Lancement de la « Semaine du chinois » en Nouvelle-Zélande : la culture chinoise accessible aux gens ordinaires

[Source]    chinanews.com [Time]    2017-11-02 15:53:00 
 

Selon un article publié le 19 octobre sur skykiwi.com de la Nouvelle-Zélande, au fur et à mesure de l’approfondissement des échanges culturels et humains entre la Chine et la Nouvelle-Zélande, de plus en plus de Néo-Zélandais ont l’intention de parler et d’apprendre le chinois. Depuis le 16 octobre (heure locale), la Nouvelle-Zélande est entrée dans la « Semaine du chinois ». Une vogue de l’apprentissage du chinois s’est déclenchée dans toutes les régions néo-zélandaises.

Voilà l’extrait de l’article :

Au cours de la soirée du 16 octobre (heure locale), l’Institut Confucius d’Auckland en Nouvelle-Zélande a tenu un banquet de dîner pour célébrer son 10e anniversaire. Les représentants des enseignants de chinois et des apprenants de chinois dans différentes écoles à Auckland, ainsi que les représentants des milieux politique et commercial s’y sont réunis pour célébrer ensemble ce jalon dans le développement de l’enseignement du chinois en Nouvelle-Zélande.

Yao Zaiyu, directrice de l’Institut Confucius de l’Université d’Auckland en Nouvelle-Zélande, a déclaré dans son discours que l’Institut Confucius d’Auckland avait reçu le soutien des personnalités de divers milieux sociaux néo-zélandais au cours des dix dernières années. Elle a ajouté : « Maintenant, beaucoup d’étudiants apprennent le chinois en Nouvelle-Zélande. Certains d’entre eux ont un bon niveau de chinois. Nous en sommes fiers. Je suis convaincue que plus d’élèves parleront couramment le chinois dans le futur. » Selon Mme Yao, la sélection et la formation des excellents enseignants de chinois seront cruciales pour la promotion de l’enseignement du chinois dans la prochaine étape de travail.

Mitchell Brett, représentant des étudiants du College ACG Parnell, a prononcé un discours, dans lequel, cet étudiant a exprimé couramment en chinois son vœu à l’Institut Confucius d’Auckland. Il a dit : « Au bon moment du 10e anniversaire de l’Institut Confucius d’Auckland, j’espère que l’on aura de nouveaux progrès. »

A partir du 16 octobre, la Nouvelle-Zélande est entrée dans la « Semaine du chinois ». Selon des sources, la Nouvelle-Zélande est le seul pays occidental à avoir établi la « Semaine du chinois » dans le calendrier officiel. Pour beaucoup de Néo-Zélandais, la langue et la culture chinoises ne sont plus étrangères. A cet égard, les deux co-présidents de la « Semaine du chinois » en Nouvelle-Zélande ont déclaré lors d’une interview que les activités de la « Semaine du chinois » avaient permis à plus de familles ordinaires de connaître le chinois, et que cela avait promu davantage les échanges culturels et linguistiques entre les deux pays.

Raymond Huo Jianqiang, parlementaire néo-zélandais, a déclaré : « Cette année est extraordinaire. Quand on annonce les prévisions météorologiques, les noms des villes sont indiqués en chinois. En outre, nous allons publier un nouveau livre intitulé « Flying Kiwis » en collaboration avec une maison d’édition chinoise. Ce livre a recueilli des discours en chinois des élèves d’écoles primaires et secondaires néo-zélandaises. La « Semaine du chinois » en Nouvelle-Zélande constitue la première du genre dans les pays occidentaux. Nous espérons promouvoir la culture chinoise d’une manière progressive et imperceptible. En même temps, nous attendons la promotion de la « Semaine du chinois » dans les quartiers néo-zélandais où le chinois ne se parle pas. »

(Chinanews.com, le 19 octobre)

 
mot clé:

Nouvelles concernées