Tenue de la formation du Siège de l’Institut Confucius 2018 dédiée aux enseignants de chinois britanniques

[Source]    Bureau de représentation au Royaume-Uni du Siège de l’Institut Confucius [Time]    2018-11-28 17:19:53 
 

A la mi-novembre, la formation du Siège de l’Institut Confucius 2018 dédiée aux enseignants de chinois britanniques s’est tenue respectivement à Londres et à Manchester.

Organisée sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius, par le Bureau de représentation au Royaume-Uni du Siège de l’Institut Confucius, cette formation visait à satisfaire la demande croissante en matière d’apprentissage du chinois depuis la mise en œuvre du Programme Mandarin Excellence (MEP) et à améliorer la qualité et les compétences professionnelles des enseignants de chinois locaux au Royaume-Uni. Dans le même temps, cette formation permettait à ces derniers une plateforme d’apprentissage pour partager des ressources et des expériences et échanger mutuellement, en vue de promouvoir un développement prospère de l’enseignement du chinois au Royaume-Uni.


Lors d’une séance de formation à Londres

Cette formation a suscité une réaction active parmi les enseignants de chinois locaux. Le nombre des inscrits a dépassé de loin le quota initial. Au total, 135 enseignants de chinois locaux venant d’universités ainsi que d’écoles secondaires et primaires prestigieuses réparties en Angleterre, en Ecosse, au pays de Galles et en Irlande du Nord, ont participé aux séances de formation à Londres et à Manchester.


Le conseiller Xia Jianhui se fait prendre en photo avec les experts-formateurs et le responsable du Bureau de représentation au Royaume-Uni du Siège de l’Institut Confucius.

Le conseiller du Service d’éducation de l’Ambassade de Chine au Royaume-Uni, Xia Jianhui, a prononcé un discours lors de l’ouverture de la formation, dans lequel il a souhaité que les participants puissent chérir cette opportunité de formation pour améliorer constamment leurs compétences d’enseignement du chinois et leur capacité en communication interculturelle. De plus, M. Xia a affirmé que l’Ambassade de Chine au Royaume-Uni et le Siège de l’Institut Confucius continueraient comme toujours de soutenir la formation et le développement professionnels des enseignants de chinois locaux.


La professeure Ding Anqi donne une conférence.

Les participants ont tous dit qu’ils avaient eu beaucoup d’acquis. Des conférences thématiques ont permis aux apprenants d’apprendre des connaissances professionnelles solides et des astuces pratiques en classe. Mme le Pr. Ding Anqi, directrice adjointe de l’Ecole des études chinoises internationales de l’Université normale de l’Est de la Chine (ECNU), a donné de façon originale une conférence baptisée L’enseignement phonétique du chinois destinée aux anglophones. Li Min, professeure à l’Ecole de langue et littérature chinoises de l’Université des Langues étrangères de Beijing (BFSU), a quant à elle donné deux conférences respectivement intitulées La découverte et l’exploitation des ressources de l’enseignement culturel et La conception de l’enseignement culturel dans l’enseignement du chinois.

Les experts ont donné leurs conférences de façon intéressante et avec beaucoup de verve, alors que les participants les ont écoutés attentivement en menant une interaction active avec eux. L’ambiance était très chaleureuse avec des éclats de rire retentissant dans l’atelier. Même pendant la récréation, les experts-formateurs étaient entourés d’enseignants locaux qui ont présenté leurs acquis.


Les enseignants locaux suivent attentivement une conférence.

Parallèlement, cette formation a adopté un moyen de coopération entre les experts chinois et britanniques. En plus des experts chinois, ont également été invités des experts britanniques expérimentés en enseignement du chinois, y compris le Dr. Song Lianyi, chercheur principal du Département de chinois de l’Ecole des études orientales et africaines de l’Université de Londres, le Dr. Chen Lili venant de l’Ecole des études d’Asie de l’Est de l’Université de Sheffield, et l’enseignante Yang Jun, seule conseillère d’origine chinoise du Comité pour la réforme de l’enseignement primaire et secondaire du ministère britannique de l’Education. Ils ont partagé leurs propres expériences très utiles et pragmatiques qui touchaient profondément les enseignants locaux. De plus, le Bureau de représentation au Royaume-Uni du Siège de l’Institut Confucius et le Comité britannique du Test d’évaluation de chinois ont fait une présentation spéciale et riche sur les manuels et les examens de chinois, en faveur des participants.

 
mot clé:

Nouvelles concernées