L’Institut Confucius de l’Université de Sierra Leone tient des activités d’expérience culturelle pour la fête du Printemps 2018

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Sierra Leone [Time]    2018-03-07 11:42:06 
 

Le 10 février, l’Institut Confucius de l’Université de Sierra Leone (USL) a tenu des activités d’expérience culturelle pour la fête du Printemps 2018 dans son parc de Tai-chi. Cet événement a réuni quelque deux cents personnes dont Wu Peng, ambassadeur de Chine en Sierra Leone, des officiers de l’ambassade, des directeurs de l’USL, des représentants de la Chambre de commerce de Chine, de l’Association des commerçants chinois, et des entreprises à capitaux chinois, ainsi que des amis de différents pays, les responsables, les enseignants et élèves des antennes d’enseignement relevant de l’Institut Confucius.

Dans le parc de Tai-chi, des lanternes rouges, des caractères chinois « Fu (bonheur) » suspendus dessus dessous (ce qui signifie l’arrivée du bonheur) et des nœuds chinois festifs ont fait ressortir le charme du Nouvel An chinois. Fascinés par les activités culturelles caractéristiques proposées dans différents stands, les invités y ont participé les uns après les autres. Certains prenaient un pinceau pour écrire des couplets antithétiques en suivant l’enseignant de calligraphie ; d’autres ont découpé du papier rouge en divers motifs sous la direction de l’enseignant d’artisanat ; quelques-uns admiraient la démonstration de l’art du thé avec beaucoup d’intérêts ; d’autres ont décroché des devinettes pour les résoudre en groupe ; certains se sont arrêtés devant la grande exposition de photos de l’Institut Confucius pour admirer les photos sélectionnées parmi toutes les activités de l’Institut Confucius durant l’année écoulée ; on voyait même des « raviolis étrangers » confectionnés sur place par des invités étrangers qui avaient appris à abaisser de la pâte et à confectionner des raviolis auprès des Chinois.


Les devinettes


Les couplets antithétiques


Le papier découpé

Wu Peng a remercié dans son discours l’Institut Confucius qui avaient fourni une plate-forme de réunion aux ressortissants chinois et aux Sierra-léonais d’origine chinoise pour célébrer cette fête merveilleuse. Il a hautement apprécié les résultats obtenus par l’Institut Confucius depuis sa création il y a 5 ans. M. Wu a également affirmé son soutien à la construction du bâtiment d’enseignement de l’Institut Confucius.


Wu Peng

S. N. Dumbuya, vice-président de l’USL, a fait l’éloge de l’Institut Confucius, en soulignant sa contribution remarquable à l’amélioration du niveau d’internationalisation de l’université ainsi qu’à la promotion des échanges humains et d’inspiration mutuelle entre la Chine et la Sierra Leone. Il a aussi émis le souhait que les amis de différents pays puissent, à travers leur participation aux activités d’expérience culturelle, comprendre la Chine et promouvoir l’échange d’idées et l’inclusion culturelle.

He Mingqing, directeur chinois de l’Institut Confucius, a déclaré dans son discours que l’Institut Confucius s’engagerait comme toujours à l’enseignement du chinois et à la diffusion de la culture chinoise. Il a même affirmé que l’Institut Confucius s’intégrerait plus activement à la communauté locale et mieux servirait la Sierra Leone, dans le but de promouvoir les échanges culturels entre la Chine et la Sierra Leone, et la compréhension entre les peuples des deux pays.

Avec l’accompagnement des gongs et des tambours, deux lions ont sauté sur scène pour souhaiter une bonne année à tous les spectateurs, ce qui a levé le rideau de la célébration du Nouvel An 2018, en marquant la création de l’équipe de danse de lions de l’Institut Confucius. Puis ils ont approché les spectateurs en remuant la tête et en agitant la queue. Tantôt ils étaient dégagés dans leurs manières, tantôt ils ont démontré leur côté mignon et faisaient rire les spectateurs, en attirant beaucoup d’attention. Et après, les personnages principaux dans La Pérégrination vers l’Ouest, dont Xuan Zang, Sun Wukong, Zhu Bajie et Sha Heshang sont tous montés sur scène pour présenter leurs vœux de fête aux amis chinois et étrangers.


Danse de lions


Un numéro de Tai-chi intitulé « Miracle »


La représentation d’arts martiaux intitulée « Les arts martiaux remuent l’univers »

Ensuite, l’équipe de représentation d’arts martiaux et celle de Tai-chi de l’Institut Confucius ont démontré, avec leurs nouveaux apprenants, des numéros magnifiques d’arts-martiaux, du Tai-chi-chuan, de l’éventail de Tai-chi et de l’épée de Tai-chi. Tous leurs mouvements ont montré leur force en unifiant la douceur. Des proches du personnel de l’Institut Confucius ont exécuté une danse nationale chinoise en portant des costumes traditionnels. Wang Yong, directeur de l’Ambassade de Chine, a interprété la mélodie classique « Odes aux fleurs de prunier » en jouant du guqin, alors que Li Luming, président de l’Association des commerçants chinois a représenté un extrait de l’opéra de Beijing intitulé « La Bataille de la montagne du Tigre ». Les champion et vice-championne du Concours « La voix de la Sierra Leone » organisé par l’Institut Confucius ont représenté deux chansons respectivement intitulées « Les Chinois » et « Au moins j’ai encore toi ». Maria, star populaire sierra-léonaise, a suscité des exclamations parmi ses fanatiques par la chanson intitulée « Merci, la Chine ».


La représentation en solo du guqin de la mélodie intitulée « Odes aux fleurs de prunier »


La chanson intitulée « Au moins j’ai encore toi »


La chanson intitulée « Merci, la Chine » représentée par Maria

La dégustation des raviolis délicieux a rythmé ce spectacle. Après cela, les 4 équipes formées par des invités chinois et étrangers ont mené un jeu du tir à la corde.


Le tir à la corde

Li Luming a déclaré que ces activités d’expérience et ce spectacle artistique avaient montré le charme unique de la culture chinoise, avant d’émettre le souhait que l’Institut Confucius et l’Association des commerçants chinois puissent travailler main dans la main pour promouvoir le développement des relations sino-sierra-léonaises.

Mohammed, étudiant de l’Institut Confucius de l’USL, a dit : « Aujourd’hui je suis vraiment très heureux, car j’ai fait de l’expérience de plusieurs programmes, et découvert le Nouvel An chinois. J’ai même connu tous les côtés de la culture chinoise, et j’en ai beaucoup profité. »

Article : Wu Zhenxiong