Ouverture de la première édition du Festival culturel chinois d’Halifax au Canada

[Source]    Institut Confucius de l’Université Sainte-Marie au Canada [Time]    2018-09-21 15:47:31 
 

Initié et organisé par l’Institut Confucius de l’Université Sainte-Marie, le premier Festival culturel chinois d’Halifax s’est ouvert le 9 septembre au Théâtre Rebecca Cohn de l’Université Dalhousie.

Avec l’accompagnement de la danse de lions ainsi que des gong et des tambours, a eu lieu la cérémonie de coupure du ruban, réunissant Keith Cowell, représentant du gouvernement provincial de la Nouvelle-Ecosse, Mike Savage, maire d’Halifax, Robert Summerby-Murray, président de l’Université Sainte-Marie, Wang Mingqing, représentant de l’ambassade de Chine au Canada, Sun Genlou, président du Comité d’organisation du Festival culturel chinois, et Guo Chaoyang, directeur chinois de l’Institut Confucius de l’Université Sainte-Marie. Cela a marqué l’ouverture officielle du premier Festival culturel chinois d’Halifax.


Cérémonie de coupure du ruban


Robert Summerby-Murray (premier à gauche) s’entretient avec Guo Chaoyang.

Dans son discours, Robert Summerby-Murray a souligné que l’Université Sainte-Marie avait maintenu une coopération amicale avec de nombreuses universités chinoises au fil des ans, et tissé un lien étroit surtout avec l’Université de Xiamen. Il a noté que la tenue du Festival culturel chinois revêtait une grande signification pour la promotion des échanges culturels entre les deux pays.

Par la suite, la troupe artistique Embrace China a été invitée à offrir un gala culturel extraordinaire à quelque 10 000 spectateurs. Les membres de la troupe artistique sont tous des artistes chinois réputés, venant principalement de l’Académie nationale de l’Opéra de Beijing, de l’Académie nationale des Arts théâtraux de Chine, de la Troupe acrobatique chinoise, de la Troupe artistique de la Fédération nationale des syndicats de Chine et du Théâtre de Danse et d’Opéra de Beijing. Il est à noter que la Troupe acrobatique chinoise a remporté cette année la médaille d’or du 12e Festival international de cirque de Budapest en Hongrie.


Lors du spectacle

Dans la salle bondée, l’ambiance était chaleureuse. Le spectacle a débuté par la chanson Jasmin. La chanteuse a interprété de façon touchante la belle et douce histoire de jasmin, tout en exprimant ses beaux vœux pour l’amitié entre les deux pays. Les numéros tels que Plats tournés, Jeu de parapluies, Belles actrices jouant au diabolo, Ballons aux pointes du doigt ainsi que Renard vert, ont fasciné et émerveillé le public. Les extraits de pièces de l’opéra de Beijing Lanterne rouge et Ode aux fleurs de poirier ont montré le charme classique de l’Orient lointain. Quant à la représentation de la mélodie folklorique Union des cœurs de la nation chinoise, elle a permis aux spectateurs de découvrir la beauté de la musique folklorique chinoise. Interprétées en solo par des ténors, les chansons Je t’aime, chère Chine, Ma patrie et Nuage du pays natal ont exprimé les nostalgies profondes et les vœux sincères des Chinois d’Outre-Mer envers leur patrie, en émouvant toute l’audience.


Numéro d’acrobatie

Cette magnifique performance combinant la musique, l’acrobatie et la danse a reflété pleinement les caractéristiques de la culture et de l’art classiques chinois, et a profondément impressionné les populations locales. Bien que le spectacle soit terminé, le Festival culturel chinois, qui durera 14 jours, a levé à peine son rideau.

 
mot clé:

Nouvelles concernées