Allemagne : inauguration du premier espace artistique d’Institut Confucius du monde

[Source]    xinhuanet.com [Time]    2018-10-29 16:17:32 
 

Le 21 octobre, le premier espace artistique d’Institut Confucius du monde a été inauguré à Nuremberg, en Allemagne. Le même jour, s’est tenue l’exposition Transculturelle — pratique artistique entre la Chine et l’Allemagne.

Cet espace artistique, établi par l’Institut Confucius de Nuremberg-Erlangen, se trouve près du Parc de la Ville, situé à l’extérieur de la vieille ville de Nuremberg. Réaménagé d’un studio photographique, l’espace possède plein de charme historique, avec des murs de briques en pierre et trois grandes vitrines donnant sur une rue principale.

Dans l’espace artistique seront exposées des œuvres excellentes créées par des artistes chinois et des articles artistiques sous diverses formes au sujet de la Chine. Lors de l’exposition d’ouverture, y ont été exposées des œuvres de 4 artistes chinois et allemands, dont He Xiangyu et Alice Dittmar.

L’Institut Confucius se chargera du programme de séjour d’artistes. Plus précisément, chaque année, un artiste chinois sera invité à mener des échanges et visites pour une durée de deux à trois mois. Dans ce cadre, l’espace artistique fournira à l’artiste invité un studio et tiendra une exposition de ses œuvres à la fin de son séjour. Le premier artiste invité se rendra à Nuremberg en 2019.

Dans l’espace artistique, une bibliothèque artistique est ouverte gratuitement au public local, où des publications de l’art contemporain et des revues d’art, en provenance de la Chine ou concernant la Chine, collectionnées ou achetées par l’Institut Confucius de Nuremberg-Erlangen, sont mises à la disposition des lecteurs. Dans le même temps, les activités de promotion de livres y seront organisées régulièrement, pour fournir un lieu de rencontres et d’échanges aux artistes chinois et étrangers.

Xu Yan, directrice de l’Institut Confucius de Nuremberg-Erlangen, a indiqué que hormis le patrimoine culturel traditionnel chinois, l’art contemporain chinois tels que la photographie et la musique, était aussi très populaire au monde. Elle a affirmé que l’Institut Confucius s’efforcerait de faire de cet espace artistique un endroit permettant aux artistes chinois et étrangers de se rencontrer, de s’échanger et de s’inspirer.

Günther Beckstein, ancien ministre-président de Bavière et président du Conseil de l’Institut Confucius de Nuremberg-Erlangen, a déclaré que comme la culture, l’art ressemblait à un gène d’un pays. Selon lui, l’espace artistique montrera la rencontre et les échanges entre les cultures chinoise et allemande sous les angles de la philosophie et de l’esthétique.

(Agence de presse Xinhua depuis Nuremberg en Allemagne, le 21 octobre

Journaliste : Zhang Yuan)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées