Rome : la Classe Confucius du Convitto Nazionale « Vittorio Emanuele II » organise une soirée de gala du Nouvel An chinois 2019

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Rome-La Sapienza en Italie [Time]    2019-03-11 11:04:00 
 

La Classe Confucius du Convitto Nazionale « Vittorio Emanuele II » à Rome, en Italie, relevant de l’Institut Confucius de l’Université de Rome-La Sapienza, a organisé le 15 février une soirée de gala dédiée au Nouvel An chinois 2019. L’événement a réuni plus de 400 personnes, y compris M. Michele Geraci, sous-secrétaire d’Etat du ministère italien du Développement économique, M. Federico Masini, directeur italien de l’Institut Confucius de l’Université de Rome-La Sapienza, M. Li Ruiyu, ambassadeur de Chine en Italie, M. Luo Ping, conseiller au Service d’éducation de l’ambassade chinois, Mme Zhang Hong, directrice chinoise de l’Institut Confucius, ainsi que des enseignants et des élèves du Convitto Nazionale et des personnalités issues de différents milieux locaux.

Li Ruiyu a hautement apprécié dans son discours le niveau de chinois des élèves de la Classe Confucius du Convitto Nazionale. Il a déclaré que ces élèves parlaient de façon standard le chinois avec une prononciation impeccable et une bonne maîtrise de la grammaire. M. Li a dit qu’il avait ressenti la confiance des élèves à travers leur performance. A l’en croire, cette confiance découle d’une compréhension de la culture chinoise et d’une passion pour le chinois. Dans le même temps, l’ambassadeur chinois a remercié le gouvernement italien et le Convitto Nazionale pour leur soutien à cette soirée ainsi que les enseignants de l’Institut Confucius pour leurs efforts. M. Li a noté que les relations sino-italiennes étaient dans la meilleure période de leur histoire, et que les échanges bilatéraux étaient fructueux dans les domaines du commerce, de la culture, de l’éducation, et des sciences et technologies. Il a conclu que le renforcement constant des relations bilatérales avait fourni une plate-forme plus large au développement des élèves.


M. Li Ruiyu prononce un discours.

Michele Geraci a adressé ses vœux du Nouvel An chinois aux invités en chinois. Selon lui, il a déjà entendu parler du bon niveau de chinois des élèves du Convitto Nazionale, mais il a constaté sur place que leur niveau était meilleur qu’il l’avait imaginé. Cet ancien apprenant de chinois a ressenti les efforts et la diligence des enfants. M. Geraci a remercié les enseignants chinois et italiens pour leur coopération dans l’enseignement et l’Institut Confucius de l’Université de Rome-La Sapienza pour leur soutien. Il espérait que les élèves pourraient chérir l’opportunité d’apprentissage et découvrir un monde plus étendu dans l’apprentissage du chinois, afin de se perfectionner constamment.


M. Michele Geraci

Le programme de cette soirée de gala était riche, varié et magnifique. Mario Lomonaco et Nicholas Kovacich, champions de la compétition en Italie et à Saint-Marin dans le cadre du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde 2018, ont représenté un sketch original « Les plus grands navigateurs du monde », dans lequel ils ont mis en scène un dialogue entre Christopher Columbus et Zheng He à travers le temps et l’espace, dans le but d’encourager le public à explorer le monde vaillamment et à connaître différentes cultures.


Sketch « Les plus grands navigateurs du monde »

De nouveaux collégiens en sixième année ont interprété La Classique des trois caractères sous formes de récitation, de chanson et de rap, ajoutant des caractéristiques de la Nouvelle ère à cette œuvre. Un sketch baptisé « A peu près », joué par des collégiens en cinquième année, a présenté les différences et les similitudes entre les deux civilisations, la Chine et l’Italie, à l’égard de la culture alimentaire, du concept familial et de la culture artistique. Des collégiens en quatrième année ont créé un sketch intitulé « Beijing Express » selon leur expérience du camp d’été à Beijing pour démontrer le charme de la Chine contemporaine aux yeux de jeunes. La récitation de « La Chine à nos yeux » donnée par des élèves en troisième année a raconté les changements de la Chine au cours des quarante ans de réforme et d’ouverture, en impressionnant les spectateurs.


Le numéro « La Classique des trois caractères »


Le sketch « A peu près »


Le sketch « Beijing Express »

Des enseignants et étudiants chinois et italiens du Conservatoire Sainte-Cécile à Rome ont été invités à donner une représentation. Ils ont chanté deux chansons classiques chinoise et italienne, à savoir « Chanson du fleuve Yangtsé » et « Brindisi (chanson à boire) » pour transmettre leur respect vis-à-vis de la nature et leur louange à l’amitié entre les deux pays. Un enseignant de l’Institut Confucius de l’Université de Rome-La Sapienza a chanté pour la première fois avec ses étudiants la chanson « Les dix grands li de fleurs de pêcher », suscitant des applaudissements chaleureux.


Représentation donnée par des enseignants et étudiants du Conservatoire Sainte-Cécile à Rome

Cralotta Rosselli et Matilde Monlinari Giglietti, représentantes des élèves qui avaient fait leurs études à Shanghai, ont partagé leurs expériences en Chine. Elles ont déclaré que l’expérience d’études en Chine était inoubliable pour elles, et leur avait permis un développement global. Elles espéraient avoir l’occasion d’approfondir leurs études en Chine. En outre, les représentants des classes de la cinquième année à la seconde ont reçu leurs certificats de HSK (test d’évaluation de chinois) lors de la soirée.


Spectateurs sur place

En tant qu’événement culturel annuel dédié à la fête du Printemps, la soirée de gala du Convitto Nazionale s’est tenue pendant dix ans consécutifs. Avec l’amélioration constante du niveau d’enseignement et le développement approfondi des programmes de coopération éducative entre la Chine et l’Italie, cet événement a fourni une plate-forme permettant aux élèves d’apprendre et de présenter la culture chinoise et italienne. Ce programme modèle de la coopération éducative sino-italienne a attiré une grande attention des médias locaux et de différentes parties concernées. Avant la soirée de gala, la chaîne culturelle de RAI (Radiotélévision italienne) a spécialement interviewé Li Ruiyu, Luo Ping et Federico Masini.

M. Luo a apprécié dans son interview le rôle leader du Convitto Nazionale dans l’enseignement du chinois, avant de présenter la situation générale des échanges éducatifs entre la Chine et l’Italie.

M. Masini a présenté l’Institut Confucius ainsi que les soutiens accordés par l’Université de Rome-La Sapienza et l’Université des Langues étrangères de Beijing à ce programme. Il a déclaré que les parties chinoise et italienne avaient témoigné du développement continu de ce programme depuis dix ans. Le directeur a remercié tous les enseignants chinois pour leur contribution. Car, selon lui, ce sont le même rêve et la même conviction qui ont conduit aux résultats d’aujourd’hui.

Article : Chen Chen, Yang Yimu, Fu Yuge ; photos : Li Jiayu

 
mot clé:

Nouvelles concernées