Beijing : tenue du Colloque 2018 des conseillers du Siège de l’Institut Confucius

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-07-24 10:39:50 
 

Le Colloque des conseillers du Siège de l’Institut Confucius s’est tenu les 16 et 17 juillet à Beijing. Tian Xuejun, vice-ministre chinois de l’Education et membre permanent du Conseil du Siège de l’Institut Confucius, a prononcé un discours lors de la réunion.

D’abord, Tian Xuejun a hautement apprécié le succès du développement de l’Institut Confucius. Il a souligné que le président chinois Xi Jinping avait indiqué que « l’Institut Confucius appartient à la Chine, mais également au reste du monde ». Selon M. Tian, le succès de l’Institut Confucius s’explique d’une part par le fait qu’il a su s’adapter et répondre aux besoins urgents des peuples de différents pays en termes d’apprentissage du chinois et de connaissances de la Chine, et d’autre part, par le fait qu’il a adopté un modèle de coopération éducative caractérisé par la construction commune, la gestion conjointe, la copossession et le partage par les partenaires chinois et étranger, en insistant sur le principe dit « Respect mutuel, consultation amicale, égalité et réciprocité ». Le vice-ministre Tian l’a considéré comme fruit de la coopération sincère et des efforts conjoints entre la Chine et le reste du monde.

Par la suite, M. Tian a indiqué qu’après 14 ans de développement rapide, l’Institut Confucius était entré dans une phase clé marquée par l’amélioration de la qualité et de l’efficacité ainsi que le développement innovant. Le vice-ministre Tian a signalé que, dans le futur, l’Institut Confucius devrait prendre l’initiative de s’adapter aux changements de l’environnement extérieur de développement, se concentrer davantage sur sa mission principale, sur la qualité, sur la localisation et sur les capacités. Dans ce cadre, selon lui, il faut améliorer continuellement la spécialisation, la professionnalisation et la localisation du corps enseignant, mais également rendre les manuels de chinois plus adaptés et plus ciblés, en se référant à la didactique locale. De plus, M. Tian a poursuivi que l’Institut Confucius devrait suivre de près le développement scientifique et technologique pour bâtir un Institut Confucius numérique, afin de fournir un meilleur service aux apprenants dans différents pays.

Finalement, M. Tian a émis le souhait que les conseillers chinois et étrangers puissent s’unir sincèrement, coopérer étroitement et conjuguer leurs efforts pour pousser cette cause prometteuse en avant et apporter une plus grande contribution à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité.

Ce colloque a réuni 26 conseillers et présidents d’université chinois et étrangers, conseillers d’honneur, consultants supérieurs et invités spéciaux venant de 8 pays, y compris les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Brésil et la Thaïlande. Ils ont mené des discussions de façon approfondie autour de sujets tels que les opportunités et les défis ainsi que la réforme et le développement de l’Institut Confucius, et ont mené des échanges sur la nouvelle situation du développement des Instituts Confucius aux Etats-Unis.

Selon tous les participants, si l’Institut Confucius a connu un essor et fut apprécié par les éducateurs et les élèves de différents pays, c’est parce qu’il avait adopté un modèle d’enseignement basé sur la consultation, l’établissement conjoint et le bénéfice mutuel entre les universités partenaires chinoise et étrangère, qu’il œuvrait pour diffuser la langue et la culture chinoises, et qu’il avait la vision d’accroître la connaissance et la compréhension mutuelles entre les peuples des différents pays du monde.

L’Institut Confucius est une institution éducative établie à la demande de l’université étrangère. Etabli conjointement par les universités chinoise et étrangère, il constitue une partie composante de l’université d’accueil. Respecter les normes académiques universitaires et s’inscrire dans le système administratif de l’université d’accueil, tel est le modèle de gestion fondamentale de l’Institut Confucius, lequel a été largement accepté et salué.

Les participants chinois et étrangers ont tous estimé que le développement de l’Institut Confucius était entré dans une nouvelle étape marquée par une montée en gamme intégrale. D’après eux, l’Institut Confucius devra s’orienter davantage vers le public, montrer ses valeurs uniques et sa contribution active à tous les milieux chinois et étrangers, et encourager les bénéficiaires, dont les enseignants, les élèves et les habitants locaux, à partager leurs histoires et parcours. Les parties chinoise et étrangère devront conjuguer leurs efforts pour renforcer la puissance de l’Institut Confucius, former des enseignants de haut niveau et développer des manuels de qualité. En tenant compte des besoins locaux et en s’intégrant à la stratégie de développement international de l’université d’accueil, l’Institut Confucius contribuera activement à la formation des talents de l’université d’accueil et au développement économique et social de la région d’accueil.

Liu Limin, membre du Conseil du Siège de l’Institut Confucius et président de l’Association d’éducation chinoise pour l’échange international (CEAIE), Dan Mote, membre du Conseil du Siège de l’Institut Confucius et président de l’Académie nationale d’ingénierie des Etats-Unis, ont chacun prononcé un discours de conclusion lors du colloque.

 
mot clé:

Nouvelles concernées