Colombo : tenue de la Conférence conjointe d’Instituts Confucius en Asie

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-07-03 08:57:21 
 

Au cours de l’après-midi du 27 juin 2018, la Conférence conjointe d’Instituts Confucius en Asie s’est tenue à Colombo au Sri Lanka, en réunissant une centaine de représentants venant de 23 Instituts Confucius répartis dans 8 pays asiatiques dont l’Afghanistan, le Pakistan, le Bangladesh, le Népal, la Turquie, l’Iran et l’Inde. Des personnalités éminentes ont été présentes et ont chacun prononcé un discours lors de cet événement. Ils étaient Pang Chunxue, chargée d’affaires de l’Ambassade de Chine au Sri Lanka, Madhawa Dewasurendra, secrétaire additionnel du ministère sri lankais de l’Enseignement supérieur et de la Culture, Yun Yunfeng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, Lakshman Dissanayake, président de l’Université de Colombo, Yan Guohua, vice-président de l’Université des Langues étrangères de Beijing (BFSU). Gong Yan, secrétaire adjointe du Parti communiste chinois (PCC) de l’Université normale de Chongqing, et Zhang Canbang, vice-président de l’Université de Honghe, ont également assisté à la cérémonie d’ouverture.

Yan Guohua a affirmé dans son discours que la BFSU avait construit, en collaboration avec l’Université de Honghe, l’Institut Confucius de l’Université de Colombo, visant à favoriser les échanges culturels et éducatifs sino-sri lankais ainsi qu’à promouvoir l’enseignement du chinois élémentaire, l’enseignement du chinois professionnel et la formation des enseignants de chinois au Sri Lanka et dans d’autres pays de l’Asie du Sud. Il a indiqué que la BFSU était disposée à partager ses ressources d’enseignement, de recherche et de coopération internationale ainsi que ses expériences dans l’établissement des 23 Instituts Confucius, dans le but de faire progresser la formation des ressources d’enseignement du chinois de haut niveau en Asie et d’encourager la construction du mécanisme des échanges culturels et humains interétatiques.


Yan Guohua

Lakshman Dissanayake a indiqué que l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route », proposée par le président Xi Jinping, avait permis aux pays riverains de bénéficier des expériences du développement chinois. Selon lui, avec plus d’investissements chinois au Sri Lanka et l’intensification constante des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays, de plus en plus de Sri Lankais espèrent apprendre le chinois et connaître la Chine. Il a estimé que ces dernières années, l’Institut Confucius de l’Université de Colombo avait réalisé des résultats remarquables dans la proposition de l’enseignement du chinois et la promotion des échanges éducatifs Chine-Sri Lanka. M. Dissanayake a jugé que cette conférence conjointe établirait une plate-forme importante pour renforcer la coopération et la synergie entre les Instituts Confucius, pour promouvoir la coopération inter-régionale entre davantage d’universités, ainsi que pour favoriser la compréhension mutuelle entre les peuples des pays riverains.


Lakshman Dissanayake

Yun Yunfeng a déclaré qu’ayant utilisé la langue et la culture pour promouvoir la compréhension mutuelle entre les peuples, l’Institut Confucius était devenu une force cruciale pour renforcer les échanges culturels et humains entre la Chine et le reste du monde. D’après lui, la construction de « la Ceinture et la Route » et d’une communauté de destin pour l’humanité ont fourni des opportunités historiques pour le développement de l’Institut Confucius dans la nouvelle ère, tout en formulant une demande plus exigeante à l’Institut Confucius, s’agissant de mieux raconter l’histoire chinoise, de promouvoir les échanges et l’inspiration mutuelle entre les civilisations et de favoriser la prospérité des pays riverains. M. Yu a émis le souhait que les participants puissent mettre en valeur la sagesse collective et innover la conception pendant cette conférence, en vue d’apporter de l’intelligence au futur développement de l’Institut Confucius et de parvenir à un consensus en la matière.


Yun Yunfeng

Madhawa Dewasurendra a remercié le gouvernement chinois pour son aide constante au Sri Lanka. Il a déclaré que cette conférence permettrait d’explorer des moyens pour améliorer la qualité d’enseignement du chinois en Asie et de construire un pont d’échange culturel entre différents pays. Une des plus anciennes langues du monde, le chinois figure parmi les six langues officielles au sein de l’Organisation des Nations unies. Selon lui, le taux de croissance de l’économie chinoise se classe au premier rang du monde et les entreprises de différents pays mènent toutes une coopération avec la Chine, dans ce sens, l’apprentissage du chinois permet de se montrer sur la scène mondiale. Il a souligné que les bourses d’études chinoises avaient illuminé la vie des Sri Lankais et permis de trouver un emploi idéal pour réaliser le rêve de vie. M Dewasurendra a ainsi conclu que l’Institut Confucius assumait de lourdes responsabilités sur le long chemin de la proposition de l’enseignement du chinois et de la formation des enseignants de chinois.


Madhawa Dewasurendra

Pang Chunxue a déclaré que la Route de la Soie nous avait reliés. Selon elle, l’esprit de la Route de la Soie caractérisé par « La paix, la coopération, l’ouverture, l’inclusion, l’apprentissage et l’inspiration mutuels, les avantages réciproques et le gagnant-gagnant » est incarné dans la construction de l’Institut Confucius. Le président Xi Jinping a indiqué que « la Ceinture et la Route » n’était pas un solo de la Chine, mais un concert des pays riverains. » Mme Pang a affirmé que l’Institut Confucius avait joué un rôle important dans la promotion de l’enseignement du chinois et la diffusion de la culture chinoise, et que de plus en plus de Sri Lankais étaient désireux d’apprendre le chinois. Elle a souhaité que l’Institut Confucius forme plus de messagers pour l’amitié entre la Chine et le Sri Lanka, et joue un rôle plus important dans la promotion de la connexion entre les peuples et du développement économique et social du pays d’accueil.


Pang Chunxue


Lors de la conférence

Durant cette conférence de deux jours, les représentants partageront des cas et mèneront des discussions en groupe autour des sujets comme le renforcement de la construction interne et l’amélioration de la qualité d’enseignement de l’Institut Confucius, l’amélioration du niveau de localisation de l’enseignement du chinois ainsi que la coopération entre les Instituts Confucius et les entreprises à capitaux chinois.

 
mot clé:

Nouvelles concernées