La Semaine de la culture chinoise tenue à l’Université du Canal de Suez

[Source]     [Time]    2018-10-29 16:19:10 
 

Le 23 octobre, la Semaine de la culture chinoise 2018 s’est ouverte à l’Université du Canal de Suez en Egypte. Une foule se rassemblait dans cette université décorée de lanternes et de rubans multicolores. L’événement visait à faire connaître la culture traditionnelle chinoise aux étudiants locaux à travers des activités de divertissement.

Lors de la cérémonie d’ouverture, l’Institut Confucius a exposé des œuvres calligraphiques, des peintures, des masques de l’opéra de Beijing et des articles d’artisanat traditionnel de Chine, avec des stands entourés d’étudiants qui les regardaient en discutant. Celui de la calligraphie a attiré le plus d’étudiants, qui s’intéressaient beaucoup au pinceau chinois. Après l’explication de l’enseignant, ils étaient tous désireux de l’essayer pour découvrir cet outil d’écriture utilisé par les Chinois pendant des milliers d’années. Devant le stand d’éventails ronds chinois, de nombreuses jeunes filles égyptiennes se sont fait prendre en photo en imitant la posture des dames de l’Antiquité chinoise, tenant un éventail à la main pour cacher la moitié du visage.

Une chanson folklorique chinoise interprétée par Saya Massoud, étudiante de l’Institut Confucius, a poussé l’atmosphère de l’événement à son apogée. Cette étudiante a dit qu’elle espérait maîtriser le chinois pour devenir interprète dans le futur, afin de contribuer aux échanges amicaux entre les jeunes chinois et égyptiens.

Hajar Afifi, étudiante de l’Institut Confucius, a déclaré qu’elle adorait ce genre d’activités qui lui permettaient de connaître les différentes formes de la culture chinoise. « J’aime beaucoup le chinois. Je voudrais faire mes études de master en Chine après avoir obtenu mon diplôme universitaire. J’espère aussi présenter la culture traditionnelle égyptienne aux étudiants chinois. »

Zhu Tingting, directrice chinoise de l’Institut Confucius de l’Université du Canal de Suez, a indiqué que les activités culturelles traditionnelles chinoises, telles que le volant, la pratique de la calligraphie et le tressage des nœuds chinois, étaient bien accueillies par les étudiants locaux. Mme Zhu espérait qu’à travers ces activités divertissantes, davantage d’étudiants égyptiens pourraient comprendre la culture chinoise.

(Agence de presse Xinhua depuis Le Caire, le 23 octobre

Journalistes : Yu Tao et Wu Danni)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées