Ouverture de l’Atelier de formations 2018 dédié aux bénévoles envoyés aux Instituts Confucius en Asie et en Afrique par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban)

[Source]    Base méridionale de la promotion internationale du chinois de l’Université de Xiamen [Time]    2018-05-24 10:26:59 
 

La cérémonie d’ouverture de l’Atelier de formations 2018 dédié aux bénévoles envoyés aux Instituts Confucius en Asie et en Afrique par le Siège de l’Institut Confucius, a eu lieu le 7 mai dans le campus Xiang’an de l’Université de Xiamen. Présidée par Mme Fan Li, secrétaire de la Cellule du Parti communiste chinois (PCC) de la Base méridionale de la promotion internationale du chinois, la cérémonie a réuni Mme Zhan Xinli, vice-présidente de l’Université de Xiamen, et M. Geng Hu, directeur adjoint de la Base méridionale de la promotion internationale du chinois (Bureau de l’Institut Confucius) de l’Université de Xiamen, qui ont chacun prononcé un discours. L’événement a aussi rassemblé le personnel enseignant et administratif de la Base méridionale de la promotion internationale du chinois et 142 participants à cette formation.


Fan Li

Au début de la cérémonie, les apprenants ont vu le film publicitaire de l’Université de Xiamen intitulé « Xiamen sur la scène mondiale », pour ressentir la profondeur historique et culturelle de cette université.

Mme Zhan Xinli a donné le premier cours aussi vivant que significatif aux participants à l’atelier de formations. Commançant par le principe de l’Université de Xiamen, soit Poursuivre des efforts inlassables afin de progresser et ne jamais satisfaire jusqu’à la perfection, ainsi que les quatre esprits de l’université, à savoir le patriotisme, la révolution, le progrès et la science, elle a présenté les accomplissements brillants que son université avaient obtenus depuis son établissement il y a 97 ans, en particulier les résultats dans le domaine de la promotion internationale du chinois. De plus, Mme Zhan a encouragé les participants à chérir cette formation pour jeter une base solide afin d’assumer la mission importante de la diffusion internationale de la culture chinoise.


Zhan Xinli

En combinant le manuel des participants, M. Geng Hu a présenté en détail cette formation en termes de programme, d’objectifs, de modes, de cours, d’heures d’apprentissage et d’évaluation. Puis, M. Geng a formulé ses attentes et demandes aux participants : mettre en pratique la solidarité et la coordination, et prendre la conscience de leur rôle de bénévole le plus tôt que possible ; observer la discipline et le programme, et suivre les cours à l’heure ; ménager son temps et réaliser indépendamment des progrès. Il a également souligné l’importance de la pratique et la grande signification de la formation avant d’être accrédité. Finalement, M. Geng a émis le souhait que les participants puissent apprendre assidûment les connaissances et les compétences professionnelles, accepter et absorber sans discernement les choses de natures différentes, s’inspirer des points forts des autres et améliorer continuellement leur qualité dans leur futur travail, afin de devenir un enseignant bénévole de chinois remplissant ses devoirs.


Geng Hu

Li Hangying, étudiante de l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU), a donné un discours au nom des participants. Elle a d’abord partagé son parcours pour encourager les bénévoles à contribuer aux échanges culturels entre la Chine, d’une part, l’Asie et l’Afrique d’autre part, en portant leurs propres rêves et les attentes de la patrie. Li a déclaré que cette formation précieuse lui permettrait d’augmenter ses compétences pédagogiques pour devenir une enseignante bénévole qualifiée. Elle espérait que les participants seraient humbles au cours des études et attachés à leur engagement initial, obtiendraient des connaissances et des compétences au travers de cette formation, et contribueraient à la cause de l’enseignement du chinois dans le futur.


Li Hangying


Photo de groupe

Après avoir réussi dans l’évaluation à la fin de cette formation de six semaines, les participants vont enseigner le chinois dans des pays asiatiques et africains, dont la Malaisie, le Bangladesh, l’Egypte, et le Burundi.

Article : Zhao Ke

 
mot clé:

Nouvelles concernées