Le Conseil de l’Université de Khon Kaen mène une visite d’échange à l’Université du Sud-Ouest en vue d’un nouveau chapitre glorieux après 12 ans de coopération

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen en Thaïlande [Time]    2018-03-22 09:26:07 
 

Le symposium dédié au 12e anniversaire de la coopération entre l’Université du Sud-Ouest (Chine) et l’Université de Khon Kaen (Thaïlande) s’est tenu le 8 mars dans la salle de conférence Rouge Oriental de l’Université du Sud-Ouest (SWU), en présence d’une délégation du Conseil de l’Université de Khon Kaen (KKU), composée de 49 membres et dirigée par Norongchai, ancien ministre thaïlandais de l’Energie.

Shu Lichun, président des affaires universitaires de la SWU, a tout d’abord passé en revue dans son discours la coopération entre ces deux universités et l’histoire de l’établissement de l’Institut Confucius de la KKU. Ensuite, il a brièvement présenté les résultats de coopération, et hautement apprécié le succès de l’Institut Confucius.

Yu Yunfeng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, a présenté dans son discours la situation du développement des Instituts Confucius dans le monde entier ainsi que le rôle joué par l’Institut Confucius dans la promotion des échanges entre différentes civilisations et de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. Il a déclaré que la Chine et la Thaïlande étaient de bons partenaires et maintenaient un bon voisinage. Ces dernières années, selon M. Yu, les relations bilatérales ont connu un développement rapide dans les domaines tels que la politique, la sécurité, la coopération économique et commerciale, et des échanges culturels et humains, et l’Institut Confucius en constitue un point fort. Il a exprimé ses attentes pour le futur développement de l’Institut Confucius de la KKU sur trois points : premièrement, améliorer la qualité et l’efficacité, en renforçant son développement interne ; deuxièmement, jouer pleinement son rôle exemplaire de l’Institut Confucius modèle ; troisièmement, se concentrer sur l’amitié sino-thaïlandaise pour construire des plates-formes d’échanges diversifiées.

M. Yu a souligné que l’initiative « la Ceinture et la Route » était en accord parfait avec la stratégie de corridor économique de l’Est de la Thaïlande et la stratégie « Thaïlande 4.0 », établies par le gouvernement thaïlandais. Il a noté que le rôle joué par l’Institut Confucius de la KKU en termes de promotion des échanges culturels et humains et d’amélioration de la compréhension mutuelle entre les deux peuples était largement reconnu. M. le directeur général adjoint a émis le souhait que l’Institut Confucius de la KKU puisse, sur la base solide établie lors du 12 ans passés, exercer une influence plus importante à l’égard du renforcement de l’amitié bilatérale et de la promotion de la coopération pratique dans tous les domaines entre les deux pays, ainsi qu’apporter une nouvelle contribution au développement du partenariat stratégique global entre la Chine et la Thaïlande.


Yu Yunfeng (au milieu) adresse une allocution.

Norongchai et Kittichai, président de la KKU, ont tous salué la coopération entre ces deux universités et les résultats obtenus par l’Institut Confucius. Ils espéraient que la coopération entre ces deux universités pourrait s’approfondir davantage, en notamment soulignant la coopération de recherche scientifique en matière de filage, de soie, d’art, d’agriculture, de sciences de la vie, de vétérinaire, de discipline électronique et d’alimentation.

Au cours des échanges libres, les participants ont récapitulé dans leurs discours les résultats de coopération obtenus par les deux universités dans tous les domaines, et ont émis le souhait de renforcer davantage la coopération entre les deux universités en ce qui concerne la recherche scientifique, les échanges académiques et les échanges étudiants.


De gauche à droite : Kittichai, Somsak, gouverneur de la province de Khon Kaen, Norongchai, Shu Lichun, Yu Yunfeng, et Zhang Weiguo, président de la SWU

Après le symposium, les invités ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’Exposition des résultats de 12 ans de coopération entre la SWU et la KKU, tenue dans le musée de la SWU. La mélodie intitulée « La Route de la Soie », interprétée par l’orchestre folklorique de la SWU, a préludé à la cérémonie. La musique gracieuse composée par des instruments de musique en bambou et à cordes ont déclenché un nouveau tour de merveilleuses activités. Norongchai et Shu Lichun y ont respectivement prononcé un discours. A la fin de la mélodie traditionnelle du Nord-Est thaïlandais intitulée « Elégant comme le paradis et beau comme Khon Kaen », interprétée par l’orchestre des étudiants de la KKU, les invités ont admiré l’exposition avec beaucoup d’intérêts. Ils ont pu connaître en détail le parcours du développement de l’Institut Confucius de la KKU et sa situation actuelle, avant d’exprimer leurs félicitations sincères à la coopération entre les deux universités et le succès de l’Institut Confucius.


Yu Yunfeng (premier à gauche) visite l’Exposition des résultats.


Photo de groupe de la délégation du Conseil de la KKU, en visite à la SWU

La SWU et la KKU ont noué une relation interuniversitaire en 2006. Depuis 12 ans, à travers l’Institut Confucius, ces deux universités ont intensifié leur coopération et se sont consacrés au développement de l’autre partie. En revanche, le développement de l’Institut Confucius de la KKU a fait progresser la coopération et les échanges interuniversitaires. Cette fois, la délégation du Conseil de la KKU, composée de 49 membres, a rendu visite à la SWU pour discuter du développement de l’Institut Confucius et d’une meilleure coopération entre ces deux universités, ce qui est rare dans l’histoire d’échange et de coopération internationaux de ces deux universités, même dans l’histoire d’échange de visites humaines de haut niveau sino-thaïlandais. La conclusion et le développement de leurs relations interuniversitaires ont bénéficié de l’importance et du soutien accordés par les directeurs des universités, les milieux sociaux et les gouvernements chinois et thaïlandais. Cela en a fait un exemplaire en matière d’échanges entre les universités ainsi qu’entre les deux peuples.

Article : Xiao Yu et Hu Lin

 
mot clé:

Nouvelles concernées