Tenue de la conférence annuelle 2018 des Instituts Confucius au Royaume-Uni et en Irlande à l’Université de Sheffield

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Sheffield au Royaume-Uni [Time]    2018-10-12 15:52:28 
 

Le 11 septembre, la conférence annuelle 2018 des Instituts Confucius au Royaume-Uni et en Irlande s’est tenue à l’Université de Sheffield, réunissant une centaine de représentants venant de 31 Instituts Confucius et des Classes Confucius au Royaume-Uni et en Irlande.

Des personnalités éminentes ont participé à cette conférence annuelle et ont chacune prononcé un discours. Ils étaient Mazher Iqbal, conseiller au Cabinet de commerce et d’investissement de Sheffield, Keith Burnett, président de l’Université de Sheffield, Zheng Xiyuan, consul général de Chine à Manchester, Zhang Baojun, vice-président de l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU), et Gu Zhenqiu, directeur du Bureau à Londres de l’Agence de presse Xinhua. De plus, Zhang Yibin, président du Conseil des affaires universitaires de l’Université de Nanjing, a adressé une lettre de félicitations pour souhaiter un succès à cette conférence annuelle.

Lors de la cérémonie d’ouverture, M. Zheng Xiyuan a remercié dans son discours le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) pour son soutien énergique au développement des Instituts Confucius dans la zone consulaire de Manchester, ainsi que M. Keith Burnett pour son attention à l’Institut Confucius de l’Université de Sheffield ainsi que sa contribution remarquable au développement des relations sino-britanniques depuis 11 ans. M. Zheng a souligné que le Royaume-Uni abritait actuellement 29 Instituts Confucius et 156 Classes Confucius, dont 9 Instituts Confucius et 13 Classes Confucius étaient présents dans la zone consulaire de Manchester. Selon lui, l’Institut Confucius propose des cours de chinois, mais également construit une vaste plateforme pour les échanges commerciaux et culturels entre la Chine et le Royaume-Uni, promouvant une meilleure communication bilatérale dans différents domaines.


Zheng Xiyuan

M. Mazher Iqbal a exprimé sa gratitude, au nom de la mairie de Sheffield, à l’Institut Confucius pour sa contribution à la construction d’un pont entre le Royaume-Uni et la Chine, avant d’affirmer qu’il continuerait de renforcer les liens avec l’Institut Confucius de l’Université de Sheffield, afin de contribuer au renforcement des différents échanges entre les deux pays.


Mazher Iqbal

M. Zhang Baojun a déclaré dans son discours que depuis l’établissement de l’Institut Confucius entre la BLCU, l’Université de Nanjing et l’Université de Sheffield en 2007, les trois universités avaient valorisé leurs propres avantages pour promouvoir ensemble le développement de l’Institut Confucius, en obtenant des résultats significatifs. Il a souligné que l’Institut Confucius était devenu une plateforme importante pour connaître la Chine, ainsi qu’un trait d’union pour la compréhension mutuelle entre les peuples du monde entier.


Zhang Baojun

M. Keith Burnett a prononcé un discours ayant pour thème Construire un pont de compréhension : établir les liens entre la Chine et le Royaume-Uni en coopération avec les médias. Il a indiqué que dans le monde d’aujourd’hui, le Royaume-Uni et la Chine, deux grands pays, rencontraient tous des problèmes et des défis liés, entre autres, à l’environnement, à l’énergie et à l’alimentation. Selon lui, les deux pays doivent travailler ensemble pour y répondre et l’accent excessif mis sur la différence conduira certainement à une séparation entre eux. M. Burnett a noté que l’Institut Confucius était un pont pour relier les deux pays et que chaque enseignant constituait une vitrine de la culture chinoise contemporaine. A lui en croire, le travail de ces enseignants supprime progressivement les clichés et les préjugés portés par les deux peuples l’un contre l’autre, permettant d’approfondir la confiance et la connaissance mutuelles.


Keith Burnett

En plus, le président Burnett a indiqué que l’Institut Confucius de l’Université de Sheffield s’engageait depuis toujours à s’intégrer, avec l’université d’accueil, au quartier local, et avait obtenu de nombreux résultats pratiques dans beaucoup de domaines de coopération entre les deux pays tels que le commerce, la fabrication de pointe, la santé et le service aux étudiants étrangers, devenant une partie indispensable au développement du quartier local. Il a conclu que le parcours du développement de l’Institut Confucius de l’Université de Sheffield constituait une source d’inspiration pour la recherche d’un développement durable des autres Instituts Confucius.


Photo de groupe des participants à la conférence.


Des représentants mènent une discussion chaleureuse.

Huit sessions parallèles ont été organisées dans le cadre de cette conférence annuelle. Les représentants ont mené des discussions de manière approfondie autour des sujets tels que l’évaluation de la qualité d’enseignement de l’Institut Confucius, le développement durable de l’enseignement dans les écoles primaires et secondaires, le Test d’évaluation de chinois et l’enseignement local, l’innovation des événements culturels et l’efficacité des programmes en Chine. Dans le même temps, ils ont mené une exploration active sur une série de nouveaux sujets, y compris l’environnement d’existence et les stratégies de développement de l’Institut Confucius ainsi que la possibilité pour l’Institut Confucius de mener des recherches académiques et de développer des think-tanks.

Article : Yuan Zheng

 
mot clé:

Nouvelles concernées