L’Institut Confucius de l’Université d’Aveiro organise une cérémonie pour célébrer le Nouvel An chinois 2018

[Source]    Institut Confucius de l’Université d’Aveiro au Portugal [Time]    2018-03-26 09:23:24 
 

Le 17 février, l’Institut Confucius de l’Université d’Aveiro (UA) au Portugal, en partenariat avec l’Hôtel de ville d’Aveiro, a organisé une cérémonie sur la place du centre-ville d’Aveiro pour célébrer le Nouvel An chinois 2018. Cet événement organisé sous la forme de la foire du temple traditionnelle chinoise, était ouvert au public en attirant un millier de participants. Luis Miguel Capão Filipe, chef du Département de la culture de la mairie, et Carlos Morais, directeur portugais de l’Institut Confucius, ont animé la cérémonie d’ouverture.


Carlos Morais (à gauche) et Luis Miguel Capão Filipe (à droite)

Luis Miguel Capão Filipe a remercié dans son discours l’Institut Confucius de l’UA pour avoir organisé, en collaboration avec l’Hôtel de ville d’Aveiro, cet événement culturel permettant aux habitants une plate-forme pour connaître la culture chinoise. Il a noté que le succès de cette activité avait jeté une base pour plus de coopération à l’avenir.

Dans son allocution, Carlos Morais a présenté la signification importante de la fête du Printemps pour les Chinois ainsi que la culture et les coutumes liés à cette fête. Il espérait que tous les habitants présents pourraient participer activement à toutes les activités d’expérience culturelle pour passer joyeusement un week-end marqué par le « style chinois ».

Après ces discours, au rythme de la musique passionnante composée par des tambours, l’équipe de danse du dragon de l’Institut Confucius de l’UA a donné au public une représentation merveilleuse, durant laquelle le dragon d’or s’élevait et sautait en créant une ambiance intense du Nouvel An chinois. Ensuite, la troupe de danse de l’Institut Confucius a exécuté une danse intitulée « L’Etat de rites ». Portant des Hanfu rouges, les danseuses, avec une mélodie grandiose, se déplaçaient tantôt lentement comme les nuages, tantôt rapidement comme le vent. Ayant combiné l’énergie et la tranquillité, leur représentation a manifesté le charme de la nation chinoise. Un étudiant chinois faisant ses études dans l’UA a chanté une chanson classique en cantonais baptisée « Promenade sur la vie » et une chanson brésilienne en portugais « Não precisa », ce qui a émerveillé le public qui ne cessait de s’exclamer. L’équipe d’arts martiaux de l’Institut Confucius a exécuté du Taolu d’arts martiaux en brandissant d’armes traditionnelles chinoises, en suscitant des salves d’acclamations. Finalement, deux étudiants chinois qui font leurs études au Portugal ont chacun interprété un solo de guzheng intitulé « Chant des pêcheurs au crépuscule » et deux morceaux en solo d’erhu intitulés « Ouverture de la fête du Printemps » et « Course de chevaux ». Avec l’accompagnement de la mélodie à cordes agréable et dans une ambiance harmonieuse de l’antiquité, la cérémonie d’ouverture s’est clôturée en préludant à la foire du temple de la fête du Printemps.


Les danseuses portant du Hanfu représentent le numéro baptisée « L’Etat de rites ».


La représentation de l’équipe d’arts martiaux de l’Institut Confucius


Le solo de guzheng « Chant des pêcheurs au crépuscule »

Une variété d’activités d’expérience culturelle ont été proposées sur place, y compris le diabolo, la calligraphie chinoise, la corde à sauter, le volant, l’art du thé et le théâtre d’ombres chinoises. Les participants tenant un exquis « passeport de la Foire du temple » fabriqué par l’Institut Confucius pouvaient obtenir un cachet après avoir achevé un programme d’expérience. A la fin des jeux, ils pourront recevoir des prix en fonction de leurs cachets obtenus. Tout le monde a participé aux activités qui l’intéressaient. L’ambiance était très animée avec une foule de participants.


L’expérience de la calligraphie chinoise


Devant le stand d’art du thé


La photo de groupe de tous les bénévoles

Des principaux médias tels que le quotidien Diário de Aveiro et l’Agence de Presse Xinhua ont relaté cet événement.

Photos : Li Beilei

 
mot clé:

Nouvelles concernées