Vientiane : la Conférence conjointe 2018 des Instituts Confucius en Asie du Sud-Est se focalise sur les valeurs internes, l’innovation et la coordination pour promouvoir le développement des Instituts Confucius dans la nouvelle ère

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-11-08 10:18:52 
 

Le 1er novembre, la Conférence conjointe des Instituts Confucius en Asie du Sud-Est s’est tenue à Vientiane, capitale laotienne. Organisé par l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos, cet événement a réuni des invités d’honneur, dont M. Kongsy Sengmany, vice-ministre laotien de l’Education et des Sports, M. Jiang Zaidong, ambassadeur de Chine au Laos, Mme Yu Tianqi, directrice exécutive adjointe du Siège de l’Institut Confucius, et M. Somsy Gnophanxay, président de l’Université nationale du Laos, ainsi que 86 représentants venant de 36 Instituts Confucius et Classes Confucius répartis dans 9 pays d’Asie du Sud-Est.


La cérémonie d’ouverture

Dans son discours de bienvenue, M. Somsy Gnophanxay a déclaré que la coopération entre la Chine et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) se multipliait constamment, notamment dans plusieurs domaines dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route », et que les échanges et la coopération entre les deux parties en termes d’éducation se renforçaient sans cesse. Le président Somsy a émis le souhait qu’à travers la plateforme de la Conférence conjointe des Instituts Confucius en Asie du Sud-Est, les Instituts Confucius puissent se compléter mutuellement et partager leurs expériences, de manière à stimuler un meilleur développement d’eux-mêmes, à satisfaire davantage les besoins locaux et à promouvoir les échanges et la coopération entre la Chine et l’ASEAN dans les domaines éducatif, culturel et humain.


Somsy Gnophanxay

M. Kongsy Sengmany a souligné que l’initiative « la Ceinture et la Route », proposée par le président Xi Jinping, correspondait au plan stratégique du Laos visant à transformer ce pays enclavé en celui de liaison régionale et internationale, et que la tenue de cette conférence incarnait aussi l’esprit du respect mutuel et de la coopération s’inscrivant dans l’initiative « la Ceinture et la Route ». Selon M. le vice-ministre laotien, de riches expériences sont nécessaires pour obtenir les résultats, et il faut chercher les opportunités d’aujourd’hui pour surmonter les futurs défis. Il espérait que les participants pourraient apprendre les uns des autres et prendre l’Institut Confucius pour une plateforme afin d’établir des relations de coopération et de réaliser un développement commun.


Kongsy Sengmany

Mme Yu Tianqi a hautement apprécié dans son discours les réalisations accomplies par les Instituts Confucius en Asie du Sud-Est. En citant le proverbe « Mieux vaut un voisin proche qu’un parent éloigné », elle a estimé qu’au cours de leurs échanges amicaux de longue date, la Chine et les pays d’Asie du Sud-Est s’attachaient depuis toujours à l’apprentissage réciproque et à l’inspiration mutuelle. Cela fournit, selon Mme Yu, un terrain fertile et une base solide pour le développement des Instituts Confucius dans cette région. De plus, elle a indiqué que durant les quatorze dernières années, l’Institut Confucius avait connu un développement rapide, en obtenant des résultats extraordinaires, avant d’ajouter que dans cette nouvelle ère de développement, la tâche clé de l’Institut consistait à améliorer la qualité et l’efficacité. La directrice exécutive adjointe Yu a souligné que la tenue de la Conférence conjointe visait justement à travailler, à ce moment crucial de l’histoire, avec toutes les parties concernées pour mettre en valeur la sagesse collective, atteindre un plus large consensus et explorer davantage le potentiel, afin de contribuer, en formulant des conseils et propositions, au développement durable et à long terme de l’Institut Confucius. Par ailleurs, elle a partagé avec les participants ses réflexions sur le travail de l’Institut Confucius en matière de valeurs internes, d’innovation et de coordination. Plus précisément, Mme Yu espérait que les Instituts Confucius, premièrement, poursuivraient inlassablement un développement interne en termes de localisation, de professionnalisation et de numérisation, renforceraient leur construction des valeurs internes et continueraient d’améliorer la qualité d’enseignement ; deuxièmement, innoveraient constamment leur développement en prenant en compte leurs propres caractéristiques, dans le but de construire leurs projets et marques uniques ; troisièmement, mèneraient activement une collaboration pour produire des effets de synergie dans la région et obtenir finalement le résultat dit « Un plus un font trois ».


Yu Tianqi

Lors de la conférence, les représentants de l’Institut Confucius de l’Université Mae Fah Luang en Thaïlande, de la Classe Confucius de l’Ecole de Langue et d’Informatique Fuqing en Birmanie, de l’Institut Confucius de l’Académie royale du Cambodge, de l’Institut Confucius de l’Université Angeles Foundation McArthur Highway aux Philippines, de l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie en Thaïlande, de l’Institut Confucius de l’Université Al-Azhar d’Indonésie et de l’Institut Confucius de l’Université de Burapha en Thaïlande, ont présenté leurs expériences dans le cadre de l’exploration d’une voie de développement de l’Institut Confucius privilégiant les valeurs internes et les caractéristiques distinctes, du renforcement de la coopération entre les Instituts Confucius ainsi que les entreprises et les gouvernements locaux, et de la mise en place du projet « chinois + ». Les participants ont également mené des discussions autour du thème de la conférence dans une atmosphère très animée.


Présentation de cas


Discussion en groupe


Les invités d’honneur assistent à la signature des accords entre l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos et la Banque Laos-Chine.

Lors de la cérémonie d’ouverture, les invités d’honneur ont assisté à la signature de l’Accord de don de la « Bourse d’études Banque Laos-Chine » et de l’Accord sur l’installation d’une base de stage coopérative entre l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos et la Banque Laos-Chine.

 
mot clé:

Nouvelles concernées