L’Institut Confucius du College Miami Dade encourage les sinistrés de l’Ouragan Irma de la musique à l’occasion de la « Journée de l’Institut Confucius »

[Source]    Institut Confucius du College Miami Dade aux Etats-Unis [Time]    2017-10-31 17:20:38 
 

Sur l’invitation de l’Institut Confucius du College Miami Dade (MDC) aux Etats-Unis, l’Orchestre traditionnel de Tianjin a donné les 29 et 30 septembre deux concerts consacrés à la musique traditionnelle chinoise pour la population locale dans le cadre de la célébration de la quatrième « Journée de l’Institut Confucius », ainsi que de la Fête nationale chinoise et de la Fête de la Lune.

Sous le haut patronage du ministère chinois de la Culture, ce concert a été organisé par l’Institut Confucius du MDC, avec le concours de plusieurs organisations, dont la Direction de gestion des écoles publiques du comté de Miami-Dade (Direction de l’éducation), la mairie de North Miami Beach, le Conseil consultatif des Américains d’origine asiatique de Miami-Dade, le MDC, la Fédération des Chinois d’outre-mer de la Floride et le campus Nord du MDC. George Vallejo, maire de North Miami Beach, Wang Yu, consul général adjoint de Chine à Houston, et Gu Haiyong, consul culturel, ont participé à cet événement et ont respectivement prononcé un discours. Ils ont adressé leurs sincères vœux aux ressortissants chinois et aux Américains d’origine chinoise, ainsi qu’au peuple américain. En outre, ils ont souhaité bon succès pour la tournée à Miami de l’Orchestre traditionnel de Tianjin ainsi que pour la « Journée de l’Institut Confucius ».


Wang Yu prononce un discours.

Ce concert baptisé « La musique traditionnelle chinoise » a été donné par une vingtaine d’artistes célèbres de l’Orchestre traditionnel de Tianjin. 12 numéros classiques ont été soigneusement sélectionnés pour le concert, plus particulièrement, « La chanson du phénix », « Nuit de lune et de fleurs sur le fleuve printanier », « La rivière de Liuyang », « La course de chevaux » et « Reflets de la lune sur l’Erquan ». Les artistes ont mis en valeur les particularités d’instruments de musique traditionnels chinois, dont le suona, la flûte, le guzheng, l’erhu, le yangqin, le muyu (poisson de bois), le gong, le tambour et les cymbales, pour bien interpréter ces numéros classiques, en solo et en groupe. Le concert s’est caractérisé par une innovation qui consiste à combiner l’interprétation avec la représentation.


La musique folklorique et l’opéra de Beijing

« Reflets de la lune sur l’Erquan », mélodie sentimentale avec une conception profonde, a raconté au public l’expérience misérable de l’artiste aveugle A Bing, mais a aussi fait ressortir sa détermination ferme de ne pas céder à l’obscurité ni compromettre à l’infortune. Par la suite, « La course de chevaux » a été jouée. Son air passionnant a rendu le public enthousiaste et encouragé. Quand la musique s’est arrêtée, des salves d’applaudissements retentissaient dans la salle pour un long moment.


« Reflets de la lune sur l’Erquan » et « La course de chevaux » joués en harmonie par des joueurs d’erhu

« Le mariage de rats » joué par des instrumentistes a raconté au public de façon vivante un conte légendaire chinois. Des instruments de musique comme le tambour, le gong, les cymbales, le muyu, semblaient être vivants dans les mains des instrumentistes, tout en produisant une mélodie fluctuante. Sous la direction de la musique, les instrumentistes ont dépeint des images vivantes par l’intermédiaire de leurs actions et expressions. Qu’ils soient adultes ou enfants, tous les spectateurs étaient émerveillés par la représentation merveilleuse et humoristique des artistes. Des applaudissements et des acclamations retentissaient dans la salle.


« Le mariage de rats » joué par des instrumentistes


Interaction entre une musicienne et une étudiante de l’Institut Confucius

Ce concert d’instruments de musique traditionnels chinois a témoigné de la sympathie aux sinistrés de l’Ouragan Irma, tout en montrant la profondeur de la culture chinoise.

Article: Cui Yuanyuan

 
mot clé:

Nouvelles concernées