Clôture du premier Atelier de formations 2018 dédié aux enseignants envoyés aux Instituts Confucius en Amérique par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban)

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-07-20 08:51:38 
 

Dans l’après-midi du 10 juillet, la cérémonie de fin d’études du premier Atelier de formations 2018 dédié aux enseignants envoyés aux Instituts Confucius en Amérique s’est tenue à l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU), en présence de Zhao Guocheng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, de Liu Li, président de la BLCU, ainsi que des représentants des enseignants-formateurs. Ils ont décerné les certificats de fin d’études à 102 enseignants venant de 44 établissements d’enseignement supérieur, de 39 écoles primaires et secondaires ainsi que d’autres établissements scolaires chinois, qui seront accrédités en Amérique par la Chine.

Dans son discours, Zhao Guocheng a d’abord salué le succès de cette formation. Il a indiqué que la promotion du chinois dans le monde contribuait à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité, et que cette cause méritait le respect de tous les Chinois. M. Zhao a cité le point de vue de Johann Gottfried Herder, philosophe allemand, pour dire que l’excellence absolue du développement de la langue d’une nation réside dans son internationalisation. Il a estimé que depuis une dizaine d’années, la promotion du chinois à l’international avait atteint une hauteur sans précédent, avant de souligner que cette cause constituait une mission du pays et de la nation à endosser par ceux qui travaillent dans la promotion du chinois. Le directeur exécutif adjoint Zhao a ainsi émis le souhait que ces enseignants créent des succès remarquables dans leurs postes ordinaires et apportent une grande contribution. De plus, M. Zhao souhaitait que les enseignants mènent à bien leur propre travail, connaissent leurs propres responsabilités et celles de l’Institut Confucius, ainsi que promeuvent la diffusion des connaissances du chinois et les échanges culturels sino-américains de manière progressive et imperceptible.

Liu Li a indiqué qu’en tant que plate-forme d’échanges culturels de la Chine avec l’extérieur, l’Institut Confucius avait contribué grandement à promouvoir l’inspiration et la confiance mutuelles entre différents pays depuis bien des années. Selon lui, sur le chemin des échanges amicaux entre la Chine et l’Amérique, de nombreux enseignants de chinois sont allés de l’avant avec l’esprit créateur et novateur, en apportant une contribution cruciale à la promotion des échanges culturels sino-américains. M. Liu a émis le souhait que les enseignants participants puissent rester fidèle à leur engagement initial, réaliser la mission et faire du sien à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. De plus, il espérait que les enseignants participants seraient conscients et pratiques, s’attacheraient à leurs rêves et contribueraient à l’enseignement du chinois par leurs idées et propositions.

Par la suite, les représentants des enseignants-formateurs ont donné respectivement un discours magnifique. Ils étaient Mme Yu Xiaozhi, professeur à l’Institut des sciences humaines de la Faculté des sciences humaines et sociales de la BLCU, et Chang Danyang, enseignant à l’Institut de chinois de la BLCU.

En plus, le représentant des apprenants Yang Cheng a donné un discours. Au nom de tous les apprenants, il a sincèrement remercié le Hanban, la BLCU, les enseignants laborieux et tout le personnel, en leur présentant ses respects. Yang a souligné que le contenu de cette formation était très riche, très ciblé et très utile, permettant aux enseignants accrédités de s’adapter à leur poste. Il espérait que l’on prenne le rêve comme une force motrice pour ne pas perdre du temps, la langue comme une brise et la culture comme une bruine, afin de semer l’espoir et de récolter la paix.

Dans l’étape du spectacle, les représentants des apprenants ont démontré des talents artistiques traditionnels chinois, plus particulièrement, l’art du thé, la calligraphie, l’opéra et les arts martiaux. La représentation variée des enseignants a poussé l’ambiance à son apogée.

 
mot clé:

Nouvelles concernées