Institut Confucius de la Route maritime de la Soie de la Thaïlande : le projet « Apprenants d’élite de chinois de l’enseignement professionnel » porte ses premiers fruits

[Source]    chinadaily.com.cn [Time]    2018-04-10 11:22:57 
 


Exposition des œuvres exceptionnelles lors de la cérémonie de remise des diplômes dans une université thaïlandaise (photo en archive)

La cérémonie de remise des diplômes dans le cadre de la colonie de vacances printemps 2018 pour des étudiants de l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie de la Thaïlande, un projet financé par le Siège de l’Institut Confucius, a eu lieu le 29 mars à l’Université normale de Tianjin (TJNU).

Zhong Yinghua, vice-président de la TJNU, a présenté dans son discours prononcé lors la cérémonie une bienvenue chaleureuse à la délégation et sa félicitation sincère aux apprenants ayant réussi à terminer leurs études. Il a indiqué que l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie, comme un Institut Confucius portant le nom de la Route maritime de la Soie, assumerait des missions et des responsabilités plus importantes dans la promotion de l’articulation de la stratégie « Thaïlande 4.0 » à l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route ». M. Zhong a affirmé que dans l’avenir, la TJNU et l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie allaient coopérer avec la Commission thaïlandaise de l’Enseignement professionnel (VEC) pour mener une conception globale sur la formation de « chinois + compétences professionnelles », afin de soutenir intégralement l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie dans la formation des talents maîtrisant à la fois le chinois et les compétences professionnelles dans le domaine de l’enseignement professionnel de la Thaïlande.

Boonsong Champaphoti, secrétaire général adjoint de la VEC, a déclaré dans son discours qu’actuellement, la Thaïlande œuvrait pour la mise en place intégrale de la stratégie 4.0, qui consiste à développer des industries à haute valeur ajoutée à travers l’innovation et l’application de technologies pour promouvoir la transformation et la montée en gamme de l’économie thaïlandaise. Il a précisé que le gouvernement considérait comme une priorité la construction du corridor économique de l’Est (EEC) dans le cadre de la stratégie « Thaïlande 4.0 ». Selon lui, la construction de l’EEC et les autres projets de la stratégie « Thaïlande 4.0 », ont certainement besoin d’un grand nombre de talents possédant des compétences professionnelles, surtout ceux dans les domaines du transport ferroviaire, de l’aérospatiale, de la mécatronique, de la robotique industrielle, de la technologie énergétique, des sciences, du tourisme et de la logistique. M. Boonsong a estimé que l’enseignement professionnel constituait une source majeure des talents à ces égards. Il a poursuivi que dans le processus de l’articulation de la stratégie « Thaïlande 4.0 » à l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route », la formation des talents de chinois était indispensable, et que l’on aurait un besoin croissant pour les professionnels techniques maîtrisant le chinois. Cette fois-ci, la VEC, l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie et la TJNU ont coopéré pour concevoir le projet de formation intitulé « Apprenants d’élite de chinois de l’enseignement professionnel de Thaïlande ». Dans ce cadre, trente apprenants d’élite de chinois avaient été sélectionnés de tout le pays pour aller faire leurs études à la TJNU. Cela, selon M. Boonsong, a pour objectif d’élever davantage le niveau de chinois des apprenants, ainsi que de leur faire mieux connaître la culture chinoise et percevoir profondément la situation actuelle du développement économique de la Chine. Le secrétaire général adjoint a encouragé les élèves à bien apprendre le chinois pour mieux jouer le rôle de pont dans les futurs échanges de l’enseignement professionnel sino-thaïlandais, avant d’adresser ses remerciements sincères à la TJNU.

Durant la cérémonie de remise des diplômes, les apprenants ont exposé leurs résultats d’apprentissage dans les cours de découpage de papier et de calligraphie chinoise. Ils ont dit qu’ils avaient beaucoup d’acquis pendant ce voyage d’études, et ressenti personnellement la vitesse et les résultats du développement de la Chine. De plus, les élèves ont bien admiré la culture traditionnelle chinoise étendue et profonde.

Selon des sources, cette colonie de vacances printemps a fait partie du projet de formation intitulé « Apprenants d’élite de chinois de l’enseignement professionnel de Thaïlande », conçu conjointement par l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie et la VEC. Lancé depuis septembre dernier, ce projet dure un an et comprend plusieurs étapes importantes. La 1ère étape était l’examen préparatoire en ligne ouvert à plus de 200 élèves thaïlandais pour examiner les contenus et la stabilité d’Internet ; la 2e étape constituait un examen ouvert à tous les élèves thaïlandais des établissements d’enseignement professionnels dans ses 76 centres d’examen, avec l’inscription volontaire de quelque 2 000 élèves. L’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie a pris en charge les contenus d’examen de ces deux premières étapes. La 3e étape consistait à un entretien à l’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie dédié aux 138 meilleurs candidats sélectionnés parmi ces quelque 2 000 candidats. Finalement, on a sélectionné 38 vainqueurs en prenant en considération leurs entretien et notes d’examens pour participer au projet de formation « Apprenants d’élite de chinois de l’enseignement professionnel de Thaïlande ». La première partie de ce projet était quatorze jours d’études au Centre de développement des talents professionnels, relevant de la VEC. Alors que cette colonie de vacances printemps en Chine en constituait la 2e partie, financée par le Siège de l’Institut Confucius. Il s’agit d’une formation intensive de chinois en deux semaines à la TJNU. De mai à août, ces élèves spécialisés en enseignement professionnel vont participer au concours du chinois « Coupe de la couronne de diamants », qui a une histoire de 14 ans dans la région de l’Asie du Sud-Est. Selon les estimations, 4 000 à 5 000 personnes y participeront cette année. L’Institut Confucius de la Route maritime de la Soie tente d’améliorer globalement le niveau de chinois de l’enseignement professionnel à travers une série de planifications.

De plus, la délégation composée de six personnes de la VEC, dirigée par le secrétaire général adjoint, a visité la Commission municipale de l’éducation de Tianjin. Le directeur adjoint Lü Jingquan a accueilli la délégation thaïlandaise. Plusieurs établissements d’enseignement et services concernés ont assisté à la réunion, y compris le Service des échanges internationaux et le Service de l’enseignement professionnel supérieur de la Commission municipale de l’éducation de Tianjin, l’Institut professionnel et technique de Bohai ainsi que le Bureau des échanges internationaux de la TJNU. Au cours de l’entretien, les parties chinoise et thaïlandaise ont échangé de manière approfondie des points de vue notamment sur la formation des enseignants de l’éducation professionnelle, la compétition des compétences professionnelles des étudiants ainsi que l’échange et le partage des résultats dans le cadre du programme « Atelier de Lu Ban », de nombreuse propositions sur la coopération dans le futur étant formulées.

(China Daily depuis son bureau de reportage à Tianjin)

 
mot clé:

Nouvelles concernées