Cérémonie d’ouverture de la Classe de formation au chinois pour les législateurs thaïlandais

[Source]    Institut Confucius de l’Université Kasetsart en Thaïlande [Time]    2018-02-05 15:24:24 
 

Le 23 janvier, la Classe de formation au chinois pour les législateurs thaïlandais, organisée conjointement par le Secrétariat du Sénat de Thaïlande et l’Institut Confucius de l’Université Kasetsart (KU) de Bangkok, a tenu sa cérémonie d’ouverture dans le bâtiment de l’Assemblée nationale législative (ANL) thaïlandaise, en présence de MM. Pornpetch Wichitcholchai et Surachai Liengboonlertchai, président et premier vice-président de l’ANL, mais aussi de M. Nut Phasuk, sénateur et secrétaire général du Secrétariat du Sénat de Thaïlande, M. Lü Jian, ambassadeur de Chine en Thaïlande, et Mme Lan Suhong, conseillère culturelle auprès l’ambassade de Chine en Thaïlande.


De gauche à droite : Lü Jian, Pornpetch Wichitcholchai et Surachai Liengboonlertchai

M. Wichitcholchai a déclaré dans son discours qu’avec la croissance constante de l’influence de la Chine, la langue chinoise occupait une place de plus en plus importante dans le monde. Selon lui, cette formation permettra aux législateurs d’améliorer leur niveau de chinois, d’approfondir les relations amicales entre la Thaïlande et la Chine et de promouvoir la coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines.


Pornpetch Wichitcholchai

M. Lü a indiqué que, dans le contexte de l’initiative « la Ceinture et la Route » proposée par la Chine et de la stratégie économique « Thaïlande 4.0 » promue activement par la Thaïlande, les échanges de visites de haut niveau entre les deux pays jouaient un rôle de plus en plus important dans l’interconnexion de leurs politiques. Selon lui, l’utilisation du chinois par les législateurs dans les échanges et les visites approfondira les connaissances et la communication mutuelles de haut niveau des deux pays et promouvra davantage la coopération bilatérale. L’ambassadeur a également émis le souhait que l’Institut Confucius de la KU puisse redoubler ses efforts afin de contribuer encore davantage aux échanges entre la Chine et la Thaïlande.


Lü Jian


Le premier cours de chinois offert aux législateurs


Surachai Liengboonlertchai interviewé par l’Agence de Presse Xinhua

Un total de 20 législateurs thaïlandais ont participé à cette formation. A l’issue de la cérémonie d’ouverture, le premier cours de chinois pour ces législateurs a été donné à l’horaire prévu par la directrice chinoise de l’Institut Confucius de la KU. Le contenu du cours était très pratique, comprenant des expressions en chinois sur les salutations utilisées dans le cadre des visites, et portant aussi sur les us et coutumes, la politique et l’économie de la Chine. L’Institut Confucius prévoit également de lancer des activités culturelles chinoises correspondantes aux demandes des législateurs afin d’approfondir leur compréhension vis-à-vis de la culture chinoise.

 
mot clé:

Nouvelles concernées