Promotion de l’acupuncture et de la moxibustion dans une université sri-lankaise

[Source]    xinhuanet.com [Time]    2018-12-21 17:13:05 
 

Récemment, une conférence sur l’acupuncture et la moxibustion chinoises, qui s’inscrivait dans le cadre de l’événement « La classe sur la culture chinoise », fut organisée respectivement à l’Institut Confucius et à la Faculté de médecine nationale de l’Université de Kelaniya au Sri Lanka. Cet événement a suscité un retentissement dans la communauté locale.


Une acupunctrice chinoise donne un cours à l’Institut Confucius de l’Université de Kelaniya.

La thérapie d’acupuncture et de moxibustion est très appréciée au Sri Lanka. Rong Peijing, directrice adjointe de l’Institut d’acupuncture et de moxibustion de l’Académie des sciences médicales chinoises de Chine, a présenté au public les connaissances de base de l’acupuncture et de la moxibustion et le développement des études en la matière à l’international, à travers un grand nombre de photos et de statistiques détaillées. Mme Rong a également mené des échanges avec les amateurs de la culture chinoise, des enseignants et des étudiants de la Faculté de médecine nationale sur place, tout en donnant une démonstration pour eux.

Selon des sources, en profitant de cette visite d’acupuncteurs chinois, l’Association des Sri-Lankais d’origine chinoise et des ressortissants chinois résidant au Sri Lanka a organisé une conférence thématique sur l’acupuncture et la moxibustion de la Médecine traditionnelle chinoise à l’intention des ressortissants chinois, alors que le Centre culturel chinois a organisé dans ses locaux une séance de consultations gratuites animée par des experts.

Sous le haut patronage du Centre culturel chinois au Sri Lanka et du Centre pour les échanges culturels avec l’extérieur du ministère chinois de la Culture et du Tourisme, cet événement placé sous le thème « La culture chinoise entre dans des universités » fut organisé par l’Institut Confucius de l’Université de Kelaniya.

(Xinhuanet.com, depuis Colombo, le 17 décembre, journalistes : Tang Lu, Zhu Ruiqing ; photographe : Li Peng)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées