Le vice-président chinois Wang Qishan visite l’Université d’Etat du Bélarus

[Source]    Institut Confucius de l’Université d’Etat du Bélarus [Time]    2018-06-07 09:35:41 
 

Le vice-président chinois Wang Qishan a effectué une visite au Bélarus du 27 au 29 mai. Durant cette visite, il a visité l’Université d’Etat du Bélarus.

Andrei D. Karol, président de l’Université d’Etat du Bélarus, a présenté à M. Wang le rôle de son université dans le système de l’enseignement supérieur biélorusse et le développement des écoles du Bélarus. Il a affirmé que son université constituait une plate-forme importante permettant au Bélarus, à l’Europe oriental et aux pays membres de la Communauté d’Etats indépendants (CEI) de développer une coopération avec la Chine dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la science.

Anatoly Tozik, directeur de l’Institut Confucius de l’Université d’Etat du Bélarus, a rendu compte à M. Wang le travail réalisé par l’Institut Confucius dans le développement de l’enseignement du chinois et la diffusion de la culture chinoise au Bélarus. Il a également présenté le rôle crucial joué par l’Institut Confucius dans la planification de formation des enseignants de chinois pour les écoles secondaires ainsi que dans la création de l’école de sinologie du Bélarus. Selon lui, en tant que centre de recherche sur la sinologie du Bélarus, l’Institut Confucius de l’Université d’Etat du Bélarus organise chaque année deux séminaires internationaux assez influents au Bélarus, dont les sujets à aborder comprennent notamment la construction de « la Ceinture et la Route », le développement de la coopération Bélarus-Chine dans l’enseignement supérieur et la présentation de l’expérience de la Chine sur la réforme et l’ouverture. Chaque année, le séminaire international réunit une centaine d’experts célèbres venant de la Chine et des pays membres de la CEI.

M. Wang a hautement apprécié les efforts déployés par l’Institut Confucius de l’Université d’Etat du Bélarus dans l’enseignement du chinois langue étrangère et la diffusion de la culture chinoise, ainsi que ses résultats obtenus dans la promotion des échanges culturels et humains sino-biélorusses. Il a émis le souhait que le directeur Tozik, ancien vice-Premier ministre biélorusse, puisse jouer son rôle dans l’attraction des investissements pour parachever la construction de l’Institut Confucius modèle de l’Université d’Etat du Bélarus dans les meilleurs délais. D’ailleurs, le vice-président chinois espérait que l’Institut Confucius jouirait davantage son rôle de pont dans les échanges économiques, commerciaux, culturels et humains, ainsi que la coopération scientifique et technologique entre la Chine et le Bélarus.

 
mot clé:

Nouvelles concernées