Tenue de la finale de compétition de la Mongolie dans le cadre de la 17e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde

[Source]    people.cn [Time]    2018-04-16 09:35:34 
 

Sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius (Hanban), organisé par l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie (NUM) et l’Association des enseignants de chinois de Mongolie, avec le concours de la Fondation sino-mongole de l’éducation et de la culture ainsi que du Centre culturel de Chine à Oulan-Bator, la finale de compétition de la Mongolie dans le cadre de la 17e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde s’est tenue le 7 avril à l’Opéra d’Oulan-Bator. 15 candidats s’y sont disputés. Ils sont venus de sept universités, à savoir la NUM, l’Université des Humanités, l’Université nationale de l’Education, l’Université des Sciences et des Technologies de Mongolie, l’Université d’Oulan-Bator, l’Université internationale Ikh Zasag et l’Université Otgontenger.


Bimba Bayar, étudiante en 4e année de la NUM, interprète la chanson « Je te suis en traversant les océans ».


Buyan Taugehtehe, étudiant en 1ère année de l’Université d’Oulan-Bator, pratique l’épée de Tai-chi.


Durma Sulen, étudiante en 2e année de la NUM, crée une œuvre de calligraphie chinoise avec l’accompagnement de la mélodie « Clair de lune sur l’étang de lotus ».


Tsezen Nardemead, étudiante en 4e année de l’Université nationale de l’Education, représente la chanson « Je viens de la prairie ».


Hershey G Garg, étudiante en 2e année de l’Université d’Oulan-Bator, pratique les techniques d’arts martiaux du couteau, de la lance et du bâton.


Ochirmaa, étudiante en 2e année de l’Université internationale Ikh Zasag, représente la chanson de l’Opéra de Beijing intitulée « Rap de masques de l’opéra de Beijing ».


Groupes de parents et d’amis des candidats


Woolemooji, élève en 12e année de l’Ecole 23 d’Oulan-Bator, prend des notes en assistant à la compétition.

Après une compétition acharnée composée des questions-réponses et de la démonstration artistique, Gueug, étudiant en 3e année de l’Université des Humanités, a remporté le 1er prix, ainsi que le prix de meilleure éloquence et celui de meilleure démonstration artistique. Lerat Sekgowa Dorji, étudiant en 1ère année de l’Université des Sciences et des Technologies de Mongolie, a partagé le 2e prix avec Marle Mar, étudiante en 4e année de la NUM.


Les candidats se font prendre en photo de groupe.


Li Wei (à gauche), conseillère du Service de la culture auprès de l’Ambassade de Chine en Mongolie, décerne le prix à Gueug, lauréat du 1er prix.


Yang Jiyong (au milieu), représentant en chef adjoint de la succursale à Oulan-Bator de la Banque de Chine, distribue les prix aux lauréats du 2e prix.

A la fin de la compétition, après l’évaluation du jury, la NUM, l’Université nationale de l’Education et l’Université des Sciences et des Technologies de Mongolie se sont vu décerner le prix de la meilleure organisation de la compétition de la Mongolie dans le cadre de la 17e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde. Les trois enseignants de chinois, à savoir Li Yangyang à la NUM, Lu Chengjun à l’Université des Sciences et des Technologies de Mongolie et Wang Qing à l’Université des Humanités, ont obtenu le prix de la meilleure direction.


Zhu Junli (2e à gauche), directeur de l’Institut Confucius de la NUM, décerne le prix de la meilleure organisation aux universités lauréates.

De nombreux invités d’honneur chinois et mongols ont assisté à ce concours, y compris Li Wei, conseillère du Service de la culture auprès de l’Ambassade de Chine en Mongolie et directrice du Centre culturel de Chine à Oulan-Bator, Zhu Junli, directeur de l’Institut Confucius de la NUM, Bartema, présidente de l’Association des enseignants de chinois de Mongolie, Khasbagan, directeur adjoint du Centre culturel de Chine à Oulan-Bator, Yang Jiyong, représentant en chef adjoint de la succursale à Oulan-Bator de la Banque de Chine, et T. Tsogzolmaa, doyenne de la Faculté d’éducation de l’Université nationale de l’Education de Mongolie. Cet événement a également réuni deux centaines d’étudiants et d’élèves secondaires d’Oulan-Bator, ainsi que les parents d’élèves.

(People.cn depuis Oulan-Bator, le 8 avril, journaliste : Huo Wen)

 
mot clé:

Nouvelles concernées