Tenue de la cérémonie d’inauguration de la Classe Confucius à l’Université ouverte de Tbilissi

[Source]    Classe Confucius de l’Université ouverte de Tbilissi en Géorgie [Time]    2017-11-29 15:03:57 
 

La Classe Confucius de l’Université ouverte de Tbilissi (TOU) en Géorgie a tenu sa cérémonie d’inauguration le 16 novembre. Cet événement a réuni des invités d’honneur dont Nino, directrice du Centre de développement professionnel des enseignants relevant du ministère géorgien de l’Education, Tea, fonctionnaire du ministère géorgien de l’Education, Zauri Amilakhvari, président du Conseil d’administration de la TOU, Nodari Papukashvili, président de la TOU, Zuo Hongbo, conseillère politique près l’Ambassade de Chine en Géorgie, Pan Baotian, vice-président de l’Université de Lanzhou (LZU), ainsi que Zhang Wengang et Tao Hong, directeur et directrice adjointe de l’Ecole des Echanges culturels internationaux de la LZU. En outre, quelque 200 personnes, y compris les représentants d’entreprises à capitaux chinois en Géorgie, les personnalités de divers milieux sociaux géorgiens, ainsi que les représentants d’enseignants et d’élèves, ont participé à cet événement.


Lors de la cérémonie d’inauguration.

Zauri Amilakhvari a déclaré dans son discours que la TOU, restant toujours fidèle au concept de l’ouverture et de la coopération dans l’établissement universitaire, œuvrait pour cultiver davantage de talents qui contribuent au développement des échanges entre la Géorgie et la Chine. Selon lui, la Classe Confucius de la TOU insufflera une nouvelle énergie à l’enseignement du chinois en Géorgie. Il a également souhaité que la coopération entre les deux parties s’annonce prometteuse dans le futur.


Zauri Amilakhvari prononce un discours.

Pan Baotian a présenté dans son discours la situation de la coopération dans l’établissement scolaire entre les deux parties. Il a également indiqué que l’établissement de la Classe Confucius de la TOU favoriserait davantage les échanges éducatifs et culturels entre la Chine et la Géorgie, en édifiant une plate-forme plus ouverte et plus large pour la coopération amicale entre les deux pays dans le futur.


Pan Baotian prononce un discours.

Tao Hong a lu la lettre de félicitations adressée par le Siège de l’Institut Confucius. Selon la lettre, la Chine et la Géorgie possèdent toutes les deux une longue histoire. Grâce aux efforts conjoints des deux parties, la Classe Confucius de la TOU deviendra sûrement une plate-forme importante permettant au public et aux élèves locaux d’apprendre le chinois et de connaître la culture traditionnelle chinoise. Ainsi, les deux parties pourront écrire un nouveau chapitre de l’amitié sino-géorgienne.


Tao Hong lit la lettre de félicitations adressée par le Siège de l’Institut Confucius.

Lors de la cérémonie, Nodari Papukashvili a décerné un certificat de professeur honoraire à Che Rushan, responsable chinois de la Classe Confucius. Par la suite, Zauri Amilakhvari, Nodari Papukashvili, Zuo Hongbo et Pan Baotian ont inauguré ensemble la Classe Confucius.


Nodari Papukashvili décerne le certificat d’honneur à Che Rushan.


Des invités d’honneur inaugurent la Classe Confucius (de gauche à droite : Nodari Papukashvili, Zuo Hongbo, Zauri Amilakhvari et Pan Baotian).

Après la cérémonie d’inauguration, des enseignants et des élèves de la Classe Confucius de la TOU ont donné aux invités une représentation artistique merveilleuse. La chanson chinoise allègre nommée « Ne m’embête pas », interprétée par une apprenante de chinois qui s’appelle Tamar, a préludé à la représentation. La mélodie dynamique et la danse joyeuse ont immédiatement animé l’atmosphère sur place. Le défilé des costumes ethniques traditionnels colorés présenté par des enseignants de chinois a permis aux invités de ressentir l’évolution historique de l’habillement chinois. « Ping Ping Ze Ze, Ze Ze Ping Ping... » Deux élèves, Anna et Maryam, ont interprété une chanson populaire chinoise intitulée « La langue chinoise ». Leur prononciation parfaite et l’articulation claire ont suscité des applaudissements constants des spectateurs. Des enseignants et des élèves de la Classe Confucius ont représenté l’éventail du Tai-chi et le Tai-chi-chuan caractérisés par leur vigueur et leur force. George, apprenant de chinois, a récité le poème baptisé « Dire à nouveau Au revoir à Cambridge », en traduisant parfaitement la tendresse du poète chinois. La chanson en chœur intitulée « Aimer ma Chine », interprétée par des enseignants de chinois, a montré l’amour profond des Chinois à l’étranger pour leur patrie, tout en poussant l’ambiance sur place à son apogée.


Tamar interprète la chanson chinoise intitulée « Ne m’embête pas ».


Des enseignants et des élèves représente l’éventail du Tai-chi.


La récitation du poème chinois baptisé « Dire à nouveau Au revoir à Cambridge ».


Des enseignants de chinois interprètent la chanson en chœur baptisée « Aimer ma Chine ».

A la fin, les invités ont visité la Classe Confucius. Zuo Hongbo l’a félicitée pour ses réalisations obtenues, tout en exprimant ses attentes quant au développement futur de la Classe Confucius. Elle a émis le souhait que la Classe Confucius puisse saisir l’occasion pour mener activement des échanges linguistiques et culturels, afin de contribuer aux échanges entre les deux peuples chinois et géorgien.


Des invités d’honneur se font prendre en photo.

Des médias principaux tels que l’Agence de Presse Xinhua, China Daily, la Télévision du Xinjiang (XJTV) et la radio internationale GBtimes, ont relaté cet événement.

Article : Yang Liqing et Li Yuanzheng ; Photos : Li Yuanzheng

 
mot clé:

Nouvelles concernées