152 candidats de 118 pays au Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde visitent le Siège de l’Institut Confucius

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-07-09 14:54:03 
 

Le 4 juillet, 152 étudiants venant de 118 pays du monde ont été invités au Siège de l’Institut Confucius (Hanban) pour participer à la cérémonie de bienvenue de la 17e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde, levant le rideau de la demi-finale et la finale de ce concours annuel.

Zhao Guocheng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, a prononcé un discours lors de la cérémonie. Il a indiqué qu’« Un monde, une famille », thème du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde de cette année, incarnait justement la connotation de cet événement. Selon lui, le Concours « Passerelle vers le chinois » a construit une plate-forme permettant aux jeunes du monde d’échanger et d’apprendre mutuellement, de montrer la beauté de leurs propres nations, ainsi que de mener des échanges entre les cultures diversifiées. Parallèlement, grâce à ce concours, les jeunes venant de différents pays peuvent parler à cœur ouvert de leurs rêves, nouer de l’amitié et contribuer à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité.

Les étudiants invités ont visité la salle d’expérience de la culture chinoise du Siège de l’Institut Confucius et l’exposition de réalisations des Instituts Confucius sur « la Ceinture et la Route ». Lors de la visite, certains d’entre eux ont fait des interactions à l’aide du multimédia et se sont pris en photos ; d’autres ont porté des costumes de l’Opéra de Beijing pour faire l’expérience de personnages de l’opéra. Ces jeunes venant de différents pays ont communiqué en chinois en brisant les barrières linguistiques. Des éclats de rire se sont fait entendre dans une atmosphère riche en culture traditionnelle chinoise.

Sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et du gouvernement provincial du Hunan, cette édition du concours est organisée par le Département de l’éducation du Hunan et le groupe HBS (Société de radiodiffusion du Hunan), avec le concours de la Télévision du Hunan, de l’Institut professionnel et technique des Médias de masse du Hunan et de la Télévision d’éducation du Hunan. Basé sur la compétition linguistique et les échanges culturels, le concours vise à renforcer les interactions entre les jeunes chinois et étrangers et à bien raconter l’histoire chinoise. Le concours est divisé en quatre phases, à savoir la compétition éliminatoire intitulée « Traverser la passerelle » (examen écrit, discours et démonstration artistique), la demi-finale, la finale et la grande finale. Cette dernière aura lieu le 4 août à Changsha. Lors de la grande finale, seront sélectionnés le champion mondial, les champions continentaux et plusieurs prix individuels de cette édition, et les dix meilleurs candidats se verront conférer le titre d’« Ambassadeur de chinois ».

Chaque année, la compétition préliminaire du Concours « Passerelle vers le chinois » tenue de mars à juin dans différents pays devient un festival important pour les jeunes locaux qui apprennent le chinois. L’envergure de la compétition préliminaire s’est élargie d’année en année, avec la participation d’un nombre croissant de pays et de candidats. Cette année, le Guyana, le Venezuela, le Panama, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Cap-Vert ont organisé pour la première fois la compétition préliminaire et sélectionné des candidats pour participer aux compétitions prévues en Chine.

La série des Concours « Passerelle vers le chinois » comprend le Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde, le Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde et la Conférence mondiale « Passerelle vers le chinois » ouverte aux étrangers. Depuis son lancement en 2002, n’ayant que 49 candidats venant de 21 pays, le Concours « Passerelle vers le chinois » a attiré actuellement un million d’adolescents venant de plus de 130 pays pour participer à la compétition préliminaire et plus de 3 000 candidats de différents pays pour participer au concours en Chine. Surnommé Olympiades internationales de chinois, le Concours « Passerelle vers le chinois » constitue un pont culturel, d’amitié et d’esprit reliant le monde, tout en devenant une marque culturelle importante dans le domaine des échanges culturels et humains internationaux.

 
mot clé:

Nouvelles concernées