économique et culturel du monde. L’économie et la société chinoises maintiennent un développement stable et sain, et la construction commune de « la Ceinture et la Route » profite au développement d’autre pays, ce qui a incarné la responsabilité d’un grand pays.

(Par la directrice italienne de l’Institut Confucius de l’Université nationale de Milan en Italie, selon une interview menée par Ye Qi, notre correspondant en Italie)

 
mot clé:

Nouvelles concernées