« L’apprentissage du chinois nous apporte un sentiment d’accomplissement »

[Source]    Quotidien du people [Time]    2018-09-20 10:35:29 
 

Le soir du 15 septembre, le Centre des Instituts Confucius aux Etats-Unis a tenu à Washington sa troisième réunion annuelle ainsi que la cérémonie de remise des prix Elèves excellents de l’année 2018. Les dix lauréats de cette année, âgés de 13 à 75 ans, sont venus du Nebraska, de Californie, du Kentucky, de Caroline du Nord et d’autres régions. Lors de l’événement, les apprenants ont partagé leurs expériences et acquis en matière d’apprentissage du chinois, en exprimant leur passion pour le chinois et la culture chinoise.

Douglas McDonald est un juge à la retraite dans la région de Boston. Bien qu’il ait maîtrisé plusieurs langues telles que le français, l’allemand et l’arabe, M. McDonald a déclaré fièrement que le chinois était le « sommet » de son apprentissage de langues étrangères. A cet effet, il est spécialement venu apprendre le chinois à l’Institut Confucius après sa retraite ; Kamila Carter venant de Californie, n’ayant que 13 ans, a appris le chinois depuis 7 ans. Elle a dit que l’apprentissage du chinois lui permettait de ressentir plus profondément le charme de la culture chinoise. Elle a interprété sur place une chanson intitulée « Le cœur reconnaissant » en langue des signes chinoise, recevant des applaudissements chaleureux des spectateurs présents ; Monika Hoffarth-Zelloe, professeure d’allemand à l’Université George Mason, est devenue apprenant de l’Institut Confucius après s’être éprise du chinois, et a également éveillé l’enthousiasme de sa famille pour l’apprentissage du chinois… Chaque apprenant a son propre lien avec la Chine et des histoires particulières dans l’apprentissage du chinois, mais ils ont tous de l’attachement pour le chinois et la culture chinoise.

« L’apprentissage du chinois nous apporte un sentiment d’accomplissement, et les histoires émouvantes de ces élèves sont d’exemples vivants », a indiqué Clayton Mote, président de l’Académie nationale d’ingénierie des Etats-Unis, ajoutant que l’Institut Confucius avait construit un pont entre les peuples chinois et américain pour renforcer les échanges et la compréhension mutuelle. Selon lui, l’enseignement du chinois, un trait d’union important pour renforcer les échanges culturels entre les Etats-Unis et la Chine, favorisera la communication et la compréhension mutuelle entre les peuples des deux pays.

Au cours de l’événement, des éducateurs venant de différentes régions des Etats-Unis nous ont parlé l’un après l’autre des changements positifs que l’enseignement du chinois avait apportés à leurs quartiers. Terrill Martin, venant de l’Université du Kentucky-Occidental, a confié que l’apprentissage du chinois permettait aux étudiants d’avoir une nouvelle connaissance et une compréhension approfondie vis-à-vis de la Chine. Stephen Hanson, doyen adjoint du Collège William et Mary, a déclaré que dans cette ancienne université, la promotion de l’enseignement du chinois était désormais un consensus, soutenu largement par les enseignants et les étudiants. Il s’est dit convaincu que de plus en plus d’étudiants apprendraient le chinois dans le futur.

Aujourd’hui, le nombre des apprenants de chinois aux Etats-Unis augmente constamment. Selon les statistiques d’une organisation américaine à but non lucratif, la Fondation The US-China Strong, quelque 400 000 élèves apprennent actuellement le chinois aux Etats-Unis, un chiffre doublé par rapport à l’année 2015. L’Institut Confucius y a joué un rôle important. Selon Gao Qing, directeur du Centre des Instituts Confucius aux Etats-Unis, à l’heure actuelle, 110 Instituts Confucius et 501 Classes Confucius sont présents aux Etats-Unis. Le Centre des Instituts Confucius aux Etats-Unis, créé en 2013, vise à renforcer la coopération avec tous les milieux sociaux des Etats-Unis, à améliorer conjointement la qualité de l’enseignement du chinois et le rayonnement du chinois aux Etats-Unis, et à promouvoir les échanges humains et culturels entre la Chine et les Etats-Unis de façon vaste et profonde. M. Gao a affirmé que dans le futur, le Centre des Instituts Confucius aux Etats-Unis continuerait de promouvoir la coopération éducative sino-américaine, de faciliter l’apprentissage du chinois des élèves américains et d’augmenter leur connaissance de la culture chinoise ainsi que de promouvoir les échanges culturels et humains entre les deux pays, en soutenant le développement des Instituts Confucius aux Etats-Unis.

(Le Quotidien du Peuple, le 17 septembre 2018, page 3, journaliste : Hu Zexi)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées