Une campagne de publicité de la province chinoise du Shandong au parlement du Royaume-Uni

[Source]    Institut Confucius de commerce de Londres [Time]    2018-12-13 17:51:30 
 

Le 10 novembre, une séance de promotion ayant pour thème « Commerce, tourisme et culture : opportunités à découvrir dans la province chinoise du Shandong » a eu lieu au parlement du Royaume-Uni, réunissant quelque 150 invités d’honneur chinois et étrangers. David Stringer-Lamarre, président de la région de Londres de l’Institut des Directeurs du Royaume-Uni, Xiang Xiaowei, ministre-conseiller du Service de culture de l’ambassade de Chine au Royaume-Uni, Xia Jianhui, conseiller du Service d’éducation de l’ambassade chinoise, et Zhang Mingchi, directeur adjoint du Département du tourisme et de la culture de la province du Shandong, ont chacun prononcé un discours lors de la séance de promotion, qui s’inscrivait dans le cadre de la campagne de publicité du Shandong « Visiter le Shandong, pays natal de Confucius ». Organisé par l’Institut Confucius de commerce de Londres, l’événement fut énergiquement soutenu par l’ambassade de Chine au Royaume-Uni, le Siège de l’Institut Confucius (Hanban), le Département du tourisme et de la culture de la province du Shandong ainsi que le gouvernement britannique.

M. Xiang Xiaowei a donné un discours d’ouverture, dans lequel il a souligné que la bonne relation interétatique reposait sur l’amitié étroite entre leurs peuples. Selon lui, la culture est l’âme d’un pays et d’une nation, mais aussi une force spirituelle permettant de stimuler les progrès de la civilisation humaine et le développement social, tandis que le tourisme constitue un canal crucial pour les échanges et les inspirations mutuelles entre différents pays et différentes cultures. Il s’est rappelé qu’en 2015, le président chinois Xi Jinping avait effectué une visite d’Etat au Royaume-Uni, tout en ouvrant l’âge d’or des relations sino-britanniques. Il a également évoqué la visite officielle de la Première ministre britannique Theresa May effectuée au début de l’année en Chine, en estimant que cette visite avait marqué l’entrée dans une année de développement approfondi des relations sino-britanniques se trouvant dans l’âge d’or, où elles pouvaient saisir la meilleure occasion en vue d’un développement commun. M. Xiang a estimé que pour perpétuer l’âge d’or des relations sino-britanniques, les échanges et les interconnexions aux niveaux culturel et touristique étaient indispensables.


Xiang Xiaowei

M. David Stringer-Lamarre a commencé son discours en mandarin de façon humoristique, en faisant l’éloge de la contribution apportée par l’Institut Confucius de commerce de Londres aux échanges culturels entre la Chine et le Royaume-Uni. Il a indiqué qu’après le Brexit, le Royaume-Uni serait plus ouvert à la communication commerciale. M. Stringer-Lamarre a également exprimé sa volonté de visiter la province du Shandong l’année prochaine.


David Stringer-Lamarre

M. Zhang Mingchi a prononcé un discours thématique. Selon lui, le Shandong est le berceau de la culture confucéenne et de la culture taoïste. Haut-lieu culturel connu aussi bien qu’en Chine et qu’à l’international, la province est réputée comme étant un paradis vacancier. Au point de vue culturel, a-t-il poursuivi, la culture chinoise était considérée comme faisant partie de la culture orientale, alors que « la culture Qilu » au Shandong était l’une des plus importantes origines de la culture orientale. De ce fait, M. Zhang a indiqué que pour connaître la culture chinoise et le confucianisme, la province du Shandong était incontournable.


Zhang Mingchi

M. Xia Jianhui a interprété le concept touristique dans la culture chinoise sous l’angle d’une personnalité originaire du Shandong. A ses yeux, voyager est tout d’abord une forme de détente, puis une sorte de « recréer », et il permet de reconstruire nos corps et âme. Il a poursuivi que le voyage était aussi une voie d’apprentissage, comme le disaient les anciens Sage est celui qui lit beaucoup et voyage loin. Selon lui, on obtient des connaissances abstraites par la lecture, alors qu’au cours du voyage à travers le monde, on gagne et acquiert des connaissances à travers nos cinq organes de sens et nos cinq sens, ce qui constitue un apprentissage visuel et instinctif. M. le conseiller Xia a ajouté que le voyage était également une voie de communication culturelle, et que beaucoup de discordes et de conflits humains étaient causés par les connaissances culturelles insuffisantes et les malentendus. Donc, d’après lui, le voyage nous permet de renforcer les connaissances des cultures d’autres pays et de les apprécier, dans un esprit de respect, compréhension et tolérance mutuels. C’était ainsi que l’harmonie de l’humanité serait assurée, a-t-il conclu.


Xia Jianhui


Le public sur place


Scène d’événement

Cet événement a offert une occasion d’échanges aux apprenants de chinois, aux amateurs de la culture chinoise, aux personnalités issues du milieu touristique et aux médias spécialisés dans le secteur au Royaume-Unis. Les activités de promotion comprenaient également la promotion touristique du Shandong, l’expérience de la culture caractéristique du Shandong et le tirage des prix.

Article : Lu Hong, Xu Yanhua

 
mot clé:

Nouvelles concernées