Le président tanzanien John Magufuli assiste à la cérémonie de remise des clés de la bibliothèque chinoise de l’Université de Dar es Salaam

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Dar es Salaam en Tanzanie [Time]    2018-12-17 15:54:25 
 

Le 27 novembre, la cérémonie de remise des clés de la bibliothèque chinoise de l’Université de Dar es Salaam s’est tenue avec succès. L’événement a réuni plus de 3 000 assistants, y compris M. John Magufuli, président de la Tanzanie, M. Joyce Lazaro Ndalichako, ministre tanzanien de l’Education, M. Palamagamba John Aidan Mwaluko Kabudi, ministre tanzanien de la Justice, M. Florens Luoga, gouverneur de la Banque de Tanzanie, M. Paul Makonda, gouverneur de la province de Dar es Salaam, M. William Anangisye, président de l’Université de Dar es Salaam, Mme Wang Ke, ambassadeur de Chine en Tanzanie, des envoyés diplomatiques de différents pays en Tanzanie, les représentants des entreprises à capitaux chinois, des ressortissant chinois résidant en Tanzanie et des Tanzaniens d’origine chinoise, ainsi que des enseignants et des étudiants de l’Université de Dar es Salaam.

M. Magufuli a hautement apprécié dans son discours le projet de bibliothèque chinoise de l’Université de Dar es Salaam. Selon lui, du chemin de fer Tanzanie-Zambie à la bibliothèque chinoise, s’est écoulé plus d’un demi-siècle, durant lequel la Chine soutenait continuellement le développement de la Tanzanie dans divers domaines, et entre les deux pays s’est construite une amitié véritable et profonde. Estimant que la bibliothèque chinoise renforcerait considérablement la capacité d’enseignement globale de l’Université de Dar es Salaam, le président tanzanien a appelé les étudiants et enseignants de l’Université ainsi que les personnalités de tous les milieux sociaux à utiliser au mieux la bibliothèque.

Le président Magufuli a particulièrement mis l’accent sur l’importance de l’apprentissage du chinois en encourageant les Tanzaniens à l’apprendre et à le maîtriser. Selon lui, aujourd’hui, la Chine se développe rapidement dans divers domaines, notamment ceux de l’économie, de la science, de la technologie et de l’industrie, alors que de plus en plus de Chinois venaient en Tanzanie. Par conséquent, il a indiqué que la maîtrise du chinois créerait plus d’opportunités pour le peuple tanzanien. Le président tanzanien a également émis le souhait que davantage de Chinois apprennent le swahili, parce que la maîtrise de la langue de l’autre partie faciliterait les échanges et la coopération entre les deux parties dans différents domaines.


John Magufuli donne un discours.

Dans son discours, Mme l’ambassadeur Wang Ke a déclaré que la bibliothèque chinoise de l’Université de Dar es Salaam était la plus grande et la plus moderne bibliothèque polyvalente financée ces dernières années par le gouvernement chinois en Afrique. D’après elle, la bibliothèque chinoise revêt une grande signification pour l’enseignement de l’Université de Dar es Salaam et pour le développement de l’éducation en Tanzanie, en jouant un rôle important dans la formation des talents de qualité par l’université.


Wang Ke donne un discours.

Invités par M. Magufuli, plusieurs anciens étudiants de l’Université ont pris la parole. Ils ont indiqué qu’actuellement, l’Université de Dar es Salaam se développait rapidement, et que cette bibliothèque tellement moderne apporterait plus de ressources d’apprentissage à l’université. Ils espéraient que les jeunes étudiants chériraient cette opportunité pour étudier dur, de manière à devenir des talents de qualité en apportant une nouvelle puissance inépuisable au développement de la Tanzanie.

Lors de la cérémonie, les invités d’honneur ont assisté à un spectacle merveilleux donné par des enseignants et des étudiants de l’Institut Confucius. Dirigés par M. Guo Shoujing, enseignant d’arts martiaux de l’Institut Confucius, des étudiants tanzaniens ont exécuté une danse de lions et du dragon ainsi qu’un numéro d’arts martiaux. Outre ces représentations caractéristiques chinoises apportées par des étudiants tanzaniens, des enseignantes de l’Institut Confucius ont représenté une danse de Msukuma qu’elles avaient soigneusement préparée. Rappelons que Msukuma est la ville natale du président Magufuli. Habillées de costumes caractéristiques locaux et peintes de motifs tribaux spéciaux, les enseignantes ont donné une représentation pleine d’enthousiasme et d’énergie.


La danse du dragon représentée par des enseignants et des étudiants de l’Institut Confucius


La danse africaine interprétée par des enseignantes de l’Institut Confucius

Le président de la Tanzanie a fait l’éloge des représentations magnifiques des enseignants et des étudiants de l’Institut Confucius, notamment la danse africaine interprétée par des enseignantes. Les médias prestigieux locaux ont retransmis en direct la cérémonie de remise des clés, et la danse africaine exécutée par des enseignantes chinoises a fait l’objet d’une discussion passionnée sur les réseaux sociaux.

Construite avec l’aide de la Chine, la bibliothèque chinoise de l’Université de Dar es Salaam a une superficie de 20 000 mètres carrés et se compose de trois parties, à savoir la bibliothèque, l’Institut Confucius et le Parc d’échanges culturels sino-tanzanien. A l’avenir, l’Institut Confucius de l’Université de Dar es Salaam profitera pleinement des ressources abondantes pour former davantage de talents de haut niveau maîtrisant le chinois, afin d’établir une passerelle linguistique entre la Chine et la Tanzanie, de continuer de servir la société locale en mettant en valeur les avantages de l’Institut Confucius, et de promouvoir les échanges et la coopération entre les deux pays.

Article : Zhang Liping

 
mot clé:

Nouvelles concernées