La Conférence conjointe 2018 des Instituts Confucius aux pays d’Europe centrale et orientale tenue à l’Institut Confucius à Sofia

[Source]    Institut Confucius à Sofia en Bulgarie [Time]    2018-12-03 15:19:41 
 

Organisée par l’Institut Confucius à Sofia en Bulgarie sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius (Hanban), la Conférence conjointe 2018 des Instituts Confucius aux pays d’Europe centrale et orientale (PECO) s’est tenue le 24 octobre à l’Institut Confucius à Sofia. L’événement a réuni 55 représentants chinois et étrangers venant de 30 Instituts Confucius et de 4 Classes Confucius répartis dans 16 pays d’Europe centrale et orientale.

Alexander Fedotoff, membre du Conseil de l’Institut Confucius à Sofia et directeur exécutif du Centre de langues et d’études orientales de l’Université Saint-Clément-d’Ohrid de Sofia, a présidé la cérémonie d’ouverture. Georgi Valchev, vice-président de l’Université Saint-Clément-d’Ohrid de Sofia, a donné un discours lors de la cérémonie d’ouverture, dans lequel il a indiqué que depuis son établissement, l’Institut Confucius à Sofia constituait toujours un trait d’union important pour l’enseignement du chinois en Bulgarie et les échanges culturels entre la Bulgarie et la Chine, avant d’indiquer que ces dernières années, les échanges entre l’Europe centrale et orientale et la Chine s’étaient multipliés continuellement. Selon lui, le développement des Instituts Confucius revêt une grande signification pour promouvoir les échanges éducatifs et culturels ainsi que la coopération économique et commerciale entre les PECO et la Chine. M. Valchev a remercié l’Institut Confucius à Sofia pour avoir fourni une plate-forme de communication à cet événement, en souhaitant un succès à cette conférence conjointe.


Georgi Valchev

Après la cérémonie d’ouverture, les participants, divisés en deux groupes, ont mené des discussions autour de trois sujets, à savoir « Perfectionner le système d’évaluation et améliorer la qualité d’enseignement des Instituts Confucius », « Le développement caractéristique et innovant des Instituts Confucius » et « Le service rendu par les Instituts Confucius à l’Initiative ‘la Ceinture et la Route’ ». Par ailleurs, ils ont partagé des expériences et formulé des propositions sur deux thèmes, soit « L’Institut Confucius, en tant qu’institution de formation préparatoire, organise des formations linguistiques pour les étudiants étrangers » et « L’Institut Confucius coopère avec les entreprises pour offrir des possibilités de stage aux étudiants ». Les participants se sont bien exprimés dans une ambiance chaleureuse.


La scène de discussion du 1er groupe de la conférence


La scène de discussion du 2 e groupe de la conférence

Au cours de la cérémonie de clôture, Petra Kotuliakova, directrice slovaque de l’Institut Confucius à Bratislava en Slovaquie, Feng Shaozhong, directrice chinoise de l’Institut Confucius à Cluj en Roumanie, et Zhou Jie, directrice chinoise de l’Institut Confucius de l’Université de Vilnius en Lituanie, ont chacune fait un bilan au nom de leurs propres groupes.

Hamar Imre, vice-président de l’Université Loránd Eötvös (ELTE) en Hongrie et directeur hongrois de l’Institut Confucius de l’ELTE, a prononcé un discours en qualité de représentant des participants. Citant son propre exemple de façon humoristique, il a noté que la collaboration entre les directeurs chinois et étranger était une pratique particulièrement difficile en matière de communication interculturelle. En ce qui concerne le développement de l’Institut Confucius, M. Imre a dit que les voies et les stratégies de développement des Instituts Confucius devaient s’adapter aux différentes conditions du pays, de l’environnement et de la culture où qu’ils s’installaient.

Enfin, Aksiniya Koleva, directrice bulgare de l’Institut Confucius à Sofia, a prononcé un discours de conclusion. Elle a déclaré que dans l’année dernière, les Instituts Confucius aux PECO s’engageaient toujours dans l’enseignement de la langue chinoise et dans la diffusion de la culture chinoise, en obtenant des résultats remarquables. Elle a affirmé que grâce au soutien accordé par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et les différentes institutions partenaires chinoises et étrangères, les Instituts Confucius joueraient mieux leur rôle de pont culturel pour promouvoir la coopération et les échanges multidisciplinaires et approfondis entre la Chine et les PECO.


Aksiniya Koleva


Les participants se font prendre en photo.

Actuellement, le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) a établi 30 Instituts Confucius et 36 Classes Confucius dans les PECO, avec quelque 40 000 apprenants inscrits. La tenue de cette conférence conjointe a permis de renforcer les échanges et les liens entre les Instituts Confucius en Europe centrale et orientale, ainsi que d’améliorer la qualité d’enseignement et d’élargir l’influence de l’Institut Confucius dans cette région.

Article : Hu Huaqian ; Photos : Li Ying, Tian Xiaojun

 
mot clé:

Nouvelles concernées