Kunming : tenue de la conférence de presse et de la cérémonie de lancement de la 11e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-10-15 17:22:51 
 

Sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et du Gouvernement populaire de la province du Yunnan, organisée par le Département de l’Education du Yunnan, l’Université normale du Yunnan et la YNTV (radio et télévision du Yunnan), la conférence de presse suivie de la cérémonie de lancement de la 11e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde, placée sous le thème « Apprendre le chinois pour se faire des amis dans le monde entier », s’est tenue au cours de la matinée du 11 octobre dans l’auditorium de la Faculté de musique et de danse de l’Université normale du Yunnan. L’événement a réuni des invités d’honneur dont Huang Yi, vice-président du Comité provincial de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) du Yunnan et membre du groupe dirigeant du Parti au sein du Comité provincial de la CCPPC du Yunnan, Zhao Guocheng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, Zhou Rong, directeur du Département de l’Education du Yunnan, Chen Shibo, inspecteur général de la Mission d’inspection de l’éducation du Gouvernement populaire de la province du Yunnan, Rao Wei, secrétaire du Comité du PCC de l’Université normale du Yunnan, Jiang Yongwen, président de l’Université normale du Yunnan, et He Yaning, secrétaire du Comité du PCC et président de la YNTV.

Cette édition du concours verra la participation de 216 candidats accompagnés de 111 enseignants venant de 110 régions de compétition dispersées dans 99 pays. Elle est ainsi censée comme étant la plus importante du genre en termes d’envergure, de nombre des pays participants et de celui de candidats. Lai Yong, chef du Service de gestion de la communication extérieure et de la promotion sur internet relevant du Bureau de l’Information du Gouvernement populaire de la province du Yunnan, a présidé la conférence de presse, lors de laquelle l’inspecteur général Chen Shibo a présenté le système et les points innovants de cette édition du concours, tandis que Ding Wenli, vice-présidente de l’Université normale du Yunnan, et Fan Yuhang, vice-président de la YNTV, ont répondu aux questions posées par les journalistes. A l’issue de cette conférence de presse, les invités d’honneur ainsi que les candidats et leurs enseignants ont participé à la cérémonie de lancement. Des médias nationaux dont l’Agence de presse Xinhua, Le Quotidien du Peuple et la CCTV (Télévision centrale chinoise) ont relaté cet événement.

Zhao Guocheng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, a souhaité une bienvenue chaleureuse, au nom su Siège de l’Institut Confucius (Hanban), aux candidats à ce concours et aux enseignants qui les accompagnent en Chine. Parallèlement, dans son discours, M. Zhao a souligné que la langue était un vecteur de la culture et un pont pour la communication. La maîtrise d’une langue étrangère signifie une clé pour se faire plus d’amis, connaître le monde et créer l’avenir. Il a indiqué que l’Institut Confucius était une plateforme importante permettant au monde de connaître la Chine. Actuellement, 531 Instituts Confucius et 1 113 Classes Confucius sont présents dans 150 pays et régions du monde entier. Selon lui, ces Instituts Confucius et Classes Confucius qui proposent des cours de chinois et organisent des événements culturels à travers le monde, constituent une fenêtre de connaître la Chine. Par la suite, Bo Anna (Anna Bullard), venant de l’Institut Confucius de l’Université d’Australie-Occidentale, a prononcé un discours au nom des candidats et a partagé ses expériences dans l’apprentissage du chinois. Finalement, les invités d’honneur et cinq candidats venant de Corée du Nord, d’Irlande, des Etats-Unis, du Cameroun et d’Australie, représentant cinq continents, ont monté sur scène pour verser des sables d’or, annonçant le lancement de cette édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde.

Dans la chanson « Auld Lang Syne (Ce n’est qu’un au revoir) » interprétée par la chorale de paysans Miao du village Xiaoshuijing du district Fumin et des étudiants étrangers de l’Université normale du Yunnan, cette cérémonie de lancement s’est terminée. Prochainement, les candidats disputeront les trois « éliminatoires de passerelle », à savoir l’examen écrit sur les connaissances du chinois et de la culture chinoise, l’examen oral et la démonstration artistique. Les 20 meilleurs d’entre eux se qualifieront en finale continentale dont les vainqueurs deviendront les grands finalistes. Ceux-ci rivaliseront en grande finale pour obtenir le titre de champion mondial.

Les concours labellisés « Passerelle vers le chinois » comprennent le Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde, le Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde et la Conférence mondiale « Passerelle vers le chinois » ouverte aux étrangers. Depuis son lancement en 2002, un million d’adolescents et de jeunes venant de plus de 120 pays ont participé à ses compétitions préliminaires et plus de 6 000 candidats de différents pays ont été invités en Chine pour participer à la demi-finale et à la finale. Surnommés Olympiades internationales de chinois, les concours « Passerelle vers le chinois » sont devenus une marque culturelle importante dans le domaine des échanges culturels et humains internationaux.

 
mot clé:

Nouvelles concernées