Kazakhstan : tenue du Forum Chine-Kazakhstan sur les médias, les think tanks et les échanges culturels de « la Ceinture et la Route »

[Source]    Institut Confucius de l’Université nationale eurasiatique baptisée L. N. Gumilyov au Kazakhstan [Time]    2018-09-20 11:09:52 
 

Le 7 septembre, le Forum Chine-Kazakhstan sur les médias, les think tanks et les échanges culturels dans le cadre de « la Ceinture et la Route » s’est tenu à Astana, capitale du Kazakhstan. Sous le haut patronage de l’Association chinoise de la diplomatie publique et du Comité kazakh des relations étrangères, l’événement a été organisé par l’Institut Confucius de l’Université nationale eurasiatique baptisée L. N. Gumilyov (ENU) et huanqiu.com.

Des personnalités éminentes ont respectivement prononcé un discours lors de la cérémonie d’ouverture du forum. Ils étaient Sultanov Kuanysh Sultanuly, membre du Majilis (chambre basse) du parlement kazakh, Erlan Karin, président du Comité kazakh des relations étrangères et président du Conseil d’administration de la Corporation nationale de radio et de télévision du Kazakhstan, Hu Zhengyue, vice-président de l’Association chinoise de la diplomatie publique, ainsi que Zhang Xiyun, ancien ambassadeur de Chine au Kazakhstan.

Hu Zhengyue a indiqué dans son discours que cette année marquait le 40e anniversaire de la mise en œuvre de la politique de réforme et d’ouverture en Chine. Selon lui, la Chine s’ouvre davantage vers l’extérieur, et s’attache inébranlablement à la coopération avec les pays concernés dans la construction conjointe de « la Ceinture et la Route ».


Hu Zhengyue

Zhang Xiyun a souligné que l’initiative « la Ceinture et la Route » préconisait la consultation réciproque, la construction conjointe et le partage, mais pas le principe dit « Tu fais ce que j’ai dit ou tu mets en œuvre ce que j’ai planifié ». M. Zhang a également indiqué qu’au cours des cinq dernières années, dans le cadre de « la Ceinture et la Route », la coopération dans divers domaines s’était développée vigoureusement et avait porté des résultats remarquables, en réalisant réellement le bénéfice mutuel et le gagnant-gagnant.


Zhang Xiyun

Erlan Karin a déclaré que l’initiative « la Ceinture et la Route » avait promu la coopération et les échanges entre le Kazakhstan et la Chine, voire dans toute la région eurasiatique. Il a noté que ce forum, coïncidant avec le cinquième anniversaire du lancement de cette initiative, revêtait une signification importante.


Erlan Karin

Sultanov Kuanysh Sultanuly a souligné que le Kazakhstan et la Chine maintenaient une bonne coopération de longue date, laquelle a été renforcée et approfondie dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative « la Ceinture et la Route ». Selon lui, les relations entre les deux pays se resserrent constamment et les échanges entre leurs peuples ne cessent de se multiplier. Actuellement, de plus en plus de jeunes kazakhs commencent à apprendre le chinois et à connaître l’économie, l’histoire et la culture chinoises.


Sultanov Kuanysh Sultanuly

Pendant le forum principal, les représentants des gouvernements, des think tanks, des médias et des entreprises de Chine et du Kazakhstan ont mené des discussions autour de différents sujets tels que l’approfondissement de la coopération pragmatique et la promotion des échanges culturels. Zarema Shaukenova, directrice de l’Institut d’études stratégiques du Kazakhstan auprès du président (KISI), a indiqué qu’avec la synergie entre la nouvelle politique économique du Kazakhstan baptisée « chemin lumineux » et l’initiative « la Ceinture et la Route », le volume des échanges commerciaux entre les deux pays avait augmenté constamment et leurs échanges populaires n’avaient cessé de s’intensifier. Selon Mme Shaukenova, le Kazakhstan et la Chine se trouvent actuellement dans la meilleure période de leurs relations bilatérales et constituent une communauté de destin inséparable.


Lors du forum

Lors du Dialogue de haut niveau entre les think tanks et médias Chine-Kazakhstan tenu cet après-midi-là, les participants ont mené des discussions et des échanges sur la situation de différents domaines, partagé les résultats des recherches sur « la Ceinture et la Route » et formulé des conseils et propositions pour la coopération sino-kazakhe dans des domaines tels que la diplomatie, les médias ainsi que les recherches historique et culturelle.

Yang Lei, directeur chinois de l’Institut Confucius de l’ENU, a prononcé un discours intitulé « Le pont de l’Institut Confucius renforce l’amitié étroite entre les peuples, et la Route de la soie sino-kazakhe écrit un chapitre magnifique », dans lequel il a passé en revue le parcours du développement de l’Institut Confucius de l’ENU et ses résultats principaux obtenus depuis son établissement il y a 11 ans. Il a souligné que l’Institut Confucius de l’ENU, le premier du genre au Kazakhstan, s’engageait à satisfaire le besoin des populations locales pour l’apprentissage du chinois, à accroître leur connaissance vis-à-vis de la langue et la culture chinoises, et à renforcer l’échange et la coopération éducatifs et culturels entre la Chine et le Kazakhstan, afin de développer les relations amicales bilatérales ainsi que de favoriser le développement multiculturel et la construction de « la Ceinture et la Route ».

Pendant le sous-forum sino-kazakh sur la coopération culturelle et industrielle de la santé, les participants ont discuté à cœur ouvert de la façon de « sortir du pays » des entreprises chinoises de médecine traditionnelle chinoise (MTC) et de l’établissement d’un partenariat d’entraide amicale avec le Kazakhstan dans le domaine de la MTC. Abai Baigenzhin, directeur du Centre national de la recherche scientifique et médicale du Kazakhstan, a émis le souhait d’établir une relation coopérative plus étroite avec les entreprises chinoises de MTC.

L’Institut Confucius de l’ENU est le seul Institut Confucius dans la capitale kazakhe Astana. Au cours des onze dernières années, il s’est consacré à diffuser et à faire rayonner la culture chinoise ainsi qu’à former des talents pour approfondir l’amitié sino-kazakhe. A travers ce forum, l’Institut Confucius de l’ENU a renforcé davantage son influence au Kazakhstan.

 
mot clé:

Nouvelles concernées