La vice-présidente du British Council visite le Siège de l’Institut Confucius

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2019-03-11 16:04:10 
 

Dans l’après-midi du 6 mars 2019, Rachel Lomax, vice-présidente du British Council (BC), et sa suite ont visité le Siège de l’Institut Confucius (Hanban), où ils se sont entretenus avec Zhao Guocheng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, ainsi que des préposés concernés. Les deux parties ont mené une discussion sur leur coopération dans l’enseignement du chinois au Royaume-Uni, la formation conjointe des enseignants locaux, l’exécution conjointe du Programme Mandarin Excellence et l’application de nouvelles technologies dans l’éducation linguistique et culturelle, entre autres.

M. Zhao a d’abord souhaité la bienvenue à Mme Lomax, avant de saluer la coopération fructueuse entre le Hanban et le BC depuis des années. Selon lui, l’Institut Confucius s’engage dans l’enseignement du chinois langue étrangère, et jusqu’à présent, 29 Instituts Confucius ont été établis au Royaume-Uni, lesquels ont contribué à satisfaire le besoin des habitants locaux en termes d’apprentissage du chinois et de connaissance de la Chine. « L’enseignement linguistique revêt une signification importante pour favoriser la coopération internationale et les échanges humains et culturels, tandis que la coopération approfondie entre les institutions de promotion linguistique et culturelle joue un rôle essentiel pour accroître la compréhension mutuelle entre pays et entre peuples, s’agissant d’une cause gagnant-gagnant », a indiqué M. Zhao, ajoutant que le Hanban était disposé à apprendre les expériences du BC et à continuer sa coopération approfondie avec le BC, afin de contribuer à l’enseignement du chinois au Royaume-Uni à travers les Institut Confucius et de promouvoir le développement de la coopération éducative entre la Chine et le Royaume-Uni.

Mme Lomax a déclaré que bien qu’elle vienne de prendre sa position, elle attachait une grande importance à la coopération avec le Hanban. Elle a indiqué que le gouvernement britannique soutenait énergiquement l’enseignement du chinois et y avait beaucoup investi. Selon elle, ces dernières années, en dépit d’une baisse du nombre des apprenants des langues étrangères dans son pays, le nombre des apprenants de chinois au Royaume-Uni a augmenté et a dépassé celui des apprenants d’allemand, cela s’explique par le soutien du Hanban. La vice-présidente a indiqué que les institutions linguistiques et culturelles devaient s’inspirer mutuellement et conjuguer leurs efforts pour promouvoir la compréhension mutuelle et les échanges amicaux entre les peuples des différents pays, avant d’affirmer la volonté du BC d’attendre l’approfondissement et l’élargissement de la coopération avec le Hanban.

 
mot clé:

Nouvelles concernées