Le ministre de l’Education Chen Baosheng mène des investigations à l’Institut Confucius de Séoul

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2018-04-02 15:50:16 
 

Au cours de la matinée du 27 mars, le ministre chinois de l’Education Chen Baosheng, en visite en Corée du Sud, s’est déplacé à l’Institut Confucius de Séoul pour mener des investigations. Il a assisté à l’Exposition des réalisations de l’enseignement de l’Institut Confucius avant d’inaugurer le siège de l’examen HSK (Test d’évaluation de chinois) en ligne en Corée du Sud. Kim Hak Joon, président du Conseil de l’Institut d’études sud-coréen sur la Chine moderne et ancien premier secrétaire de presse de la Maison Bleue, et d’autres invités d’honneur ont assisté à cet événement.

M. Chen Baosheng a évoqué le processus du développement et l’orientation de l’Institut Confucius de Séoul, en soulignant ses « cinq fonctions » : premièrement, c’est la fonction d’exploration. En tant que premier Institut Confucius du monde, il accumule des expériences de développement pour les Instituts Confucius dans le monde entier ; deuxièmement, c’est la fonction de découverte. Il tient compte de la réalité locale pour découvrir les valeurs et les besoins de l’Institut Confucius ; troisièmement, c’est la fonction de valoriser les avantages et le rôle exemplaire de la marque de l’Institut Confucius ; quatrièmement, c’est la fonction d’articuler les besoins locaux pour l’apprentissage du chinois avec l’offre des Instituts Confucius ; cinquièmement, c’est la fonction d’innovation. Il s’adapte aux nouvelles demandes pour réaliser un développement innovant. Le ministre chinois a indiqué que les Instituts Confucius dans le monde entier devaient mettre en valeur ces cinq fonctions.

Etabli en 2004, l’Institut Confucius de Séoul s’est vu attribuer en 2016 le titre de « Pionnier des Instituts Confucius » par le Siège de l’Institut Confucius.

 
mot clé:

Nouvelles concernées