La finale du Concours « Apprendre le chinois avec joie » tenue à Hanoi au Vietnam

[Source]    people.cn [Time]    2018-05-16 09:26:42 
 


Des étudiantes vietnamiennes représentent la danse ouïgoure intitulée « Pourquoi la fleur est-elle si rouge ».

Co-organisée par l’Institut Confucius de l’Université de Hanoi (HANU) et le Département de chinois de la HANU, la finale de la 12e édition du Concours « Apprendre le chinois avec joie » s’est tenue au soir du 8 mai à l’auditorium de la HANU. Les candidats vietnamiens s’y sont disputés en chinois à travers le discours thématique, la démonstration artistique et le débat. Après une compétition acharnée de quatre heures, le groupe baptisé « Le rêve du lion » a remporté le premier prix, tandis que le groupe nommé « La période florale» a reçu le prix spécial.

Au total, 12 groupes portant des noms originaux comme « Le pays des reines » et « La bruine » ont participé à la compétition ce soir-là. Les candidats, tous étudiants en première et de deuxième année, se trouvaient dans une étape importante pour jeter une base solide de l’apprentissage du chinois. Qin Xiaohe, directrice chinoise de l’Institut Confucius de la HANU, a déclaré que le concours « Apprendre le chinois avec joie » offrait une scène aux étudiants vietnamiens pour démontrer leur niveau de chinois et leur talent artistique, leur permettant ainsi d’avoir plus de confiance en apprentissage du chinois et de connaître davantage la culture chinoise.

Peng Shituan, conseiller culturel de l’Ambassade de Chine au Vietnam, a déclaré que la langue servait d’outil et de pont fondamentaux dans les échanges entre la Chine et le Vietnam. Donc, selon lui, apprendre le chinois, c’est d’établir un pont des échanges entre les deux pays.

Lors du discours, de nombreux jeunes ont partagé leurs histoires avec le chinois à travers les feuilletons chinois, les stars chinois et le voyage. D’après eux, maîtriser le chinois leur permettra de se rapprocher du rêve.

Ngô Kim Anh, étudiante en deuxième année, a appris le chinois depuis 5 ans. Elle et ses deux autres amies, bien que douces, ont baptisé leur groupe « Le rêve du lion ». Ngô Kim Anh nous a dit qu’elle s’intéressait beaucoup au chinois et que son rêve était de faire ses études de master voire de doctorat en Chine. « Beaucoup de gens sont curieux de savoir pourquoi j’aime le lion. Je pense que le lion est un symbole de force et de courage. Aujourd’hui, mes amies et moi, sommes montées sur scène pour participer à cette compétition, en vue de, comme un lion, nous mettre constamment au défi et nous rapprocher de nos rêves. »

« Le rêve est comme une montagne aussi haute qu’abrupte, c’est seulement nous allons de l’avant avec détermination et faisons des efforts inlassables et constants que nous puissions atteindre le sommet le plus haut et le plus beau. » « Avec un rêve dans notre cœur, il nous faut nous battre désespérément. Si nous restons sur place, comment pouvons-nous aboutir au cœur profond et à un futur significatif ? » Voilà ce que des étudiants vietnamiens ont déclaré.

(People.cn depuis Hanoi, le 9 mai, journaliste et photographe : Liu Gang)

 
mot clé:

Nouvelles concernées