Chili : tenue de la Conférence conjointe 2018 des Instituts Confucius en Amérique latine

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-09-12 17:12:05 
 

Organisée par l’Institut Confucius de l’Université pontificale catholique du Chili sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius (Hanban), la Conférence conjointe 2018 des Instituts Confucius en Amérique latine s’est tenue le 7 septembre à Santiago, capitale du Chili. L’événement a réuni plus de 120 représentants venant de 40 Instituts Confucius dans 13 pays d’Amérique latine, d’universités chinoises et étrangères, de l’Ambassade de Chine au Chili et du Siège de l’Institut Confucius. Des personnalités éminentes ont chacune prononcé un discours lors de la cérémonie d’ouverture. Ils étaient Ignacio Sanchez, président de l’Université pontificale catholique du Chili, Zhu Qingbao, directeur adjoint du Comité des affaires universitaires de l’Université de Nanjing (NJU), He Yong, conseiller culturel de l’Ambassade de Chine au Chili, et Aznous Boisseranc, enseignant chilien de l’Institut Confucius de l’Université pontificale catholique du Chili. Jing Wei, directrice exécutive adjointe du Siège de l’Institut Confucius et directrice générale adjointe du Hanban, ainsi que le groupe d’édition Phoenix Publishing & Media ont respectivement envoyé une lettre de félicitations pour la tenue de cette conférence.

M. Sanchez s’est dit très honoré d’accueillir la Conférence conjointe 2018 des Instituts Confucius en Amérique latine à l’occasion du 130e anniversaire de l’Université pontificale catholique du Chili. Il a noté que l’Institut Confucius de l’Université pontificale catholique du Chili avait obtenu des résultats fructueux au cours des neuf dernières années, en promouvant énergiquement les échanges et la coopération académiques et culturels avec les universités chinoises, et en apportant un soutien solide au développement de la stratégie d’internationalisation de l’université. Le président Sanchez a affirmé qu’il continuerait de soutenir le développement de la cause de l’Institut Confucius, et travaillerait main dans la main avec d’autres Instituts Confucius en Amérique latine pour créer une plateforme de diffusion et d’échanges de la langue et de la culture chinoises, en vue de contribuer davantage à la promotion de l’amitié sino-chilienne.

M. Zhu Qingbao a indiqué dans son discours que la NJU figurait parmi les universités les plus engagées dans les échanges et la coopération avec le Chili et d’autres pays d’Amérique latine, et avait créé un centre de recherche latino-américain. Selon lui, la NJU continuera de consolider et d’approfondir les échanges et la coopération avec l’Université pontificale catholique du Chili et toutes les autres universités en Amérique latine, afin de fournir une garantie pour la coopération éducative, les échanges humains et culturels voire la coopération stratégique entre la Chine d’une part, ainsi que le Chili et les autres pays d’Amérique latine d’autre part. M. He Yong a estimé dans son discours que l’Institut Confucius, symbole de l’amitié sino-chilienne, avait joué un rôle important dans la promotion des échanges et de la coopération culturels et humains entre les deux pays.

En se rappelant avec émotion son expérience de l’apprentissage du chinois à l’Institut Confucius et à l’Université du Shandong, M. Aznous a indiqué qu’il s’était épris du chinois et de la culture chinoise à travers les arts martiaux chinois et le Tai-chi-chuan. En tant qu’enseignant local qui diffuse la langue et la culture chinoises au Chili, il espère que plus d’amis chiliens et latino-américains nourrissant le même idéal et suivant le même chemin rejoindront la famille de l’Institut Confucius afin de contribuer à promouvoir l’amitié et les échanges entre la Chine et l’Américaine latine.

Durant la réunion, on a lu la lettre de félicitations adressée par la directrice exécutive adjointe du Siège de l’Institut Confucius Jing Wei. Dans la lettre, Mme Jing a souligné que ces dernières années, la famille des Instituts Confucius en Amérique latine avait vu ses membres et son rayonnement augmenter constamment. Selon elle, ces Instituts Confucius sont devenus des constructeurs du pont pour les échanges et l’inspiration mutuelle entre les civilisations de la Chine et de l’Amérique latine, et une fenêtre importante par laquelle les populations locales peuvent connaître la Chine et la culture chinoise. Mme Jing s’est dite convaincue que le succès de cette conférence conjointe proposerait de nouvelles pistes de réflexion pour le développement caractéristique des Instituts Confucius en Amérique latine, favoriserait davantage la coopération et le partage des ressources entre les Instituts Confucius dans cette région, ainsi que contribuerait à promouvoir les échanges éducatifs et culturels Chine-Amérique latine et à intensifier l’amitié entre leurs peuples.


Les participants à la Conférence conjointe se font prendre en photo.

Les participants à la Conférence conjointe ont partagé des cas et mené des discussions de façon approfondie et détaillée autour de trois sujets, à savoir « Comment l’Institut Confucius répond aux besoins du développement de l’université d’accueil et de la société locale », « Créer des projets culturels de marque de l’Institut Confucius » et « Formation des enseignants locaux ». Ils ont déclaré que cette conférence pratique, efficace et fructueuse avait permis d’échanger des expériences, d’aboutir à un consensus, ainsi que d’aider les Instituts Confucius en Amérique latine à améliorer la qualité et le niveau d’enseignement et l’influence de sa marque.

 
mot clé:

Nouvelles concernées