Visite d’une délégation de l’Institut Confucius de l’Université Hokuriku au Japon au Siège de l’Institut Confucius

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-08-31 17:33:08 
 

Au cours de la matinée du 28 août, Heiseikenchushi, la délégation des « Ambassadeurs en Chine de l’ère Heisei » 2018 de l’Institut Confucius de l’Université Hokuriku au Japon, composée d’une centaine de membres, a visité le Siège de l’Institut Confucius.

M. Yu Yunfeng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius, a prononcé un discours lors de la cérémonie d’accueil. Il a noté que la visite des « Ambassadeurs en Chine de l’ère Heisei » revêtait une signification particulière à l’occasion du 40e anniversaire de la signature du Traité de paix et d’amitié sino-japonais. M. Yu a souligné que la Chine et le Japon étaient des pays voisins séparés par un bras de mer et que leurs échanges amicaux remontaient à loin dans l’histoire. Evoquant l’avenir, il a émis le souhait que les jeunes des deux pays puissent renforcer leur compréhension mutuelle pour se faire des amis et contribuer aux relations amicales sino-japonaises, en transmettant, pratiquant et promouvant activement l’amitié Chine-Japon. De plus, le directeur exécutif adjoint Yu a affirmé que le Siège de l’Institut Confucius travaillerait ensemble avec la partie japonaise pour faire de l’Institut Confucius et du programme « Ambassadeurs en Chine » une marque cruciale pour favoriser la compréhension mutuelle entre les peuples et approfondir l’amitié sino-japonaise.


Yu Yunfeng

Ogura Tsutom, président et directeur du Conseil de l’Université Hokuriku, a d’abord remercié dans son discours le Siège de l’Institut Confucius et ses universités partenaires chinoises pour leur soutien énergique depuis toujours. Il a indiqué que cette année marquait le 40e anniversaire de la conclusion du Traité de paix et d’amitié sino-japonais et qu’elle était la dernière fois que l’on utilisait le nom de règne Heisei dans le programme « Ambassadeurs en Chine ». M. Tsutom a affirmé par ailleurs que, malgré le changement du nom dans le futur, la délégation des ambassadeurs japonais en Chine resterait fidèle à son engagement initial s’agissant de la promotion de la compréhension mutuelle entre les Chinois et les Japonais. Il a souhaité que les membres puissent le graver au cœur pour servir de trait d’union des échanges amicaux entre la Chine et le Japon dans le futur.


Ogura Tsutom

Par la suite, une représentante de la délégation a prononcé un discours de remerciement en chinois, suivi d’une chanson en chinois « Manuel de la jeunesse » interprétée par les membres de la délégation. Finalement, tous les participants à l’événement se sont fait prendre en photo de groupe. La cérémonie d’accueil s’est terminée dans des éclats de rire.


La représentante de la délégation prononce un discours.


Lors de la visite de l’exposition de livres des étudiants


Lors de la visite de l’exposition de livres des étudiants


Un étudiant fait de l’expérience dans le Centre d’expérience culturel.

Lancé en 1994, le programme « Ambassadeurs en Chine de l’ère Heisei » a pour objectif d’aider les jeunes Japonais à comprendre une vraie Chine. Il est actuellement devenu un programme de marque important dans le cadre des échanges amicaux entre les jeunes Chinois et Japonais, accueillant 1 602 participants au total. Cette année, 6 délégations ont effectué des visites dans plusieurs villes chinoises comme Beijing et Tianjin, en menant des échanges avec des professeurs et des étudiants dans des universités chinoises en termes de langue, de culture, de pharmacie, de santé, de sports (ping-pong et basket-ball) et de gestion universitaire, etc.

 
mot clé:

Nouvelles concernées