Des garçons de l’Institut Confucius donnent une représentation dans la soirée de gala du Nouvel An chinois

[Source]    Institut Confucius de la Faculté d’éducation de l’Université du Rwanda [Time]    2019-03-11 10:52:26 
 

 

L’émission La fête du Printemps célébrée à travers le monde : la soirée de gala du Nouvel An chinois 2019 à l’intention de la diaspora chinoise dans le monde, a suscité de vives réactions depuis sa diffusion le 5 février (le premier jour qui suit le Nouvel An chinois 2019) sur la chaîne de télévision Hunan TV. Placée sous le thème « Poursuite et partage du rêve chinois », l’émission a conçu des numéros autour de trois domaines, à savoir « Atmosphère du Nouvel An chinois », « Mœurs et coutumes des Chinois résidant à l’étranger » et « Spécialités de la Chine ». Cette soirée de gala, ayant enregistré la mémoire de l’époque, les points chauds de l’actualité et l’attachement à la patrie et à la famille, a montré l’état d’esprit de la diaspora chinoise dans le monde, et fait rayonner la culture traditionnelle chinoise, tout en offrant un festin culturel sentimental.

Ces dernières années, l’enseignement du chinois à l’étranger est en plein essor, et la culture chinoise est de plus en plus populaire à travers le monde. Cette année, l’Institut Confucius de la Faculté d’éducation de l’Université du Rwanda a envoyé son groupe d’adolescents d’arts martiaux pour participer à ce grand événement, ce qui a montré l’attachement des élèves africains à la culture chinoise.

Lors de la soirée de gala, le groupe d’adolescents d’arts martiaux a donné une représentation magnifique baptisée « Jeunes héritiers » avec des groupes chinois composés d’héritiers des éléments du patrimoine culturel immatériel au niveau national, y compris la Troupe du théâtre de table du district de Linqi du Shanxi, le Groupe de tambours des 24 périodes solaires de l’Université Huaqiao du Fujian, une troupe d’histoires Changle Taige du Hunan, une troupe du foire de poteau du bourg Zuogezhuang du Hebei, l’Equipe de diabolo Lingyang de Houlong de Taiwan, une troupe de danse de neuf lions de Yongkang du Zhejiang et le Groupe de Kung-fu « Les Arts martiaux sans limite » du Hunan. Ayant intégré des éléments de la culture du Nouvel An chinois et du patrimoine culturel immatériel, leur représentation a émerveillé les spectateurs. Parmi elle, les techniques de bâton de Shaolin, mises en scène par des élèves de l’Institut Confucius, ont suscité des applaudissements chaleureux des spectateurs.


« Jeunes héritiers »

 
mot clé:

Nouvelles concernées