L’ambassadeur Liu Xiaoming assiste à la finale de la compétition qualificative du Royaume-Uni de la 17e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde

[Source]    Ambassade de Chine au Royaume-Uni [Time]    2018-04-02 09:27:43 
 


L’ambassadeur Liu se fait prendre en photo avec les finalistes.

Le 24 mars, l’ambassadeur Liu Xiaoming a assisté à la finale de la compétition qualificative du Royaume-Uni dans le cadre de la 17e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde, tenue au Centre de conférences de la Reine Elizabeth II. Cet événement a réuni plus de 600 spectateurs, dont David Stringer-Lamarre, président de la région de Londres de l’Institut des Directeurs du Royaume-Uni, le responsable du British Council, les directeurs d’une dizaine d’Instituts Confucius, des représentants d’entreprises chinoises et britanniques, ainsi que des enseignants et des étudiants venant des universités des candidats.


L’ambassadeur Liu

Lors de la cérémonie d’ouverture, l’ambassadeur Liu Xiaoming a prononcé un discours ayant pour thème « Construisons un pont d’amitié et de coopération à la lumière de l’esprit ‘Un monde, une famille’ ». M. Liu a déclaré que le concept « Un monde, une famille », qui remontait à loin dans la culture chinoise, constituait le thème de cette édition du Concours « Passerelle vers le chinois ». Cela, selon l’ambassadeur chinois, représente bien la tradition culturelle de la nation chinoise marquée par l’harmonie et la paix, illumine la voie sur laquelle la Chine et le Royaume-Uni poursuivent leur rêve de coopération mutuellement bénéfique, ainsi qu’incarne l’aspiration commune pour un monde où tous les pays partagent et apprécient la beauté des différentes civilisations. En même temps, M. l’Ambassadeur a affirmé le rôle crucial joué par les Instituts Confucius présents au Royaume-Uni dans la promotion des échanges culturels et humains sino-britanniques. Il a émis le souhait que le Concours « Passerelle vers le chinois » puisse, en s’attachant à l’esprit « Un monde, une famille », construire un pont pour les échanges culturels, la compréhension mutuelle, l’amitié et la coopération. Finalement, l’ambassadeur Liu a encouragé les candidats à devenir des messagers amicaux pour renforcer la connexion entre les peuples chinois et britanniques.

Le président Lamarre a déclaré dans son discours qu’avec le renforcement du rôle de l’économie chinoise dans l’économie mondiale, les personnalités dans les domaines industriel et commercial de tous les pays avaient un besoin croissant quant à l’apprentissage du chinois. Il a ajouté que lui-même était un étudiant et un bénéficiaire de l’Institut Confucius. M. Lamarre espérait que plus de jeunes Britanniques apprendraient la langue et la culture chinoises, pour mieux connaître une Chine qui se développe constamment. De plus, il a affirmé que l’Institut des Directeurs du Royaume-Uni poursuivrait ses efforts pour promouvoir les échanges et la coopération entre les deux pays, afin de tracer des voies et construire des ponts pour approfondir les relations sino-britanniques en âge d’or.


Le président Lamarre

Suite à la cérémonie d’ouverture, 11 candidats venant de 9 universités britanniques se disputaient sur scène après une série de sélections. A travers les épreuves du discours thématique, des questions-réponses des connaissances, de la démonstration artistique, et des questions-réponses improvisées, les candidats ont montré leurs compréhension et cognition vis-à-vis de la langue et la culture chinoises. Finalement, Gareth David Erskine et Samuel Peter Robbins, venant de la Faculté des études orientales et africaines (SOAS) de l’Université de Londres, ont respectivement gagné le meilleur prix et le premier prix de cette compétition. Ils participeront, en qualité de représentants britanniques, à la grande finale mondiale prévue en juillet prochain dans la province chinoise du Hunan.

Lancé il y a 17 ans, le Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde est devenu une marque célèbre dans le domaine d’échanges humains à l’échelle mondiale et une plate-forme importante permettant aux jeunes étudiants étrangers d’apprendre le chinois et de connaître la Chine. Ces dernières années, les établissements d’enseignement britanniques ne cessaient d’appeler à proposer des cours chinois. Actuellement, 29 Instituts Confucius et 156 Classes Confucius sont présents au Royaume-Uni, et les candidats participant à la compétition qualificative du Royaume-Uni du Concours « Passerelle vers le chinois » ont un profil de plus en plus diversifié. D’ailleurs, cette année, un salon d’emploi destiné principalement aux entreprises à capitaux chinois au Royaume-Uni a été organisé en marge de la compétition, en établissant une nouvelle plate-forme pour connecter les étudiants britanniques qui cherchent un débouché et les entreprises qui tentent de trouver des talents.


L’ambassadeur Liu accorde une interview à une chaîne de télévision.

(Ambassade de Chine au Royaume-Uni)

 
mot clé:

Nouvelles concernées