Thaïlande : inauguration de la première Classe de la culture du céladon chinois en Outre-mer à Chonburi

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Burapha en Thaïlande [Time]    2018-08-10 17:13:31 
 

Le 31 juillet, la Classe de la culture du céladon chinois a tenu une cérémonie d’inauguration dans l’Ecole Wutthiwitthaya, dans la province de Chonburi, en Thaïlande. Il s’agit de la première du genre à l’étranger. Créée conjointement par l’Institut Confucius de l’Université de Burapha en Thaïlande, l’Association thaïlandaise de charité pour l’éducation publique de Chonburi, l’Institut du Céladon de Chine et le Centre d’innovation collaboratif du céladon de Longquan du Zhejiang en Chine, cette classe a pour objectif de permettre à davantage de Thaïlandais de connaître la culture du céladon, en fournissant aux amateurs et aux experts en porcelaine aussi chinois que thaïlandais une plate-forme pour mener des échanges plus étendus et plus profonds.

La cérémonie d’inauguration a réuni des personnalités éminentes, dont Payom Chinnawong, représentant du secrétaire général de la Commission pour l’enseignement fondamental (OBEC) du ministère thaïlandais de l’Education et commissaire en charge de l’éducation, Sukanit Piyavittayanon, ancienne directrice du Service des politiques spéciales de l’OBEC, Liang Bing, présidente de l’Association des écoles de chinois, Zhang Donghao, conseiller chargé des affaires des ressortissants chinois près l’ambassade de Chine en Thaïlande. Quelque 300 personnes ont assisté à cet événement, y compris des responsables des associations thaïlandaises concernées et des communautés chinoises en Thaïlande, des experts en porcelaine chinois et thaïlandais ainsi que les représentants des enseignants et des élèves.


Payom Chinnawong


Zhang Donghao

Lors de la cérémonie d’inauguration, Wilai Limthawaranun et Zhang Yulin, directeurs thaïlandais et chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Burapha, ont déclaré dans leur discours conjoint que la Thaïlande et la Chine étaient proches tant sur le plan géographique qu’en termes de lien du sang, en disposant des points communs sur le plan culturel. Ils ont égalemant ajouté que les échanges amicaux entre les deux pays remontaient loin dans l’histoire et que la porcelaine était l’un des témoins de leurs relations intimes.


Lors de la cérémonie d’inauguration

D’ailleurs, des experts venant de l’Institut du Céladon de Chine ont donné une conférence sur la culture du céladon chinois. Un séminaire a été également organisé pour des experts en porcelaine chinois et thaïlandais.


Des enseignants et des élèves chinois et thaïlandais visitent la salle d’exposition du céladon.


Photo de groupe

Avec l’approfondissement des échanges culturels sino-thaïlandais et la mise en place de l’initiative « la Ceinture et la Route », mettant l’accent sur l’enseignement du chinois et les échanges culturels en matière de médecine traditionnelle chinoise, l’Institut Confucius de l’Université de Burapha n’a cessé d’introduire plus d’éléments culturels chinois dans les échanges culturels sino-thaïlandais. Visant à promouvoir les échanges entre les deux pays dans le domaine de la culture céramique, la Classe de la culture du céladon chinois organisera des activités telles que des expositions des œuvres en céladon chinois, des conférences sur la culture du céladon chinois, des colloques d’experts en porcelaine, ainsi que des programmes d’échange entre les enseignants et les élèves chinois et thaïlandais spécialisés en porcelaine. Cela stimulera énormément l’intérêt des élèves thaïlandais pour l’apprentissage du chinois et la découverte de la culture chinoise.

Article: Yan Yijun

 
mot clé:

Nouvelles concernées