L’Institut Confucius de l’Université de Hull au Royaume-Uni organise un concert intitulé Chinese Whispers pour célébrer le Nouvel An chinois

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Hull au Royaume-Uni [Time]    2018-04-10 11:35:47 
 

Organisé par l’Institut Confucius de l’Université de Hull au Royaume-Uni, le concert de la fête du Printemps intitulé Chinese Whispers s’est ouvert le 12 mars dans la salle de concert de l’Université de Hull. Cet événement a réuni quelque 400 personnes, dont Susan Lea, présidente de l’Université de Hull, Glenn Burgess et Alan Speight, vice-présidents de l’université, et Sun Dali, consul général de Chine à Manchester, ainsi que des professeurs et des étudiants de l’Université de Hull, des étudiants chinois faisant leurs études au Royaume-Uni et des habitants locaux.

Marina Mozzon-McPherson, directrice britannique de l’Institut Confucius de l’Université de Hull, a d’abord prononcé un discours de bienvenue. Elle a indiqué que le concert du Nouvel An chinois intitulé Chinese Whispers mettrait fin aux célébrations du Nouvel An chinois organisées par l’Institut Confucius de l’Université de Hull. Mme Marina a estimé que l’Université de Hull et l’Université normale de Tianjin (TJNU) maintenaient une coopération profonde et globale. Alors que le projet Chinese Whispers, mené par les deux universités à travers l’Institut Confucius, était une pratique pédagogique innovante très efficace au Royaume-Uni. Actuellement, selon elle, des chorales en chinois dans le cadre du Chinese Whispers ont été mises en place à l’Université de Hull et dans deux écoles secondaires de la région de Humber.


La chorale en chinois Chinese Whispers du Collège de Hymers chante la chanson « Jasmin ».

Le merveilleux programme du concert a fait ressortir une parfaite harmonie entre les cultures chinoise et occidentale. Les trois chorales en chinois dans le cadre du Chinese Whispers venant du Collège de Hymers, de l’Ecole Howden et de l’Université de Hull ont chanté respectivement des chansons classiques en chinois, y compris « Jasmin », « Les fleurs sont plus que des fleurs », « Petit insecte volant », « Chant et sourire », « Retourner chez ma mère » et « Poteau de lasso ». La prononciation précise et impeccable en chinois et les belles voix des élèves ont suscité des tonnerres d’applaudissements du public.


La chorale en chinois Chinese Whispers de l’Université de Hull interprète la chanson « Retourner chez ma mère ».

« La mélodie des bergers », exécuté à l’accordéon par un enseignant bénévole de l’Institut Confucius, était aussi mélodieux qu’harmonieux. Des professeurs et étudiants de la Faculté de musique de l’Université de Hull ont présenté une chanson folklorique baptisée « Le marin le plus chanceux », avec l’accompagnement d’une belle mélodie à cordes. Le morceau de piano intitulé « Les nuages colorés poursuivant la Lune » joué par un étudiant chinois était doux et agréable. Alors la mélodie du guzheng baptisée « Rivière Liuyang » a transmis le charme unique de la musique traditionnelle chinoise.


La chorale en chinois Chinese Whispers de l’Ecole Howden interprète la chanson « Chant et sourire ».

Il est à noter que M. Sun Dali a spécialement chanté « Ma patrie et moi » pour exprimer son profond attachement à la Chine, en suscitant des tonnerres d’applaudissements retentissant dans la salle.


M. Sun chante « Ma patrie et moi ».

Sun Dali a hautement apprécié ce concert. Il a poursuivi que le concert merveilleux avait démontré non seulement les résultats d’apprentissage du chinois d’élèves britanniques, mais aussi le travail acharné des enseignants de l’Institut Confucius. Les relations sino-britanniques se situant dans un « âge d’or », les deux pays, d’après lui, approfondissent leur coopération dans les domaines politique, économique, scientifique, technologique, culturel et artistique. M. Sun souhaitait une réussite des études aux élèves chinois et britanniques ainsi qu’un développement constant des relations amicales entre la Chine et le Royaume-Uni.

Avant le spectacle, le consul général chinois a tenu un entretien avec Susan Lea sur le développement de l’Institut Confucius, la coopération entre l’Université de Hull et la TJNU, ainsi que les relations sino-britanniques. M. Sun a déclaré que la conjoncture économique de la Chine contemporaine était stable et s’inscrivait dans une bonne tendance, en devenant la deuxième puissance économique du monde. L’an 2017 marquait le 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Royaume-Uni au niveau d’ambassadeurs, et dans ce contexte, selon M. le consul général, les deux pays doivent approfondir leur coopération dans les domaines politique, économique, culturel et éducatif, entre autres. Finalement, M. Sun a hautement apprécié le travail de l’Institut Confucius de l’Université de Hull, et salué la coopération entre l’Université de Hull et la TJNU.


Susan Lea (quatrième à droite) rencontre la délégation de Sun Dali (au milieu).

Susan Lea a déclaré qu’elle avait déjà visité l’Institut Confucius de l’Université de Hull après son entrée en fonction, et ajouté que le travail de l’Institut Confucius l’avait beaucoup impressionnée. De plus, Mme Lea a souligné que l’Institut Confucius de l’Université de Hull avait relié non seulement deux universités, mais aussi deux villes portuaires, voire le Royaume-Uni et la Chine. A la fin, la présidente a remercié le Consulat général de Chine à Manchester pour son soutien à l’Institut Confucius et à son université.

L’Institut Confucius de l’Université de Hull a été établi en janvier 2016. Son projet spécial dans le cadre de l’enseignement du chinois intitulé Chinese Whispers a remporté un prix de l’Académie de l’Education supérieure du Royaume-Uni.

Article: Yu Hongshan

 
mot clé:

Nouvelles concernées