Tenue à Beijing du Séminaire de haut niveau 2018 sur les technologies avancées de l’enseignement du chinois langue étrangère et leur application

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-08-01 09:04:43 
 

Le Séminaire de haut niveau 2018 sur les technologies avancées de l’enseignement du chinois langue étrangère et leur application s’est tenu du 22 au 24 juillet 2018 à l’Université des Langues étrangère de Beijing (BFSU). Cet événement a été organisé par la BFSU et la maison d’édition Foreign Languages Teaching and Research Press (FLTRP) sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et de la Société internationale pour l’enseignement de la langue chinoise (ISCLT). Le séminaire a réuni quelque 300 participants. Ils étaient des membres de l’ISCLT ainsi que des enseignants et étudiants de master en enseignement du chinois langue étrangère venant de 139 universités et institutions éducatives de 11 pays, à savoir la Chine, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l’Espagne, la Corée du Sud, le Japon, les Emirats arabes unis, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande. Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, également vice-président et secrétaire général de l’ISCLT, ainsi que Yuan Jun, vice-président de la BFSU, ont chacun prononcé un discours lors de la cérémonie d’ouverture.

Ma Jianfei a déclaré dans son discours que les séminaires organisés par l’ISCLT s’attachaient toujours aux matières avancées et aux points chauds dans le domaine de l’enseignement du chinois langue étrangère. Il a estimé qu’après cinq ans de construction soigneuse, le séminaire était devenu la marque de formation au plus haut niveau dans le domaine de l’enseignement du chinois langue étrangère. Selon M. Ma, avec l’entrée dans l’ère privilégiant l’intelligence artificielle, l’informatique en nuage et les mégadonnées, les méthodes d’apprentissage et d’enseignement du chinois connaissent de grands changements, ce qui exercera des influences profondes sur le développement de l’Institut Confucius. M. Ma a affirmé que l’Institut Confucius s’engagerait davantage dans le développement informatique et s’efforcerait de créer une plate-forme d’échanges numérique et digitalisée.

Dans son discours, le vice-président de la BFSU Yuan Jun a indiqué que ce séminaire était placé sous le thème « Les technologies avancées de l’enseignement du chinois langue étrangère et leur application », un sujet auquel la BFSU et la FLTRP accordaient une grande attention. M. Yuan a affirmé que la BFSU insisterait sur la voie du développement caractéristique, continuerait comme toujours à soutenir le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et l’ISCLT, et ferait des efforts dans l’amélioration de la qualité d’enseignement du chinois langue étrangère et dans la promotion de l’informatisation.

Ce séminaire a invité des personnalités éminentes comme conférenciers, à savoir le Dr. Zhao Yong, professeur exceptionnel à la Fondation de la Faculté d’éducation de l’Université du Kansas des Etats-Unis, Madame le professeur Zheng Yanqun, directrice de thèse à l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU), le Pr. Gu Yueguo, chercheur et directeur de thèse à l’Institut des langues de l’Académie des sciences sociales de Chine (CASS), et Cynthia White, professeur en linguistique appliquée à l’Université Massey de Nouvelle-Zélande. Lors de ce séminaire de trois jours, ces spécialistes ont donné des conférences remarquables autour des sujets comme les malentendus sur les technologies éducatives et les expériences à tirer, la tendance de recherches sur les technologies de l’enseignement des langues étrangères à l’international, les modèles d’apprentissage mixte, le dynamisme des enseignants de langues de l’ère numérique et l’enseignement du chinois langue étrangère basé sur l’informatique pédagogique. Les contenus associant des théories avancées sur les technologies pédagogiques et leur application à de nombreux cas réels sur l’enseignement et la recherche, ont provoqué de vives réactions chez les participants.

Le Pr. Zhao Yong, classé pendant 4 ans consécutifs comme un des dix universitaires éducatifs les plus influents aux Etats-Unis, a mené des recherches en matière d’influence de la globalisation et des technologies sur l’éducation. Il a indiqué lors de la conférence que les technologies éducatives possédaient d’énormes potentiels, lesquels n’avaient pas été exploités pleinement. Selon lui, il existe cinq malentendus sur les connaissances des technologies éducatives, en termes de relation, d’application, de but, d’objet et de mise en place. Le Pr. Zhao a proposé d’améliorer la qualité d’enseignement du chinois au travers de l’ajustement des relations entre les technologies et les enseignants et de l’exploitation des potentiels des technologies éducatives, en vue de la construction d’un nouveau cercle écologique de l’enseignement du chinois langue étrangère.

En se basant sur ses recherches et pratiques depuis de nombreuses années dans l’enseignement du chinois langue étrangère par les multimédias, dans l’enseignement en ligne, dans l’application des bases de données linguistiques et dans l’informatique pédagogique, Madame le professeur Zheng Yanqun a présenté en détail lors de la conférence les dernières tendances des technologies sur l’enseignement des langues étrangères, ainsi que les nouveaux progrès et les nouvelles connaissances sur les études des technologies et des ressources de l’enseignement du chinois. En outre, Mme Zheng a abordé, avec des exemples concrets, la signification de mener la réflexion pédagogique par l’application de l’informatique pédagogique ainsi que ses méthodes. Selon Madame le professeur Zheng, il faut s’informer complètement de la situation actuelle des études et du développement dans le domaine des technologies pédagogiques, renouveler les idées et transformer les méthodes, dans le but de résoudre les problèmes singuliers et communs dans l’éducation et dans les recherches.

Le Pr. Gu Yueguo est chercheur en chef du Projet d’innovation de la CASS, et spécialiste dans la linguistique, dans l’analyse du discours, dans la linguistique des bases de données linguistiques et dans la rhétorique, entre autres. Ces dernières années, il s’intéresse au développement et à l’éducation linguistiques des enfants. Au cours de la conférence, le Pr. Gu a présenté, par des exemples vivants et détaillés, les lois universelles de l’apprentissage et la théorie de multi-modalités, de multimédias et de multi-environnements. Il a estimé que le principe fondamental de l’enseignement des langues, tout comme la pédagogie dans les autres domaines, était l’enseignement déterminé par l’apprentissage. Ainsi, selon lui, il faut suivre de près et respecter pleinement les lois de l’apprentissage pendant l’utilisation des technologies pédagogiques.

Madame le professeur Cynthia White est spécialiste dans les domaines des technologies pédagogiques et des études sur l’environnement en ligne. Ces dernières années, elle s’attache beaucoup à l’enseignement du chinois langue étrangère à distance. Lors de la conférence, elle a partagé des cas concrets d’études et d’enseignement pour expliquer que dans l’ère numérique, les enseignants de langues devraient s’adapter en employant leur dynamisme. De plus, Mme White a présenté en détail la théorie, les principes fondamentaux pour les recherches et la pratique, la tendance de développement, les sujets avancés et les cheminements de l’enseignement des langues assisté par ordinateur.

Lors de cette formation de trois jours, ces spécialistes ont chacun donné une conférence merveilleuse autour des théories et des pratiques des technologies pédagogiques. Les participants ont tous exprimé qu’ils avaient beaucoup d’acquis à l’issue de ce séminaire, et que les contenus leur avaient permis de connaître systématiquement le développement et le statu quo des technologies de l’enseignement des langues tant en Chine qu’à l’étranger. Parallèlement, selon eux, ce séminaire leur a permis une source d’inspiration en ce qui concerne le développement personnel professionnel et l’orientation d’études. Les participants attendent que le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et l’ISCLT proposent plus de formations similaires.

 
mot clé:

Nouvelles concernées