Quand le peuple latino-américain entre dans le monde du chinois (Séminaire international)

[Source]    Quotidien du Peuple [Time]    2018-01-30 17:25:14 
 

La vaste Pacifique ne peut pas séparer les pays latino-américains et la Chine, car les échanges culturels construiront un pont pour la compréhension réciproque et l’inspiration mutuelle entre les deux peuples.

La 2e réunion ministérielle du Forum Chine-CELAC (Communauté des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes) s’est tenue au bon moment. Actuellement, la Chine noue des liens étroits avec les pays latino-américains sur les plans politique et économique, les deux parties entretiennent également une relation culturelle intense.

La Chine a apporté une contribution extraordinaire à la coopération culturelle entre l’Amérique latine et la Chine, l’Institut Confucius en étant un exemple distingué. Il était présent en Amérique latine depuis une longue période, et pour l’instant, plusieurs Institut Confucius ont tenu leur cérémonie de célébration du 10e anniversaire. L’Institut Confucius joue un rôle crucial pour que les populations latino-américaines puissent entrer dans le monde du chinois et connaître cette langue.

Les populations latino-américaines sont plus que jamais proches de la culture chinoise. Actuellement, la Chine a fondé 36 Instituts Confucius et 11 Classes Confucius dans 16 pays de la région de l’Amérique latine et des Caraïbes, avec plus de 50 000 apprenants inscrits et plus de 8 millions de personnes couvertes par leurs activités culturelles. Ces événements ont manifesté la civilisation chinoise antique, mais également le style de la culture chinoise contemporaine.

Depuis son établissement en 2014 à Santiago, capitale chilienne, le Centre des Instituts Confucius d’Amérique latine a développé et mis en place une série de programmes d’échanges culturels importants. Le « Forum des écrivains chinois » et la « Tournée des cinéastes chinois en Amérique latine » ont permis aux écrivains et artistes des deux parties de mener des échanges efficaces. Ces activités culturelles, avec un large éventail de participants, ont suscité un vif intérêt des peuples latino-américains et chinois pour la culture et l’art de l’autre côté du Pacifique. De plus, le centre a organisé des tournées artistiques, des conférences de sinologues et des concours artistiques, et il a également mobilisé des Instituts Confucius pour participer aux festivals des films, des poèmes et des livres, entre autres.

Ainsi, les populations de la région Amérique latine ont manifesté un vif intérêt pour l’apprentissage du chinois, avec le nombre record des apprenants. Au Chili, le chinois est devenu la deuxième plus importante langue étrangère, justement derrière l’anglais. Cela est étroitement lié à la promotion active menée par l’Institut Confucius de l’Université de Santo Tomás (STU) du Chili, l’Institut Confucius de l’Université pontificale catholique du Chili, la Classe Confucius relevant du ministère chilien d’Education, ainsi que d’autres universités et centres concernés. Il est à noter que l’Institut Confucius de la STU a établi des antennes d’enseignement dans 19 villes chiliennes, couvrant presque tout le territoire chilien, ce qui est très rare sur le plan mondial.

L’enseignement du chinois et la promotion culturelle se complètent l’un l’autre. Une fois que la langue d’une nation est connue et perçue, un effet de liaison se produira pour promouvoir une compréhension approfondie sur la culture. L’intérêt pour la culture motive l’apprentissage linguistique. Pour l’instant, de plus en plus de populations latino-américaines s’intéressent à la culture chinoise et à la langue de Confucius, couvrant tous les couches et l’éventail d’âges. L’existence de cette communauté large et diversifiée intensifie sans aucun doute la confiance réciproque et l’inspiration mutuelle entre les peuples. L’inspiration mutuelle culturelle entre l’Amérique latine et la Chine promouvra davantage la construction d’une communauté de destin, où les peuples chinois et latino-américains feront des progrès ensemble.

Les Instituts Confucius latino-américains et le Centre des Instituts Confucius d’Amérique latine continueront de déployer leurs efforts pour rapprocher les pays latino-américains et la Chine, en vue d’une meilleure compréhension mutuelle. Les deux parties doivent chérir les acquis actuels et maintenir la dynamique de l’inspiration et l’apprentissage mutuels. La vaste Pacifique n’est plus un obstacle qui sépare l’Amérique latine et la Chine, car les échanges culturels traceront une nouvelle voie dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route », tout en construisant un pont de compréhension réciproque et d’inspiration mutuelle entre les peuples latino-américains et chinois.

(L’auteur est directeur du Centre des Instituts Confucius d’Amérique latine)

(Le Quotidien du Peuple, paru le 25 janvier 2018, page 22

Auteur : Roberto Lafontaine)

 
mot clé:

Nouvelles concernées