L’Institut Confucius de l’Université de Saint-Marin organise une soirée de gala du Nouvel An chinois 2019

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Saint-Marin [Time]    2019-03-11 11:08:03 
 

Le 23 février, l’Institut Confucius de l’Université de Saint-Marin a organisé une soirée de gala pour fêter le Nouvel An chinois 2019 au Grand Hôtel Saint-Marin. Placé sous le thème « La Chine et Saint-Marin s’entendent comme une famille », l’événement s’est déroulé en présence de Gianfranco Terenzi, ancien capitaine-régent de la République de Saint-Marin, de Giacomo Rinaldi, maire de Montegiardino, de Giorgio Girelli, ambassadeur de Saint-Marin en Turquie, et de Guido Cerboni, fonctionnaire de l’ambassade d’Italie à Saint-Marin. Plus de 300 personnes s’y sont réunies pour célébrer le Nouvel An chinois, y compris des personnalités amicales issues de tous les milieux saint-marinais et italiens, des représentants des commerçants chinois, ainsi que des enseignants et des étudiants de l’Institut Confucius.

Dans son discours, Gianfranco Terenzi a déclaré que les habitants de Saint-Marin avaient renouvelé sans cesse leurs connaissances sur la culture chinoise à travers leur participation à différentes activités culturelles organisées par l’Institut Confucius de Saint-Marin, et que ces rencontres culturelles avaient permis d’approfondir constamment l’amitié entre les peuples chinois et saint-marinais. M. Terenzi a souhaité, au nom de la population de Saint-Marin, un meilleur développement à l’Institut Confucius dans le nouvel an, et a remercié l’ensemble du personnel de l’Institut Confucius pour son travail acharné au cours de l’année écoulée.


M. Gianfranco Terenzi

Yan Shijun, directeur chinois de l’Institut Confucius de Saint-Marin, a remercié dans son discours, le gouvernement saint-marinais, l’Université de Saint-Marin et l’Association d’amitié Chine-Saint-Marin pour leurs soutiens énergiques au travail de l’Institut Confucius. M. Yan a affirmé que, dans la nouvelle année, l’Institut Confucius organiserait davantage d’activités pour promouvoir les échanges culturels entre la Chine et Saint-Marin, avant de présenter à tous ses vœux du Nouvel An chinois.


M. Yan Shijun prononce un discours.

La merveilleuse danse de lions exécutée par une association d’arts martiaux locale a levé le rideau de la soirée. Par la suite, la représentation « Kung-fu Cha » donnée par Jingang Xiaoshi, célèbre artiste de l’art du thé chinois, a enthousiasmé le public. Les techniques de servir du thé qu’il a démontrées ont suscité des tonnerres d’applaudissements des spectateurs.


La danse de lions


La représentation « Kung-fu Cha »

Lors de la célébration, nombre de numéros ont été présentés l’un après l’autre, y compris une représentation combinant le Tai-chi et la chanson traditionnelle chinoise baptisée « Ma mère », une démonstration d’arts martiaux, « Jinghong Wu (danse traditionnelle avec de longues manches) », le changement de masque dans l’opéra du Sichuan et un pot-pourri de chansons populaires italiennes, permettant aux spectateurs de s’enivrer dans diverses formes artistiques merveilleuses. You Hongfei, soprano de l’Opéra national de Chine et actrice de première classe nationale, a chanté avec émotion deux chansons intitulées respectivement « Je t’aime, la Chine » et « Mon papa (il mio papà) », poussant l’atmosphère à son apogée avec des applaudissements retentissant dans la salle pour un long moment.


La démonstration d’arts martiaux


Le changement de masque de l’opéra du Sichuan


You Hongfei chante la chanson « Je t’aime, la Chine ».

Les artistes chinois et saint-marinais ont donné une représentation ensemble pour offrir un festin culturel aux habitants de Saint-Marin, en mettant en lumière la fusion culturelle entre la Chine et Saint-Marin ainsi que les échanges et l’amitié entre les peuples des deux pays. Dans la nouvelle année, l’Institut Confucius de Saint-Marin, qui reste fidèle à son engagement initial pour aller de l’avant, travaillera avec les habitants de Saint-Marin pour apporter une nouvelle contribution aux échanges culturels entre la Chine et Saint-Marin.

 
mot clé:

Nouvelles concernées