Ouverture de l’Atelier de formations 2018 destiné aux volontaires envoyés aux Instituts Confucius en Afrique et en Europe par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban)

[Source]    Base méridionale de la promotion internationale du chinois de l’Université de Xiamen [Time]    2018-01-18 10:39:46 
 

La cérémonie d’ouverture de l’Atelier de formations 2018 destiné aux volontaires envoyés aux Instituts Confucius en Afrique et en Europe par le Siège de l’Institut Confucius, a eu lieu le 25 décembre dans le campus Xiang’an de l’Université de Xiamen. Cet événement a réuni Zhan Xinli, vice-présidente de l’Université de Xiamen, Fan Li et Geng Hu, secrétaire de la Cellule du Parti communiste chinois (PCC) et directeur adjoint de la Base méridionale de la promotion internationale du chinois (Bureau de l’Institut Confucius) de l’Université de Xiamen, ainsi que 160 participants à cette formation. Mao Tongwen, directeur de la Base méridionale de la promotion internationale du chinois (Bureau de l’Institut Confucius) de l’Université de Xiamen, a présidé la cérémonie d’ouverture.


Mao Tongwen préside la cérémonie d’ouverture de l’Atelier de formations.

Au cours de la cérémonie, Zhan Xinli a prononcé un discours thématique intitulé « Quatre esprits de l’Université de Xiamen et le service bénévole ». Elle a déclaré que l’Université de Xiamen attachait une grande importance au travail lié à l’internationalisation et à l’Institut Confucius. A l’heure actuelle, selon Mme Zhan, l’Université de Xiamen a établi 16 Instituts Confucius et 47 Classes Confucius dans 13 pays du monde. Parmi les universités chinoises qui œuvrent pour la construction de l’université et des disciplines de premier plan, elle est la plus importante en termes de nombre des Instituts Confucius établis. En plus, lors de la Conférence 2017 de l’Institut Confucius, l’Université de Xiamen s’est vue décerner pour la quatrième fois le titre « Université partenaire chinoise excellente ». Par la suite, Mme Zhan a particulièrement présenté la connotation des quatre esprits de l’Université de Xiamen, à savoir le patriotisme, la révolution, l’auto-renforcement et la science. Zhan Xinli a exprimé le souhait que cette formation permette aux participants de garder au cœur les « Quatre esprits » de l’Université de Xiamen, et que les participants puissent apporter leur propre contribution à la promotion internationale du chinois et à l’amélioration du « soft power » de la Chine.


Zhan Xinli

Geng Hu a expliqué, dans son discours, les objectifs et les modes de cette formation, ainsi que l’ordre du jour et les consignes à observer durant cette formation.


Geng Hu

Zhang Mengting, originaire de l’Université de Lanzhou, a donné un discours au nom des participants. Elle a présenté l’histoire de Yan Na, auteur des paroles de la chanson intitulée « L’épanouissement de la fleur universelle », venant de la même université que la sienne, pour expliquer la fierté et la responsabilité de l’enseignante-volontaire de chinois. Ella a confié qu’en partageant son amitié avec Shen Daya, femme major de la République démocratique du Congo, ainsi que l’histoire de la jeune Soudanaise Li Can (Ghofran Shamseldin Babiker Ali), l’aspiration à l’apprentissage du chinois du peuple africain l’encourageait à diffuser le chinois. Elle a promis de valoriser l’esprit bénévole caractérisé par la contribution, l’amitié, l’entraide et le progrès, de rester fidèle à son engagement initial et d’aller de l’avant, afin de faire rayonner la civilisation chinoise aussi bien splendide qu’ancienne dans le monde, pour ne pas décevoir la mission sacrée que la patrie lui a confiée.


Zhang Mengting


Photo de groupe

Enfin, Mao Tongwen a exprimé ses attentes quant aux participants, en souhaitant qu’après six semaines de formation, ils puissent devenir des enseignants qualifiés pour endosser leur mission dans les pays africains et européens, et servir de TGV spirituel pour connecter le peuple chinois et les peuples africain et européen.

 
mot clé:

Nouvelles concernées