Le grand concert symphonique et choral Porte de la Paix pérenne donné dans la Salle Dorée du Musikverein de Vienne

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Vienne en Autriche [Time]    2018-01-12 17:35:42 
 

Le grand concert symphonique et choral Porte de la Paix pérenne (Changan Men) a été donné le 11 décembre dans la Salle Dorée du Musikverein de Vienne. L’événement a été organisé par l’Université de Vienne en Autriche avec le concours de l’Institut Confucius de l’Université. Ce concert a été donné par l’Orchestre symphonique national de Chine et la Chorale de l’Université de Vienne, avec la participation de Daniel Schostok, ténor autrichien, de Cai Yayi, artiste du Nanyin (art musical traditionnel chinois) et Ji Wei, joueuse de Guzheng (un type d’instrument traditionnel chinois). Des représentants des fonctionnaires gouvernementaux autrichiens, de l’Ambassade de Chine en Autriche et de l’Université de Vienne ont assisté à ce concert.


Au cours de la représentation

Composé par Vijay Upadhyaya, musicien indien de renom, et placé sous le thème « la Ceinture et la Route », Porte de la Paix pérenne constitue un voyage musical à travers les histoires et les cultures de plusieurs dynasties chinoises. Vijay Upadhyaya a mélangé dans son œuvre les techniques symphoniques et chorales de l’Occident avec la musique traditionnelle, la littérature et les idées philosophiques chinoises. Dans la tradition musicale plusieurs fois millénaire de Chine, la mélodie est composée en fonction de l’intonation linguistique. Il s’agit en fait d’une tradition négligée pendant ces dernières décennies sans qu’elle soit pratiquée dans les pièces symphoniques. Porte de la Paix pérenne s’efforce de rétablir cette tradition en essayant de redonner le sens le plus important aux langues. M. Upadhyaya, suivant sévèrement les modèles linguistiques, a combiné, pour la première fois, le chant narratif traditionnel et la langue chinois avec l’harmonie musicale, d’où un nouveau style de contrepoint rigoureux musical.


Chef d’orchestre


Interprétation du Guzheng


Chorale


Orchestre symphonique

Porte de la Paix pérenne comprend quatre chapitres. Le premier chapitre adopte des paroles des Entretiens de Confucius du philosophe Confucius, pour exprimer la bienveillance, la justice, la courtoise, l’intelligence et la foi préconisées par ce philosophe chinois. Daniel Schostok, ténor autrichien, a chanté les récitations, en contraste évident avec la musique symphonique excitante. La conception du deuxième chapitre se base sur le Classique des vers. En adoptant les anciens rythmes poétiques et l’accompagnement de la musique des instruments prosodiques avec la musique harmonique, il représente les aspirations à la liberté du peuple de l’antiquité. Le troisième chapitre reprend Sortie de la Passe du Han, chanson du Nanyin originaire du Fujian. Le Nanyin constitue un style traditionnel chinois de chant. Dans l’antiquité, ce style se diffusa jusqu’en Italie via la Route de la Soie et devint la source du trille dans le développement occidental de la musique vocale. Cai Yayi, artiste du Nanyin, a donné une représentation excellente durant ce chapitre. Le concept du quatrième chapitre provient du Dao De Jing (Livre de la voie et de la vertu) de Lao Tseu, maître philosophique de l’antiquité chinoise. Tout le chapitre se consacre au sujet du taoïsme, ce qui incarne l’idée de l’harmonie et de l’inclusion du compositeur. Les Entretiens de Confucius se retrouvent dans la finale. Ce chapitre décrit de façon musicale les troubles et les conflits de la société humaine actuelle, et exprime l’aspiration à la sécurité et à la paix.


Salut à la fin de la représentation


Photo de groupe

Dans la salle comblée, avec la grandeur de la musique symphonique, la douceur du Nanyin ainsi que la collision et le mélange entre les musiques occidentale et orientale, les auditeurs se sont réjouis du gala audio-visuel original. A la fin de la représentation, les applaudissements retentissaient pendant longtemps dans la salle.

Article : Chen Sining ; Photos : Orchestre symphonique national de Chine

 
mot clé:

Nouvelles concernées