Séoul : tenue de la Conférence conjointe des Instituts Confucius en Corée du Sud

[Source]     [Time]    2018-10-29 16:13:34 
 

Le 21 octobre, la Conférence conjointe 2018 des Instituts Confucius en Corée du Sud s’est tenue à l’Université Yonsei à Séoul, capitale sud-coréenne. Yu Yunfeng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, Li Hong, conseiller de l’éducation de l’ambassade de Chine en Corée du Sud, et Hong Jonghwa, vice-président de l’Université Yonsei, ont été invités à la conférence, lors de laquelle ils ont respectivement prononcé un discours. L’événement a réuni quelque 70 représentants chinois et sud-coréens venant de 23 Instituts Confucius et de 5 Classes Confucius en Corée du Sud.

Lors de la cérémonie d’ouverture, M. Hong Jonghwa a d’abord prononcé un discours. Il a dit qu’au cours des 14 ans de développement, les Institut Confucius en Corée du Sud avaient joué un rôle positif dans l’enseignement du chinois, dans l’organisation des activités culturelles et dans la promotion des échanges académiques. Le vice-président Hong a émis le souhait que tous les Instituts Confucius puissent travailler ensemble afin de construire leur propre compétitivité clé à travers un développement caractéristique ainsi qu’une amélioration des capacités dans les domaines d l’enseignement et des recherches.


Hong Jonghwa

M. Li Hong a souligné dans son discours des faits importants : la Chine est la plus grande source d’étudiants étrangers en Corée du Sud et vice versa ; le nombre des candidats sud-coréens à l’examen HSK (Test d’évaluation de chinois) est le plus important au monde ; et la Corée du Sud accueille le plus d’Instituts Confucius en Asie. Tout cela, selon lui, a témoigné parfaitement les résultats des échanges et de la coopération en termes d’éducation entre les deux pays. M. Li a demandé que dans le futur, les universités partenaires chinoises et sud-coréennes des Instituts Confucius doivent multiplier la communication et les échanges en accroissant le consensus et la coopération, en vue de jouer un meilleur rôle dans la coopération bilatérale dans les différents domaines, dont l’éducation, la culture, l’économie et le commerce, en créant un meilleur avenir pour l’Institut Confucius.


Li Hong

M. Yu Yunfeng a indiqué que la clé pour un développement constant et fructueux de l’Institut Confucius en l’espace de 15 ans résidait dans six aspects. « Premièrement, l’Institut Confucius s’adhère depuis toujours à prendre pour missions la promotion des échanges culturels et humains entre la Chine et le reste du monde et l’intensification des relations amicales entre différents pays ; deuxièmement, il tient à prendre l’initiative de s’adapter aux besoins locaux en saisissant fermement les opportunités de développement ; troisièmement, l’Institut Confucius s’attache constamment au principe d’établissement dit ‘construction conjointe, gestion commune et partage par les partenaires chinois et étranger’ ; quatrièmement, il poursuit depuis longtemps le développement interne, le perfectionnement de ses système et mécanisme, le renforcement de sa gestion scientifique et l’amélioration de sa qualité d’enseignement ; cinquièmement, il persévère dans l’ouverture et la tolérance, dans la prise des mesures en fonction des conditions locales, dans la détermination ferme d’entreprendre des réformes et des innovations et dans la mise en place d’une stratégie de développement originale ; dernièrement, ce qui est le plus important, c’est que l’Institut Confucius est attaché à s’intégrer et s’enraciner dans la région d’accueil pour la mieux servir. » Par ailleurs, M. Yu souhaitait que les Instituts Confucius en Corée du Sud puissent poursuivre de façon déterminée l’exploration, la réforme et l’innovation en mettant en pratique ses valeurs internes, de sorte à jouer un rôle exemplaire et directif dans la nouvelle ère de développement de l’Institut Confucius, et à contribuer au développement de la grande famille des Instituts Confucius.


Yu Yunfeng

Lors de la conférence, les représentants de huit Instituts Confucius et Classes Confucius, dont l’Institut Confucius de l’Université Halla de Jeju, l’Institut Confucius de l’Université Hankuk des études étrangères, l’Institut Confucius de l’Université Woosong et la Classe Confucius d’Arc-en-ciel, ont partagé, sur la base de leur travail réel, leurs expériences autour des sujets comme les caractéristiques et l’avenir de l’Institut Confucius, le mode de formation des enseignants et des bénévoles ainsi que l’amélioration de la qualité, la coopération entre l’Institut Confucius ainsi que le gouvernement et les entreprises, et le renforcement de la numérisation de l’enseignement du chinois de l’Institut Confucius. Les participants ont mené des discussions actives, créant une atmosphère chaleureuse.


Photo de groupe

Pendant le discours de conclusion, le directeur général adjoint Yu a hautement apprécié les réalisations obtenues par les Instituts Confucius en Corée du Sud dans l’enseignement du chinois et l’organisation des activités culturelles, ainsi que leur contribution aux échanges éducatifs et culturels entre la Chine et la Corée du Sud. De plus, il a indiqué que les Instituts Confucius en Corée du Sud devraient favoriser la compréhension mutuelle entre les peuples par le biais de la langue et à travers les échanges culturels, et continuer de renforcer sa construction interne, professionnelle, caractéristique, localisée et synergique, de manière à aider les étudiants de l’Institut Confucius à réaliser leur rêve personnel et à assister au meilleur développement des universités d’accueil, tout en apportant une plus grande contribution à la promotion de la coopération, des échanges et des relations amicales entre la Chine et la Corée du Sud.

 
mot clé:

Nouvelles concernées