L’Institut Confucius de l’Université de Bucarest organise une exposition photographique dédiée à « la Ceinture et la Route » pour promouvoir l’esprit de la « Route de la Soie » en tant que messager culturel

[Source]    l’Institut Confucius de l’Université de Bucarest en Roumanie [Time]    2018-02-26 11:07:10 
 

L’Exposition photographique « La Ceinture et la Route » a été inaugurée le 2 février au Palais du Parlement à Bucarest, capitale de Roumanie, en présence de Mircea Dumitru, président de l’Université de Bucarest, Zhao Li, conseillère culturelle de l’Ambassade de Chine en Roumanie, ainsi que Luminița Bălan et Dong Jingbo, directrices roumaine et chinoise de l’Institut Confucius de l’Université de Bucarest.

Lors du vernissage, Mircea Dumitru a évoqué dans son allocution que cette exposition montrait les échanges économiques et culturels incessants entre la Chine et les pays le long de « la Ceinture et la Route », lesquels étaient en train de s’approfondir et s’élargir.

Il a aussi passé en revue le parcours de l’Université de Bucarest qui s’était engagé vivement dans les échanges entre les deux pays ainsi que l’établissement de l’Institut Confucius avec l’Université de Droit et des Sciences politiques de Chine (CUPL). En même temps, M. Dumitru a indiqué que ces dernières années, l’Université de Bucarest avait maintenu une coopération intensive avec de plus en plus d’universités et d’instituts de recherche chinois, tout en émettant le souhait que cette collaboration puisse être davantage renforcée.

Zhao Li a déclaré dans son discours qu’il n’existait pas de frontière entre les cultures, car les échanges interculturels pouvaient aller au-delà de la frontière et contribuaient à la connaissance mutuelle. De plus, selon elle, les échanges culturels permettent également d’élargir nos horizons et d’adopter une altitude plus tolérante et ouverte, dans le but de s’inspirer mutuellement et de créer ensemble un meilleur avenir.


Luminița Bălan

Luminița Bălan a conclu la contribution faite par l’Institut Confucius de l’Université de Bucarest aux échanges culturels sino-roumains durant ces dernières années. Dong Jingbo a dit que l’Institut de Confucius, par l’intermédiaire de l’enseignement linguistique et la diffusion de la culture chinoise, avait fait du sien dans la promotion de l’interconnexion entre les peuples chinois et roumain. Mme Dong a également souhaité que les visiteurs puissent connaître plus sur la Chine par cette exposition.


Des élèves du Lycée du Sport lisent Si, poème d’Eminescu.


Défilé de cheongsam mené par des enseignantes et des élèves de l’Institut Confucius

Ensuite, des enseignants et élèves de l’Institut Confucius ont donné une représentation merveilleuse, avec la danse classique, l’interprétation du guzheng et de l’hulusi, la démonstration de Tai-chi et le défilé de cheongsam. Des élèves du Lycée du Sport et du Collège national Mihai Eminescu ont donné une récitation de poèmes et des chants choraux, qui ont gagné des applaudissements chaleureux des spectateurs.


Photo de groupe

Cette exposition qui durera un mois, comprend quatre parties, à savoir grands événements sur « la Ceinture et la Route » : le Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale ; paysage merveilleux sur « la Ceinture et la Route » : la route des légendes ; travaux sur « la Ceinture et la Route » : un rêve partagé à travers montagnes et océans ; échanges humains sur « la Ceinture et la Route » : interconnexion sur la Route de la soie. L’exposition vise à montrer les connotations importantes, les accomplissements et les portées approfondies de l’initiative « la Ceinture et la Route ». Des maquettes fournies par des entreprises à capitaux chinois en Roumanie sont aussi exposées dans l’exposition.

Avec l’avancement accéléré de la construction de « la Ceinture et la Route », l’Institut Confucius de l’Université de Bucarest continuera à réaliser plus de progrès en valorisant ses propres avantages, afin de faire progresser les échanges entre les civilisations chinoise et roumaine.

Article : Qiao Qi