L’apprentissage du chinois devenu une vogue en Guyane : l’épouse du président guyanais passe l’examen HSK

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Guyane [Time]    2018-04-16 10:10:04 
 

Le 24 mars, l’Institut Confucius de l’Université de Guyane a organisé le premier examen HSK (Test d’évaluation de chinois) de l’année 2018. Sandra Granger, épouse du président guyanais, a passé le HSK niveau 1. Après le contrôle de sécurité par ses secrétaires et gardes du corps, elle est entrée dans la salle d’examen et a achevé l’examen.


Dans la salle d’examen

Il est à noter que Sandra Granger, âgée de 70 ans, est la nièce du premier président guyanais d’origine chinoise. Elle a été diplômée en linguistique. Depuis février dernier, elle a suivi des cours de chinois proposés par l’Institut Confucius de l’Université de Guyane au sein du ministère guyanais des Affaires étrangères. Avant cela, l’Institut Confucius y avait proposé deux éditions de cours de chinois. A la fin du semestre, l’Institut Confucius a organisé des examens et délivré des certificats d’apprentissage du chinois à ceux qui ont réussi les examens. Attirée par cet enseignement formel, Sandra Granger a décidé de s’inscrire aux cours de chinois au ministère guyanais des Affaires étrangères. La première dame guyanaise espérait tester ses acquis dans l’apprentissage du chinois par le biais de cet examen.


Une enseignante-superviseure apprend à Sandra Granger à remplir des informations personnelles sur la feuille de réponses.


Sandra Granger (au milieu) se fait prendre en photo avec le personnel de l’Institut Confucius.

Cette édition de l’examen HSK s’est caractérisée par la diversité du profil des candidats et la participation de personnalités de haut niveau. Hormis des étudiants, y ont participé également des apprenants venant de différents organes fonctionnels guyanais, dont le ministère guyanais des Affaires étrangères, la Direction générale de l’Assemblée nationale de Guyane et la Présidence guyanaise. De plus, des apprenants se sont inscrits à l’examen HSK niveau 5. A la fin de l’examen, les candidats attendent avec enthousiasme les résultats de l’examen. Ils espéraient obtenir de bonnes notes pour continuer de passer l’examen HSK au niveau supérieur.

Article : Zhao Qian

 
mot clé:

Nouvelles concernées