Clôture de la compétition préliminaire de l’Afghanistan du Concours « Passerelle vers le chinois »

[Source]    xinhuanet.com [Time]    2018-05-16 09:23:21 
 

La compétition préliminaire de l’Afghanistan dans le cadre du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde a été clôturée le 8 mai à Kaboul, capitale afghane.

Composée du discours en chinois, du quiz des connaissances et de la démonstration artistique, la compétition a réuni 7 étudiants du Département de chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Kaboul et 6 lycéens de l’Ecole Marefat, où s’installe une antenne d’enseignement du chinois. Ils s’y sont disputés respectivement en deux groupes. Il s’agissait de la troisième édition consécutive du Concours « Passerelle vers le chinois » tenue en Afghanistan.

La compétition de cette année avait pour thème « Un monde, une famille ». Les candidats ont exposé leurs opinions autour des sujets tels que « la Construction d’une communauté de destin pour l’humanité » et l’initiative « la Ceinture et la Route », pour interpréter l’inspiration et l’aide apportées par l’idée « Un monde, une famille » au développement des relations sino-afghanes et à la reconstruction de la paix nationale de l’Afghanistan.

Lors de la démonstration artistique, les candidats ont tous manifesté leurs atouts, y compris la représentation de chansons en chinois, la démonstration de l’art du thé, du papier découpé et du décor de fenêtre ainsi que l’exécution d’arts martiaux, afin de montrer leur passion pour la culture chinoise.

Zahra Ebrahimi en habit Han traditionnel, étudiante du Département de chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Kaboul, a présenté la culture du thé chinois en infusant du thé. Les spectateurs afghans sur place en ont fait l’éloge.

Bilal Rezai, lycéen de l’Ecole Marefat, a combiné le rap avec une chanson chinoise pour chanter les résultats du développement depuis l’établissement de la Chine nouvelle. Sa représentation débordant de jeunesse a poussé l’atmosphère à son apogée.

Finalement, Erfan Ali Kazimi, venant de l’Institut Confucius de l’Université de Kaboul, et Mohammad Reza Farize, venant de l’Ecole Marefat, ont respectivement remporté le titre de champion du groupe Etudiants et celui du groupe Lycéens.

Liu Jingsong, ambassadeur de Chine en Afghanistan, a déclaré dans son discours que le chinois permettait aux apprenants afghans de réaliser leurs rêves. M. Liu a émis le souhait que les jeunes apprenants afghans s’efforcent d’apprendre le chinois pour le maîtriser et comprennent la culture et l’histoire chinoises afin de mieux servir la cause de la reconstruction de la paix nationale afghane.

Hamidullah Farooqi, président de l’Université de Kaboul et conseiller des affaires de l’enseignement supérieur du président afghan, a souligné dans son discours : « Les relations afghan-chinoises remontaient à loin dans l’histoire, et la promotion du développement sain et stable des relations bilatérales constitue la responsabilité de chaque établissement d’enseignement supérieur afghan. »

(Agence de Presse Xinhua depuis Kaboul, le 8 mai

Journalistes : Jiang Chao et Dai He)

 
mot clé:

Nouvelles concernées