Tenue du premier séminaire restreint de l’Institut Confucius à l’Université de Technologie de Chine méridionale

[Source]    Université de Technologie de Chine méridionale [Time]    2018-12-26 16:55:17 
 

Le 18 décembre, le « Premier séminaire restreint de l’Institut Confucius 2018 » s’est tenu avec succès à la Faculté d’éducation internationale de l’Université de Technologie de Chine méridionale (SCUT). Organisé par le Centre de recherche sur la diplomatie publique et la communication interculturelle de la province du Guangdong ainsi que la Faculté d’éducation internationale de la SCUT, ce séminaire a pour objectif de promouvoir davantage les études sur le développement de l’Institut Confucius au sein des milieux académiques chinois et étranger, et d’approfondir les échanges et les discussions autour des résultats de recherche des Instituts Confucius. L’équipe de Ning Jiming, professeur à l’Université du Shandong, celle de Wu Yinghui, professeur à l’Université Minzu de Chine, et celle d’An Ran, professeure à la SCUT, qui s’engagent toutes dans les études sur l’Institut Confucius, y ont assisté sur invitation. Parmi les 37 participants au séminaire se figuraient M. Wang Yong, directeur du Service du développement et de la planification du Siège de l’Institut Confucius (Hanban), M. Li Jinjun, directeur du Service des échanges et de la coopération du Département de l’Education de la Province du Guangdong, M. Liu Lening, professeur à l’Université Columbia aux Etats-Unis, M. Chen Guoming, professeur à l’Université du Rhode Island aux Etats-Unis, M. Guan Shijie, professeur à l’Université de Beijing, ainsi que d’autres experts et chercheurs venant de l’Université de Beijing, de l’Université Fudan, de l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU), de l’Université normale de la Chine de l’Est (ECNU), de l’Université du Heilongjiang, de l’Université de Chongqing et de l’Université des Langues étrangères de Tianjin (TFSU).


Photo de groupe

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Wang Qingnian, doyen de la Faculté d’éducation internationale de la SCUT. Wu Yechun, vice-président de la SCUT, et le directeur Wang Yong ont respectivement prononcé un discours d’ouverture.

Au nom de la SCUT, M. Wu a souhaité la bienvenue aux experts et aux chercheurs participant à la conférence. En rappelant le parcours du développement et de la recherche de l’Institut Confucius de son université, il a émis le souhait que ce séminaire puisse promouvoir de manière plus complète et approfondie la recherche de l’Institut Confucius, afin de mieux réaliser le rêve du renouveau de la nation et la construction d’une communauté de destin pour l’humanité.


Wu Yechun

M. Wang Yong a apprécié que les professeurs Ning Jiming, Wu Yinghui et An Ran ainsi que leurs équipes étaient les chefs de file dans le domaine de la recherche de l’Institut Confucius. Selon lui, la recherche de l’Institut Confucius nécessite une communication renforcée, une division appropriée du travail, une coopération approfondie et un avancement général. Il espérait que ce séminaire serait un bon commencement pour institutionnaliser les réunions sur la recherche de l’Institut Confucius, réaliser une coordination en la matière et faire jouer un rôle de cercle de réflexions.


Wang Yong

L’équipe du professeur Ning Jiming de l’Université du Shandong a interprété les recherches de l’Institut Confucius sous les angles de la sociologie culturelle, de la gouvernance d’Etat, des produits publics mondiaux et de la construction de marque. M. Ning a d’abord présenté généralement son équipe et le progrès de leurs recherches. Il a estimé que les recherches de l’Institut Confucius devraient centrer sur les problèmes et chercher à trouver un équilibre entre la fourniture des solutions aux problèmes et le développement des spécialités, de manière à mener des études approfondies et étendues sous différents angles. Le professeur Ning a également souligné que l’Institut Confucius constituait une pratique qui traduisait la volonté de la Chine de se présenter au milieu de la scène mondiale, mais également l’expérience la plus importante, la plus vaste et la plus fondamentale dans le cadre de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. C’est ainsi que, selon lui, le milieu académique doit chercher à comprendre, explorer et analyser les problèmes découlant du développement de l’Institut Confucius, en menant des recherches plus étendues. Des membres de l’équipe, à savoir Ma Xiaole, Wang Yanwei, Wang Hailan et Zhang Yun, ont chacun prononcé un discours thématique.

Sous la direction de Wu Yinghui, l’équipe de l’Université Minzu de Chine a fait une interprétation sur le développement de l’Institut Confucius dans le cadre de l’enseignement du chinois langue étrangère, la construction de la base de données du développement de l’Institut Confucius, ainsi que la comparaison entre le développement de l’Institut Confucius et celui des autres principales institutions de diffusion linguistique du monde. Après une présentation détaillée des études concernant l’Institut Confucius et l’enseignement du chinois langue étrangère menées par son université au cours des dix dernières années, le Pr. Wu Yinghui a estimé que l’Institut Confucius était le pivot des études sur l’éducation internationale. Il a affirmé que dans le futur, son équipe s’appliquerait à mener des études sur l’Institut Confucius en termes d’analyse quantitative, d’évaluation, de théories et de pratiques du développement, ainsi qu’à faire la comparaison entre l’Institut Confucius et d’autres institutions importantes de diffusion linguistique du monde. M. Wu a indiqué que son équipe était en train de construire la base de données 2007-2017 de l’Institut Confucius et la base de données de comparaison des facteurs de développement entre l’Institut Confucius et les autres principales institutions de diffusion linguistique du monde. Des membres de l’équipe, Guo Jing, Liu Jingjing et Wang Henan, ont respectivement prononcé un discours thématique.

L’équipe de la professeure An Ran de la SCUT a fait un exposé sur la situation générale de leurs recherches, leur analyse du discours sur les reportages à caractère négatif concernant l’Institut Confucius parus dans des médias prestigieux occidentaux et leur recherche sur les caractéristiques des Instituts Confucius orientés vers le marché. Mme An Ran a d’abord présenté le développement des recherches de son équipe sur l’Institut Confucius, puis a proposé un concept de recherche fondamentale sur la communication interculturelle et la gestion de l’Institut Confucius, en construisant le cadre théorique du développement de l’Institut Confucius à travers une intégration interdisciplinaire, un support multi-théorique, ainsi qu’une description approfondie des formes et une déconstruction des phénomènes. Selon elle, l’Institut Confucius doit explorer plus activement l’interaction équilibrée entre le développement localisé des Instituts Confucius et la stratégie macroscopique de la mondialisation du Hanban, afin de promouvoir le développement stable et durable de l’Institut Confucius. Liu Cheng et Liu Guoli, membres de l’équipe, ont tous prononcé un discours thématique.

Li Shiyong, directeur du Service des sciences sociales de la SCUT, a présidé la discussion libre du séminaire. Le directeur Wang Yong y a prononcé un discours thématique, dans lequel il a présenté le développement de l’Institut Confucius, notamment sa vitesse, son envergure, son mode, ses activités principales, son financement ainsi que les difficultés et problèmes rencontrés. Par la suite, les invités d’honneur ont mené des discussions chaleureuses. Des experts et des universitaires ont exprimé leurs points de vue autour du développement de l’Institut Confucius et d’autres dossiers. A noter le Pr. Liu Lening, le Pr. Chen Guoming et le Pr. Guan Shijie, ainsi que Pu Qing, agent de projet venant du Centre d’échanges internationaux de l’Université de Beijing, Li Lin, directrice adjointe du Bureau de l’Institut Confucius de l’Université Fudan, et Zhou Yong, directeur du Bureau de l’Institut Confucius de l’ECNU.


Scène du séminaire

Le séminaire a permis de créer une plateforme d’échanges face à face entre le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et des chercheurs de renommée chinois et étrangers spécialisés dans les études de l’Institut Confucius, et de renforcer la sensibilisation des chercheurs à la recherche et au développement de l’Institut Confucius axés sur les problèmes et les pratiques, tout en fournissant un soutien intellectuel pour promouvoir davantage la prospérité et le développement de la cause de l’Institut Confucius.

Article fourni par Liu Guoli

 
mot clé:

Nouvelles concernées